AccueilAllemagneRoadtrip en Allemagne : les meilleurs arrêts (et comment conduire sans limite...

Roadtrip en Allemagne : les meilleurs arrêts (et comment conduire sans limite sur l’Autobahn)

Sens-tu des émotions, toi, quand t’imagines conduire une auto puissante? Peut-être que tu as déjà rêvé de conduire sur les aubobahn sans limites de vitesse. Bien, tu peux pousser tes ambitions au prochain niveau en louant un char sport en Allemagne et découvre les traits cachés du style de vie du pays. On ne sait jamais! Tu vas peut-être pouvoir accoter la limite de ton moteur (légalement) sur la plus grande piste de course au monde!

Je te dirais que si c’est la sorte d’aventure européenne que tu veux faire, garder en mémoire, c’est un incontournable de connaître plus de détails à propos de ma lune de miel en roadtrip en Allemagne (le Deutcshland)!

J’ai été visiter l’Allemagne une première fois pour un 75ème anniversaire quand j’avais 12 ans. Je me rappelle beaucoup de plats étranges (comme du lapin farci avec des mini-pieuvres). De la musique d’accordéon. Un peu de mal du pays aussi! J’ai réalisé un rêve quand on a booké un road trip en Allemagne et en Suisse pour notre lune de miel!

Quand on a choisi notre destination lune de miel, on a imaginé toutes les expéditions qu’on a faites ensemble ou seul. On a décidé de se fier à notre intuition pour passer de belles vacances. Mon copain adore conduire. Moi, je suis reconnue comme étant un bon passager en auto. Un road trip était ce qu’il y avait de plus sensé. L’Amérique du Sud n’était pas dans nos plans (c’était pendant la montée du virus Zika). Puis, notre départ fin-septembre rimait avec une aventure européenne magique!

Astuce de nomade : L’automne, c’est le meilleur temps pour visiter l’Europe, parce que c’est moins achalandé pendant la session d’études amorcée. En plus, les températures plus froides rendent ça plaisant d’être actifs dehors.

On avait prévu 5 jours pour conduire à travers l’Allemagne et la Suisse et après ça 7 nuits sur une croisière méditerranéenne pour notre lune de miel. On a fini par visiter 7 pays en deux semaines!

Pour le premier tour de notre voyage, on a dû conduire un bon 2100km à travers les villes et les campagnes. On a conduit à peu près 5 heures par jour. Tu sais, on peut couvrir plus large quand les limites de vitesse sont plus élevées.

Munich, Allemagne

Sans savoir trop dans quoi on s’embarquait, on arrive dans la capitale allemande le 18 septembre. C’est le premier jour de l’Oktoberfest. C’était assez drôle de nous voir arriver là avec chaque détail de l’itinéraire écrit sur une feuille. J’étais démoralisée de voir que je n’avais pas d’habit bavarois pour aller avec la foule. On pouvait pas avoir plus l’air de voyageurs sortis de nulle part, même si on voulait!

📸 Britney Claveau / Nomad Junkies

On a pris notre auto de location à l’aéroport de Munich (une BMW convertible, parce que si tu vas vite, tu veux sûrement avoir l’air fancy, right?) Une autre astuce de voyage serait de laisser ton auto de courtoisie à la même place que tu l’as prise. À faire ça, on a sauvé plein d’argent. En général, plus c’est une grande ville, plus t’économises en faisant ça.

Note: Bien que tu dois appliquer pour ton permis de conduite internationale avant de partir! T’en as pas besoin en Allemagne, mais si tu veux visiter d’autres pays européens comme on l’a fait, tu vas en avoir besoin!

De la bière pour les cuisiniers/cuisinières

On était brûlés de notre trajet en avion, puis on a opté pour une soirée formule de base pour le souper et la boisson. On s’est pris un sous-marin au restaurant du coin, gênés par l’ambiance de party partout autour. On a fait des allers-retours fréquents sur la rue principale jusqu’à temps d’avoir trouvé un restaurant qui ressemblait au salon européen que j’avais dans ma tête. Quand on a rejoint le Bachmaier Hofbräu, on a été charmés par la musique de style « polka » et le bruit des verres de bière qui se touchaient.

