AccueilAstuces de nomadesVoyage de pêche : la checklist ultime

Voyage de pêche : la checklist ultime

Partir pêcher pour la première fois, c’est comme partir en voyage backpack : tu penses que tu sais ce que tu fais, mais en réalité, t’en as aucune idée.

Alors si l’envie te prend à toi et tes amis d’aller taquiner le doré, fin diamant des eaux douces du Québec, il pourrait être pertinent de lire cet article. Tu penses être prêt? Un voyage de pêche demande beaucoup plus d’organisation qu’on le pense.

First things first, où on va? Tout dépend de ton envie de faire un peu, moyen ou beaucoup de route. Si tu cherches aux alentours de Montréal, tu trouveras probablement des pourvoiries, mais tu payeras aussi le prix. Plus tu t’éloignes, plus tu auras d’options et tu pourras aussi pêcher sur des lacs peu exploités.

De notre côté, n’ayant pas peur de la route, nous avons mis le cap vers la pourvoirie Les Cabines Dulong au Témiscamingue, site enchanteur pouvant accueillir des groupes de différentes tailles, avec électricité, location de bateau et un propriétaire cinq étoiles. On a choisi un clé en main qui nous permettrait de nous concentrer sur la pêche. Ils se chargent même d’apprêter tes poissons!!!

Tu aimerais aussi : [Guide du campeur] Liste complète pour les longs séjours de camping

Pourvoirie - Voyage de pêche : la checklist ultime - Nomad Junkies

Deuxièmement, qu’est-ce qu’on apporte pour un voyage de pêche? C’est ici que ça se complique, car il y a beaucoup plus d’éléments qu’on peut le penser. Je te dresse la liste pour que tu puisses t’y référer.

Pour le voyage de pêche :

  • Imperméable (beau temps, mauvais temps, on pêche);
  • Bottes de pluie;
  • Vêtements chauds (il fait toujours beaucoup plus frais sur l’eau);
  • Lampes de poche;
  • Chasse moustique (primordial);
  • Briquet à BBQ;
  • Papier journal (pour se faire des feux);
  • Grands sacs Ziploc (pour rapporter du poisson);
  • Guenilles (c’est toujours agréable de pouvoir s’essuyer les mains après avoir manipulé des vers et du poisson);
  • Couteau Rapala ou un couteau suisse (bien aiguisé);
  • Sacs à poubelle;
  • Maillot de bain;
  • Crème solaire (IMPORTANT : le soleil frappe plus fort puisqu’il reflète sur l’eau);
  • Jeux de société pour les soirées;
  • Glacière;
  • Nourriture (déjeuner, dîner, souper, collation);
  • Bouteille d’eau;
  • Chaises de camping (OPTIONNEL : utiliser les chaises de camping dans la chaloupe. Ceci peut être plus confortable surtout lorsqu’on passe une journée complète sur l’eau).

Lever de soleil - Voyage de pêche : la checklist ultime - Nomad Junkies

Pour la pêche :

Finalement et le plus important : informe-toi sur les règlementations de pêche du lac où tu iras pêcher. Le Québec est divisé en zones ayant chacune sa date de début et de fin de pêche. De plus, il faut s’informer sur la quantité de poissons maximale qu’on peut avoir en notre possession ainsi que la longueur minimum et maximum pour le conserver. Et oui, on doit remettre à l’eau un doré de 25 pouces.

Pêcheurs et poissons - Voyage de pêche : la checklist ultime - Nomad Junkies

Très important, il est interdit sous peine d’amende de transporter du poisson apprêté pour la consommation. Tu dois conserver la peau sur les filets.

En conclusion, il ne manque plus qu’à développer tes techniques de pêche. Je ne vais quand même pas te dévoiler tous mes trucs d’un seul coup!

Est-ce que j’ai oublié quelque chose? Qu’est-ce que tu emmènes lors d’un voyage de pêche? Écris-nous tout ça en commentaire!

Carl Trudel
Carl Trudel
Depuis que je suis sorti du Témiscamingue, ma vie est un voyage. Je chasse maintenant l’orignal au centre-ville. J’te jure que toutes mes histoires de pêche sont vraies!
ARTICLES LIÉS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Stp écris ton nom ici

Les p'tits derniers