AccueilInspirationsFête des Pères : lettre à mon papa qui m’a donné la piqûre...

Fête des Pères : lettre à mon papa qui m’a donné la piqûre du voyage

Papa, tu m’as donné la piqûre des voyages : c’est dans notre ADN. Comme guide de voyage, tu as parcouru le Canada au grand complet, en plus de l’Ouest américain. C’est même comme ça que tu as rencontré Maman, aux Îles-de-la-Madeleine. « Est-ce que ta sœur est cute? » : c’est ce que tu as dit à ma tante, il y a près de 40 ans. Muni d’une carte routière, tu improvisais ton chemin avec un autobus rempli de voyageurs à ta charge. Tes histoires farfelues et tes mésaventures de voyage m’impressionneront toujours. Il y a plus de 40 ans, tu es parti seul en Haïti, où tu t’es lié d’amitié avec les locaux. Tu es un avant-gardiste du voyage, Papa.

Aventurier, tu m’as donné le goût de partir à l’aventure à mon tour. Tu es certainement la personne la plus spontanée et la plus passionnée que je connaisse, Papa. Je suis fière lorsqu’on me dit que je suis comme mon père. Ce sont ces qualités qui ont forgé la voyageuse que je suis aujourd’hui. Je sais que tant que je suis le chemin de mon père, je vivrai la vie à 100 milles à l’heure, et ce, sans regret. Tu demeuras toujours le plus grand modèle pour moi.

Les yeux constamment rivés vers le ciel, tu m’as inculqué la passion de l’aviation. Tu chéris depuis longtemps le rêve de posséder ton propre avion Cessna. Sans le vouloir, tu m’as donné l’envie de voler moi aussi. Tu m’as inspirée à devenir agente de bord. Tu demeuras toujours mon pilote préféré et je rêve du jour où l’on volera ensemble. Le miracle de l’aviation, n’est-ce pas?

« Continue de poursuivre tes rêves : je ne serai jamais bien loin derrière toi. »

Tu m’as appris à suivre mes rêves et surtout, à écouter mon cœur. Tu m’encourages à rester moi-même et à suivre mon propre chemin. Je m’incarne de plus en plus et c’est en partie grâce à toi. « Ne cesse pas d’être toi-même, c’est quand on veut être une autre personne qu’on devient moche. » Tes sages paroles me suivent au quotidien. Je te remercie, Papa, de m’avoir toujours supporté dans mes voyages.

Durant mes voyages tu me disais toujours : « Si ça fait pas, appelle-moi, je saute dans un avion! » Je ne te remercierai jamais assez d’être un pilier pour moi. Peu importe où je suis dans le monde, tu n’es jamais bien loin. Ton soutien et ta force de caractère sont des encrages pour moi. Mes voyages m’ont fait déménager plus d’une dizaine de fois, c’était fatigant pour toi, mais tu étais toujours là. Merci pour tes bras, Papa.

Je sais qu’on va voyager à nouveau ensemble, Papa. Prochaine fois, c’est moi qui t’emmène où tu veux. J’ai déjà ma petite idée… Angleterre et pèlerinage Beatles, t’es partant? Bonne fête des Pères, Papa, merci de m’avoir inculqué la passion du voyage.

Ta fille qui t’aime xxx

© Lisa Marie Gaudreault / Nomad Junkies

Lisa Marie Gaudreault
Je suis agente de bord, nutritionniste, professeure de yoga, rédactrice, mais surtout nomade. J’ai habité au Nicaragua et dans l’Ouest canadien. Voyager vient combler chez moi mon besoin de me renouveler sans cesse et ma curiosité insatiable. L'un de mes buts est d'éduquer les voyageurs afin qu'ils voyagent de façon plus responsable en accord avec la nature.
ARTICLES LIÉS

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Stp écris ton nom ici

Les p'tits derniers