AccueilCanadaQuoi faire à Toronto pour un long week-end avec ta personne préférée

Quoi faire à Toronto pour un long week-end avec ta personne préférée

Maintenant que la frontière entre le Québec et l’Ontario est rouverte, de nouveaux horizons s’ouvrent à toi. Sandbanks, Bruce Peninsula, Ottawa, quelle que soit ta destination, les vacances d’été en Ontario sont de toute beauté. Et pour un long week-end seulement? Toronto et ses environs se visitent parfaitement en 3 jours avec ta personne préférée. Voici l’itinéraire qu’on te propose.

1. Le départ (let’s go!)

© Marie St-Yves / Nomad Junkies

Mon copain et moi sommes partis en train de Montréal le jeudi soir, directement après le travail, pour arriver en plein Toronto. Le train est un moyen de voyager simple, abordable et accessible. Les prix des billets VIA Rail entre les deux villes débutent à 50 $ (aller simple). À Toronto, ce ne sont pas les Airbnbs qui manquent. C’est une option pratique qui te permet d’avoir une certaine autonomie (particulièrement avec les mesures sanitaires en place). Après 5 h 30 de trajet en train, nous arrivons tard le soir à notre appartement Airbnb dans le Entertainment district.

2. Premier jour (on découvre)

Pour notre première journée, nous voulions marcher un maximum pour découvrir la ville. Un réveil de bonne heure s’imposait. Tu peux commencer en te dirigeant vers un des classiques: le City Hall de Toronto. À seulement quelque pas du Entertainment district, il est difficile à manquer.

City Hall

© Marie St-Yves / Nomad Junkies

En passant par le Nathan Phillips Square, tu pourras admirer le Toronto City Hall avec sa forme unique (on dirait un vaisseau extra-terrestre). Tu peux aussi profiter des centres commerciaux du coin pour faire des emplettes. Ensuite, direction: le fameux St. Lawrence Market (ça tombe bien, il est ouvert les vendredis).

St. Lawrence Market

© Marie St-Yves / Nomad Junkies

En te rendant au St. Lawrence Market par Front Street, tu croiseras une étrange fontaine ornée de statues de chiens, œuvre de la firme d’architecture montréalaise de Claude Cormier. Tu passeras aussi devant le Gooderham Building, comparable au Flatiron à New York. Le marché St-Lawrence est super sympathique pour te prendre un déjeuner (ou un plateau d’huîtres, il n’y a pas d’heure!). Pour les heures d’ouverture et toutes les infos, c’est ici!

Distillery District

© Marie St-Yves / Nomad Junkies

Pas si loin du marché, tu découvriras le Distillery District, quartier historique de Toronto regroupant plusieurs restaurants et galeries d’art. La balade est vraiment charmante! On s’est arrêté manger au populaire restaurant Cluny Bistro, où la terrasse est couverte par une arche de fausses branches et de lumières. L’intérieur du restaurant est aussi joli. C’était délicieux. Profite des multiples galeries et boutiques.

Sugar beach

Tu pourras ensuite revenir vers ton logement par Sugar Beach. La marche y est très sympathique et la vue sur la ville est magnifique!

Nous avons acheté de quoi souper dans un supermarché avant de retourner au Airbnb (avantage d’avoir une cuisine). Une bonne nuit de sommeil s’imposait, car le lendemain était notre grosse journée.

2. Deuxième jour (attache ta tuque)

Le samedi, on s’est levé tôt pour attaquer notre journée bien remplie. Départ à pied jusqu’à Casa Loma (compter une bonne heure), croissant-bagel-café en chemin. En montant Spadina Avenue, tu pourras bifurquer pour aller admirer le Graffiti Alley et passer par le Chinatown de Toronto. On a visité Casa Loma, pour après partir en voiture jusqu’aux chutes du Niagara (environ 1 h 30 de voiture).

Graffiti Alley

© Marie St-Yves / Nomad Junkies

La jolie rue de Graffiti Alley et ses alentours sont couverts de graffitis colorés. Le quartier est vraiment sympathique. Il y a plein de cafés et de boutiques locales. Le Chinatown juste à côté permet de découvrir de nouveaux fruits et légumes dans les marchés.

Casa Loma

© Marie St-Yves / Nomad Junkies

Pour la visite de Casa Loma (semblable à un château), nous n’avions pas vraiment d’attentes. On pensait qu’en 1 h, on aurait fait le tour, mais détrompe-toi. La visite avec les audioguides était tellement passionnante que nous n’avons pas vu l’heure passer. Les jardins sont sublimes, mais la cerise sur le sunday, c’est définitivement la vue des tours. Tu ne verras pas un aussi beau point de vue de Toronto, c’est promis! Pour toutes les infos, c’est ici.

