AccueilRéflexionsVoyager vient avec son lot de regrets

Voyager vient avec son lot de regrets

Comme beaucoup de backpackers, il est facile d’affirmer de vivre sans regret. On entend souvent la phrase « Moi je n’ai aucun regret. Je vis bien avec toutes les décisions prises dans ma vie ». Yeah right.

Je suis le premier à crier ça haut et fort et… peut-être à tort.

Voyager vient avec son lot de regrets. Qu’on le veule ou non. Qu’on le sache ou non.

Regretter quelque chose ne veut pas dire de s’en vouloir toute sa vie. Ça peut seulement être de se dire «Simonac pourquoi j’ai fait ça» et ensuite passer à autre chose. Sans conséquence grave.

La préparation d’un voyage, aussi court ou long soit-il vient avec son lot de sacrifices qui en fin de compte, on peut regretter, peu importe l’importance que ça représente.

Ça peut être aussi niaiseux que d’avoir dit non à un souper au restaurant avec des amis pour économiser de l’argent qui s’est avéré épique ou de ne pas avoir acheter cette belle montre que tu reluques depuis longtemps au seul moment de la décennie où elle est en spécial pour économiser des sous (je parle par expérience ici).

Pendant le voyage aussi, on peut vivre certains regrets et s’en rendre compte avec le temps.

Avec le recul, je réalise que je regrette :

  • de ne pas avoir suivi les conseils de certaines personnes
  • de ne pas être resté plus longtemps à certains endroits (même si ceux où j’ai été à la place ont été supers!)
  • d’être resté trop longtemps à d’autres endroits
  • de ne pas être rentré plus tôt au Québec
  • d’avoir manqué la fête de quelqu’un à la maison
  • d’avoir pris un vol qui s’est avéré plus compliqué et long que prévu
  • de ne pas avoir fait la journée de plongée qui m’aurait permis de voir un maudit gros requin
  • de ne pas être resté plus longtemps sur cette ferme pour avoir mon visa de travail
  • de ne pas avoir pris le temps de mieux connaître certaines personnes
  • d’être allé à gauche durant un trek au lieu d’à droite dans la trail
  • de ne pas avoir été sage la vieille d’une longue journée de transport. 😉

Les regrets post-voyage

Au retour aussi tu peux avoir des regrets d’avoir sous-loué ton logement pendant ton absence en voyant son état à ton retour ou d’avoir laissé une job que tu aimais quand tu ne t’en retrouves pas une à ton retour et que tu es cassé. Ça peut être d’avoir été parti alors qu’un événement majeur est arrivé dans ta famille ou ton groupe d’ami ou d’avoir perdu ton chum ou ta blonde à cause de ton voyage (ensemble ou à distance)!

Il est évidemment impossible de prévoir d’avance les décisions qu’on va regretter. Du moins la plupart! Y’a trop de variables qu’on ne contrôle pas dans un voyage. Même pour les voyageurs plus aguerris!

Y’a aucun de mes regrets qui m’empêchent de dormir aujourd’hui et je suis plus qu’heureux de tous les voyages que j’ai faits jusqu’à présent et des sacrifices qui sont venus avec.

Mais à bien y penser, y’a peut-être certaines choses que je ferais différemment aujourd’hui! Et toi, y a-t-il des fois où tu te dis : « Avoir su! »

Charles Gélineau
Charles Gélineauhttps://www.nomadjunkies.com
Jeune trentenaire publicitaire, amateur de voyages, de plongée, de baseball et de bonnes bières; j'aime me promener partout dans le monde afin de créer des moments dont je me souviendrai toute ma vie. De 3000 mètres d'altitude à 30 mètres sous l'eau, la découverte de nouvelles cultures, de nouvelles langues, de nouveaux spécimens ou de nouveaux drinks m'allume au plus haut point!
ARTICLES LIÉS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Stp écris ton nom ici

Les p'tits derniers