AccueilAsie50 signes que tu es un backpacker en Asie du Sud-Est

50 signes que tu es un backpacker en Asie du Sud-Est

Tu as déjà parcouru l’Asie du Sud-Est? Tout comme moi, tu trouves que tous les backpackers de cette région du monde ont des trucs en commun? You’re right! En revenant d’un périple asiatique, j’suis tombée sur cet article de Hostelworld et, pour vrai, je me suis reconnue dans pratiquement chaque point. C’est pourquoi on a décidé de te l’adapter et de le mettre aux couleurs de Nomad Junkies. Amuse toi à lire ça et dis-nous si tu t’y reconnais autant que nous 😉

1. Tu as soit les pieds bronzés avec la marque de tes flip-flops et/ou, même si tu passes des heures sous la douche, tes dessous de pieds restent noirs, car tu as trop marché nu pieds partout, partout, partout…

2. Tu t’es déjà fait tatouer au bambou ou tu es passé à deux doigts de le faire.

Tattoo - 50 signes que tu es un backpacker en Asie du Sud-Est - Nomad Junkies
@nomadic_sarah

3. Tu capotes parce que les pantalons «harem» redeviennent à la mode à la maison et que tu en as porté touuuut le long de ton voyage. Ben quoi, ils sont si pratiques et confos!

Pssssst, on t’a déniché pleins de beaux modèles sur Etsy si jamais l’envie te prend!

4. Mascara? Cache-cerne? Quéssé ça? Fer plat? Séchoir? Oh que non, pas pour moi. Naturel all the way! 😉

5. À un moment donné, l’idée d’avoir des dreadlocks t’est passée par la tête… Ou encore quelqu’un a essayé de t’en faire à ton insu. #Truestory.

6. Tu crave pour un fruit shake ou un lassie à moins d’un dollar…

Shakes - 50 signes que tu es un backpacker en Asie du Sud-Est - Nomad Junkies
Photo : @nomadicsafia

7. Une bière ou un drink qui coûte plus que 2$ ? Non merci.

8. Tu t’es donné comme défi de dire «allo», «merci» et «bonne journée» dans toutes les langues des pays que tu as visités.

9. Same same but different : t’arrêtes pas de dire ça en revenant à la maison et personne ne comprend réellement ce que ça veut dire.

10. Tu adores aller au Full Moon Party à Koh Pha Ngan… ou tu t’es promis de jamais y remettre les pieds. ET tu as une photo avec des vestiges de la peinture fluo de cedit mégaparty-là.

Tu voyages solo et tu veux te joindre à tour organisé? Trouve les meilleurs deals pour découvrir la Thaïlande et le Full Moon Party sur Tourradar.
Full Moon Party - 50 signes que tu es un backpacker en Asie du Sud-Est - Nomad Junkies
Photo : @nomadic_sarah

11.Tu fuis tout ce qui s’appelle miroir. Tu ne veux pas voir ce petit-vagabond-qui-n’a-pas-peur-de-la-bouette que tu es devenu (même si secrètement, tu adores ça!).

12. Tu considères sérieusement te trouver une job de prof d’anglais langue seconde pour aller vivre dans ta ville préférée.

13. Plus besoin de mots pour communiquer, t’as développé des skills de feu pour communiquer avec tes doigts et tes expressions faciales.

14. Oublie tes étés d’enfance passés à la plage. «Bucket», ça veut maintenant dire la façon de boire la plus efficace et qui, hum, t’as fait passer de maudites belles soirées.

Bucket - 50 signes que tu es un backpacker en Asie du Sud-Est - Nomad Junkies
Photo : @nomadic_sarah

15. Tu préfères mille fois t’asseoir sur une chaise ou un banc qui est à quelques centimètres du sol, plutôt que de t’asseoir sur une chaise normale. En revenant à la maison, tu avais le réflexe de t’asseoir par terre, au milieu de la pièce, plutôt que de t’asseoir sur le divan ou sur une chaise. Ben quoi? Le sol est vraiment plus confo! 😉

16. Tu peux te passer de Wi-Fi pendant quelques jours sans problème.  

17. Bon, tu peux t’en passer, mais dès que t’as trouvé une connexion à internet, tu es rivé à ton écran tactile et tu cherches à catch-up tout ce qui s’est passé durant ce temps-là, même si ça te prend une heure pour essayer de voir un seul message Facebook ou un email.

18. Tu trouvais les singes beaucoup-trop-cute-pour-la-vie jusqu’à temps qu’il y en ait un qui te saute dessus pour te voler ton sac ou ta bouteille d’eau. (Tu les aime encore, mais tu pars à courir dès que t’en vois un).

Singes - 50 signes que tu es un backpacker en Asie du Sud-Est - Nomad Junkies
Photo : @nomadicsafia

19. Tu sautes littéralement partout quand tu trouves une toilette «occidentale» dont le plancher est propre, qui a du papier de toilette ET du savon.

20. MAIS, t’es devenu un expert en squats parce que, trop souvent, tu as utilisé les toilettes turques ou japonaises.

21. Le bidet (bumgun) te semble être une bien meilleure option que le papier de toilette anyway.

22. Sur ta to-do-list de trucs à apprendre: jouer de la guitare, faire du fire dancing en Thaïlande et prendre des cours de cuisine pour pouvoir manger cette si bonne cuisine quand tu seras revenue à la maison (et comment devenir un nomade digital pour voyager tout le reste de ta vie hehe!)