Niagara-on-the-Lake

Après cela, nous avons loué d’avance une voiture avec Turo, qui est l’équivalent de Airbnb, mais pour les voitures. C’était super simple de choisir une auto à proximité. On a donc pris la route vers la région de Niagara-on-the-lake.

Dégustation de vin

© Marie St-Yves / Nomad Junkies

Arrêt en chemin au vignoble de Greenlane estate winery pour une dégustation de 3 vins et pour profiter des vignes. Un des vins goûtés fut un coup de cœur et on décide d’en acheter une bouteille. Tu peux toujours choisir un autre vignoble, il y en a plein!

Les chutes du Niagara

© Marie St-Yves / Nomad Junkies

Nous sommes ensuite arrivés à Niagara Falls. Balade tout le long des chutes, en passant des Américaines, jusqu’aux Canadiennes (les plus belles pour la fin). Le coucher de soleil sur les chutes est magnifique. Il y a même une tyrolienne qu’il est possible de faire, mais nous avions trop faim, alors arrêt dans un bon resto de burgers.

Clifton Hill

© Marie St-Yves / Nomad Junkies

En retournant vers notre voiture, nous sommes passés par Clifton Hill qui est une rue d’amusement et de divertissement aux allures de Walt Disney. Cinémas, manèges, maisons hantées, bowlings et magasins de bonbons sont regroupés pour animer petits et grands. J’ai insisté pour faire une maison hantée. Mon copain marchait tellement vite que je me demandais si c’était par peur ou par hâte de finir!

On est ensuite retournés à Toronto de soir et avons rendu la voiture Turo à son propriétaire avant de rentrer nous coucher.

3. Troisième jour (journée pluie, mais pas plate)

Pour cette troisième et dernière journée, nous avons décidé de profiter pleinement du peu de temps qui nous restait, puisque nous repartions en train vers Montréal en après-midi. En partant à 9 h de notre Airbnb, les bagages laissés en consigne devant la gare, on pouvait avoir l’esprit tranquille.

Puisqu’il pleuvait, nous avions décidé de faire majoritairement des activités intérieures. Cela tombait bien, car l’Aquarium Ripley’s était tout près, collé contre la fameuse tour du CN. Les billets pour les deux activités sont assez dispendieux, mais valent tout de même le coup (et le coût) si c’est ta première fois à Toronto. Nous avons ensuite dîné avant de nous diriger au AGO (Art Gallery of Ontario) à 20 minutes à pieds de là.

Aquarium Ripley’s

© Marie St-Yves / Nomad Junkies

La visite de l’aquarium comprenait plusieurs sections, dont un long tunnel vitré qui te plonge sous l’eau. En défilant sur un tapis roulant, on est entourés de requins, tortues et poissons de toutes sortes. C’était vraiment magique. À la fin de la visite, tu pourras même caresser des raies!

Tour du CN

Gare à ceux qui ont le vertige! Tout en haut de la tour, un plancher vitré permet de voir la ville en dessous, à plus de 500 mètres d’altitude. Les plus fous peuvent même se promener suspendus autour de la tour (moyennant des frais supplémentaires). Pour toutes les infos, c’est ici.

AGO (Art Gallery of Ontario)

© Marie St-Yves / Nomad Junkies

Le AGO est un incontournable à Toronto pour les amateurs d’art. Les expositions y sont nombreuses et l’on y retrouve des œuvres de tous les styles et toutes les époques. Vérifie bien les heures d’ouverture avant de t’y rendre.

4. Le retour (on reviendra!)

Nous sommes directement allé prendre notre train de retour en après-midi pour arriver en soirée à Montréal. C’était un week-end hyper chargé, mais on s’était faits pleins de beaux souvenirs. On avait aussi l’impression de maintenant connaître Toronto comme le fond de notre poche.

Si nous avions eu plus de temps (et que c’était l’été), nous aurions aimé aller en ferry sur les Toronto Islands faire du vélo, de la plage et admirer la vue sur le centre-ville de Toronto. Il y a aussi tout plein de musées que nous n’avons pas eu le temps de visiter. Ce sera pour une autre fois! 😉

Alors, c’est pour quand ton prochain voyage à Toronto?

© Google Maps / Nomad Junkies

Marie St-Yveshttp://www.nomadjunkies.com
Que ce soit en goûtant des plats d’ailleurs ou en sautant en parachute, je plonge tête première dans les cultures des pays visités. Il y a 3 ans, j’ai découvert le voyage backpack en Asie et ce fût le coup de foudre. Depuis, je vis pour les nouvelles expériences et surtout… les paysages à couper le souffle
ARTICLES LIÉS

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Stp écris ton nom ici

Les p'tits derniers