On a commandé une brochette de saucisses avec du chou rouge et de la choucroute. J’ai demandé de boire quelque chose de fort, mais fruité, puis le barman m’a concocté quelque chose de complètement différent de ce que t’as l’habitude de boire : du champagne, mélangé avec de la bière de riz, du limoncello, de la glace, de la menthe moulue et une tranche de lime. J’en ai repris 2, ce qui m’as rendue juste un peu ivre, mais pas aussi ivre que notre serveur. Apparemment, c’est courant de demander de la bière pour le personnel des bars. Cinq Euro pour acheter six petites bières au monde derrière le comptoir!

📸 Britney Claveau / Nomad Junkies

Cette nuit-là, on est restés du côté de l’hôtel au Melia München. Au début, on a pensé qu’avoir deux lits séparés était une erreur dans la réservation. En effet, le personnel de la réception s’est excusé et a dit s’être mélangé avec une chambre pour joueurs de football, puis a rehaussé notre réservation pour une autre chambre. Tu sais, on n’a pas pu s’empêcher de rire en entrant dans notre deuxième chambre : la même, mais avec les deux lits collés ensemble! On a appris après qu’il n’existe rien qui ressemble à un lit king, il y a juste deux lits simples mis ensemble avec leur propres draps. C’était la norme pour la grosse partie de notre voyage. Si romantique pour une lune de miel…

Conduire sur l’Autobahn en Allemagne

Après une nuit de sommeil bien méritée et un déjeuner continental fait avec un mélange de céréales, de la viande, du fromage, avec du yogourt et des lattés, on a pris la route, tout énervés d’essayer l’Autobahn. Scoop : on a roulé jusqu’à 240 km/h! Avant de nous dénoncer aux autorités, sachez que c’est LÉGAL d’aller aussi vite sur certaines sections de l’Autobahn. Il y a une voie spécifique pour les voyageurs qui roulent à haute vitesse. Tu dois garder l’œil sur les panneaux routiers parce que la signalisation peut changer rapidement, dépendamment d’où tu te trouves. C’est pas un free-for-all comme je le pensais : tu peux conduire vite juste dans les zones non restreintes.

Fait cocasse (ou pas) : Quand une autoroute ferme pour des travaux en Allemagne, le trafic n’est pas stoppé. Les travailleurs marquent juste plus de lignes sur l’asphalte. Une autoroute à 3 voies devient une autoroute à 4 voies! Là, tu as juste quelques centimètres entre toi et le camion le plus proche. Ça peut être stressant, même pour un conducteur d’expérience.

On était bien contents de voir que la plus grosse partie des conducteurs sur l’Autobahn utilisent le cruise-control, s’en vont sur la gauche et ne sont pas touchés par les bouchons de trafic. De toute façon, les conducteurs sont plus prompts et plus agressifs en Allemagne que sur une autoroute normale canadienne.

📸 Britney Claveau / Nomad Junkies

Nürburg, Allemagne

Notre tour de l’Allemagne et de la Suisse était inspiré par le désir de conduire sur une des plus grandes pistes de course au monde. Si t’as jamais entendu parler du Nürburging, c’est un trajet de 20 kilomètres de long avec 170 détours et pas de limite de vitesse. La piste est connue comme un « Enfer vert » puis attire les coureurs automobiles professionnels et les novices de partout dans le monde. Pour mon chum, c’était l’occasion parfaite pour pratiquer son talent de pilote. Pour moi, c’était un beau rush d’adrénaline en ce dimanche matin. Tu as aussi la Forteresse Nürburg pas trop loin, qui date des années 1100.

Germany
📸 Britney Claveau / Nomad Junkies

Conduire sur une piste de renommée mondiale

C’était assez amusant de voir les différentes autos sur la piste, allant des Lamborghinis à un demi-million pour battre des vannettes en cube de collection. On a même vu un autobus voyageur! On a juste pu aller autour de la piste parce qu’il y avait eu un accident (heureusement, pas de blessés). C’était finalement une bonne chose. On avait une voiture de location! On a même appris après que tu ne peux pas rouler avec une auto de location dans le Nürburging. On était chanceux que pas un seul photographe ne nous ait dénoncés. Ou même pire! Définitivement (définitivement, définitivement) fais affaire avec une compagnie de location spécialisée dans les autos de course. Tu en as plein aux alentours. Leurs assurance viennent spécifiquement couvrir les accidents de course.