Fire show - 50 signes que tu es un backpacker en Asie du Sud-Est - Nomad Junkies
Photo : @nomadicsafia

23. Douche avec de l’eau chaude? Pas nécessaire.

24. Shampooing? Non plus.

25. … Tu as même appris à parfois te passer de savon.

26. Tu as déjà essayé (et fort probablement regretté dès la première gorgée) une liqueur locale… Si ce n’est pas ton cas, essaie le whisky du Myanmar pour voir, tu m’en reparleras 😉

50 signes tu es un backpacker en asie du sud-est

27. Oui, les fried rice et fried noodles SONT un groupe alimentaire.

28. Les No Name Chicken ou Vegetables le sont aussi.

29. T’es clairement rendu le plus grand maître de l’univers du Jenga. Pis de tous les jeux de cartes d’ailleurs.

30. La street food, la bouffe de rue : appelle-la comme tu veux, mais t’en as mangé beaucoup plus que tu pensais et t’es devenu complètement addicted.

Street Food 50 signes que tu es un backpacker en Asie du Sud-Est - Nomad Junkies
Photo : @nomadicsafia

31. Tu t’es fait arnaquer plus d’une fois par un tuk-tuk ou par un taxi. Mais on va se le dire, la bumpy ride du tuk-tuk en valait clairement la peine!

32. Tu as développé des skills pour trouver des billets d’avion pas cher (et tu as volé au moins une fois avec Air Asia).

Astuce de nomade : les meilleurs prix pour les compagnies low-cost en Asie tu les trouves sur Flighthub ou Momondo!

33. Tu rassures tout le temps maman et papa en leur disant que tu vas acheter un billet de retour pour la maison demain… Mais ce «demain» ne semble jamais arriver. Oups.

34. Tu as pris au moins un cours d’escalade ou de plongée.

Plongée - 50 signes que tu es un backpacker en Asie du Sud-Est - Nomad Junkies
Photo : @nomadic_sarah

35. T’es incapable de commencer une conversation sans demander : «D’où viens-tu? Où es-tu allé? Quelle est ta prochaine destination?»

36. Tu vis et te nourris de paysages époustouflants, de bonnes vibes et de beau monde. C’est vraiment juste de ça dont t’as besoin.

37. Tu t’es tout d’un coup découvert un méga côté spirituel. Bouddhiste probablement.

38. Tu t’es d’ailleurs levé à 5 h du matin pour voir les moines bouddhistes sillonner les rues des villes comme Luang Prabang ou Chiang Mai.

Moines - 50 signes que tu es un backpacker en Asie du Sud-Est - Nomad Junkies
Photo : @nomadicsafia

39. Tu te soucies de moins en moins de la sécurité de ton passeport.

40. 1ère preuve : tu le laisses comme garantie à pas mal n’importe quel hostel ou gars qui loue des scooters.

41. 2e preuve : tu l’as laissé à un gars random de ton hostel pour qu’il l’envoie par on-ne-sait-pas-trop-quel-moyen pour que tu obtiennes ton visa sans devoir quitter la plage paradisiaque où tu te trouves.

42. Les rizières : même si tu en vois partout quand tu quittes le bord de la mer, tu te tannes pas d’en voir, c’est si beau!

- 50 signes que tu es un backpacker en Asie du Sud-Est - Nomad Junkies
Photo : @nomadicsafia

43. Same same pour les temples!

44. Ton passeport a tellement d’étampes que les douaniers passent plus de temps à essayer de trouver un endroit libre qu’à te poser des questions.

45. T’es plus qu’habitué de manger très très bien, pour très très peu d’argent. Et tu ne veux rien savoir d’un plat qui coûte plus que 2-3 $.

46. Tu as été témoin des plus beaux couchers de soleil du monde entier. #nofilter

Coucher de soleil - 50 signes que tu es un backpacker en Asie du Sud-Est - Nomad Junkies
Photo : @mistermarsmadness

47. Tu peux très bien te passer d’électricité.

48. Tu as maintenant du monde à visiter et des places où dormir (gratuitement) partout à travers le monde : vive tes nouveaux meilleurs amis!

49. D’ailleurs, il te suffit de voyager avec eux pendant quelques jours pour avoir l’impression que tu les connais depuis 10 ans.

50. Le plus GRAND signe que tu as été un backpacker en Asie du Sud-Est : tu as dû laisser une partie de ton cœur et de ton âme dans la partie la plus formidable et incroyable du monde.

Pis y’en a tellement d’autres signes… comme être tombé en amour avec Pai, s’être écorché le corps en tombant de ton scooter, avoir fait des hikings de fou dans la jungle ou pour atteindre le sommet d’un volcan, etc, etc, etc. Mais comme le #50 le suppose, un coup que tu as visité ce coin du monde absolument époustouflant, tu ne penses qu’à y retourner.
Genre, maintenant. Okbyej’m’envaisacheterunbilletd’avion.

Et toi le nomade accro de l’Asie du Sud-Est, qu’est-ce qui t’a fait tomber en amour avec ce bout du monde?

Pour préparer ton périple en Asie du Sud-Est, on te suggère :

Sarah Cohen
Sarah Cohenhttps://www.nomadjunkies.com
Je veux découvrir le monde parce que je suis accro au mode de vie nomade ! Passionnée de plongée sous-marine et de danse, j'ai un "let's get lost" tatoué dans le front. Joins-toi aux Nomad Junkies sur Facebook, Twitter et Instagram
ARTICLES LIÉS

4 COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Stp écris ton nom ici

Les p'tits derniers