📸 Britney Claveau / Nomad Junkies

Après avoir fait le tour des magasins et regardé des Bentley toutes neuves, on a soupé et bu à la pizzeria Pistenklause. Ce qu’on pensait être un milieu de nulle part, c’était en fait un spot de discussion pour les amateurs de voitures de partout dans le monde. On a adoré la bouffe et l’atmosphère de la place. Avoir un repas en Allemagne, c’est un jeu d’enfant : tu as la plupart des menus avec un côté anglais, mais on a quand même fait attention d’utiliser les formules de politesse allemandes. Danke! Bitte links abbiegen! Ce qui voulait dire : tourne à gauche stp! Merci à notre gentil GPS de nous avoir montré la voie. Après souper, on a regardé dans le congrès Linder et l’hôtel Motorsport, à quelques minutes de la route.

📸 Britney Claveau / Nomad Junkies

En prenant les petites routes

On s’est réveillés le matin suivant sans aucun autre plan que visiter Versoix, en Suisse, à la tombée de la nuit. Après une couple de lattés, on a rempli l’auto et on est partis de Nürburg avant que la vie recommence et que le bruit des pneus rapides sur la route se fasse entendre. Sur la route, on s’est émerveillés de voir les vallées brumeuses et de sentir l’air si pur et de voir autant d’arbres. On avait l’âme heureuse tout le long du voyage! Mais quelque chose en ce moment précis, en conduisant dans la nature, sans savoir ce qu’on allait voir en chemin, nous a fait sentir une magie! On voulait s’en aller autant que possible vers la campagne de l’Allemagne. Voir une forteresse très proche a été un must.

📸 Britney Claveau / Nomad Junkies

La forteresse Heidelburg

J’ai visité cette forteresse quand j’avais 12 ans, j’ai pensé que ce serait gênant de ne pas m’arrêter devant cette merveille de mon enfance. C’était exactement comme je m’en souvenais : la vue de la forteresse était magnifique, même en étant aveuglée par la lumière du soleil deux fois. Bâtie en 1214, Schloss Heidelburg est là pour rester, à l’épreuve du temps, n’ayant même pas l’air touchée par les bombardements de la deuxième guerre mondiale! Pendant ma visite de l’endroit, j’ai appris que l’Université de Heidelburg est la plus ancienne en Allemagne, et qu’elle a vu grandir plusieurs des grands cerveaux de l’histoire. Tu peux la voir sur la vallée en-bas.

📸 Britney Claveau / Nomad Junkies

Puis, le soleil a finalement fini son réveil pendant qu’on visitait le niveau le plus bas dans la forteresse, puis on a conduit avec le toit ouvrant tout le long de notre retour. Prochain arrêt : Berne, capitale de la Suisse.

De retour en Allemagne

Pour les besoins de la cause, je vais vous épargner les détails de mon tour de la Suisse pour vous les présenter dans une prochaine discussion. Tu vas te plonger tout de suite dans notre retour vers Munich!

On n’était pas incommodés par tous les kilomètres additionnels, parce que ça voulait dire qu’on allait encore conduire sur l’Autobahn et voir plus de forteresses. Sais-tu s’il y a un film de Disney avec des princesses qui aiment conduire des voitures?

📸 Britney Claveau / Nomad Junkies

Je vais tout de suite te raconter ce matin pluvieux et au petit jour, deux journées après   qu’on ait quitté Lucerne, en Suisse. On a fait un petit détour en Autriche pour revenir en Allemagne. C’est fou le temps que ça nous a sauvé! Mais rappelle-toi, c’est quelques années avant, alors peut-être qu’aujourd’hui, les restrictions aux douanes sont plus sévères. N’oublie pas d’acheter ton accès au réseau routier européen en avance. Tu vas en avoir besoin pour passer frontière autrichienne, peu importe la longueur de ton voyage. On a passé 45 minutes en Autriche. Le seul indice pour te dire que tu as passé une frontière, c’est le drapeau autrichien qui virevolte sur un petit pont.

La forteresse Neuschwanstein

La forteresse Neuschwanstein est la première maison du Roi Ludwig II de Bavière. Un roi dit antisocial qui a fait ériger la structure de cette imposante forteresse où il a pu vivre toute sa vie en solitaire. Il a grandi dans la forteresse toute proche de Hohenschwangau, construite par son père le Roi Ludwig. Après avoir perdu son armée et son statut de souverain, le Roi Ludwig II a converti toutes les pièces de commodité et les endroits pour socialiser en pièces pour lui tout seul. De 1869 à 1880, il a entre aperçus la création d’un monde triste où il aurait pu être un « vrai roi ». Après, il est mort, seul, en 1886.

📸 Britney Claveau / Nomad Junkies

Fait cocasse : La forteresse de Disney World qu’on connaît tous et qu’on aime est calquée en grande partie sur la forteresse Neuschwanstein. C’est pourquoi la forteresse, en Allemagne, est si populaire pour les voyageurs.

📸 Britney Claveau / Nomad Junkies

Pour être bien honnête, tu sais, j’étais un peu en peine de moi-même de m’être laissée emporter par la magie. J’ai aimé mieux visiter la forteresse Heidelburg parce qu’elle était plus ancienne et plus historique. Oui, c’est sûr que la forteresse Neuschwanstein et ses environs peuvent être à couper le souffle, sauf que j’aurais eu envie de visiter des forteresses plus anciennes, en moins bon état mais avec de vraies histoires à raconter. Mais j’ai aimé respirer l’air frais des montagnes et contempler la verdure pittoresque. J’ai même pu expérimenter le tour d’autobus les plus épeurants à vie! J’ai eu la chair de poule à m’agripper un peu partout quand on allait de haut en bas sur des montagnes à pic et des courbes prononcées avec un chauffeur qui chantait avec bonheur.

Moosinning, Allemagne

Pour notre dernière nuit en Allemagne, on a réservé sur Airbnb à Moosinning, à peu près à 15 minutes de l’aéroport de Munich. La place ressemblait beaucoup à un tableau d’inspiration Pinterest et avait un petit pont à l’entrée, des pommiers dans la cour et un studio de yoga intérieur. Et, le plus gentils chat à six doigts que t’auras jamais vu.

On a soupé ce soir-là avec une escalope viennoise et des frites à un petit casse-croûte local à l’autre bout de la rue. J’ai maintenant la manie de manger de la mayonnaise avec mes frites! Merci à ce restaurant! En Allemagne, tu as des pots de mayo Heinz en format « squeeze » sur toutes les tables – ce que tu verras pas vraiment au Canada!

📸 Britney Claveau / Nomad Junkies

J’aurais adoré faire une séance de yoga matinale sur la verrière, après le thé, mais on devait aller à l’aéroport pour 5h30 le matin! Pour notre envol vers Rome, en Italie, pour joindre un bateau de croisière. C’est dur la vie, en vacances, quand tu y penses !

📸 Britney Claveau / Nomad Junkies

Bon, notre road trip en Allemagne a été fait de BEAUCOUP de conduite, mais c’était en plein notre genre de voyage. On ne se souciait pas du va-et-vient constant. On a planifié du temps supplémentaire pour voir d’autres attraits intéressants sur la route. En plus, les aires de repos en Allemagne sont super clean, et ils y servent des repas complets, faits maison!

J’ai découvert que tu pouvais avoir les meilleures conversations pendant que tu es sur la route, avec rien sauf du café et du thé chaud entre toi et le monde avec toi. Tu vas développer tes habiletés à travailler en équipe quand tu vas t’aventurer à des endroits que tu ne connais pas (spécialement quand ton GPS est bloqué dans une langue que tu ne connais pas). Tu vas te faire plein de beaux souvenirs si tu planifies, résous des problèmes et fais des compromis avec tes chums. Par-dessus tout, je pense qu’un bon road trip peut aboutir sur une quête du bonheur, si tu voyages avec un ami. Sinon, tu peux encore prendre la route en solo!

Si tu aimes la conduite (ou si tu es un passager agréable), tu devrais vraiment penser à aller dans un road trip vers de nouveaux horizons.

Vous pouvez aussi aimer: Bières, châteaux et eurotrip : pourquoi tu devrais déménager une année en Allemagne

Quel est le plus long voyage en voiture que tu as fait?

Britney Claveau
Britney Claveau
I love take-offs and I'm a fan of any destination near water or the mountains. My favourite trips have been road trips: inhaling fresh air through the Canadian Rockies and sipping tea along the grassy switchback alps of Switzerland on route to fairy tale castles in Germany. I'm not a light packer, but I'm slowly working on my technique. Right now I live out my travel dreams vicariously through writing about them.
ARTICLES LIÉS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Stp écris ton nom ici

Les p'tits derniers