AccueilComment faire?Visas pour nomades numériques : la liste ultime des pays pour télétravailler...

Visas pour nomades numériques : la liste ultime des pays pour télétravailler en 2022

Tu travailles de la maison? Depuis la pandémie, il est devenu presque une normalité de télétravailler. L’avantage est certainement de pouvoir travailler de n’importe où. Pourquoi pas le faire à l’étranger? Plusieurs pays offrent des visas conçus expressément pour les nomades numériques.

La pandémie a définitivement eu un énorme impact négatif sur l’industrie du tourisme. Certains pays comptent sur les digital nomads pour changer cela. Si t’en es un, tu dois être tanné de devoir bouger aux 2-3 mois ou de devoir faire des visa runs. Pourquoi ne pas choisir un endroit qui te donne la possibilité de rester vraiment plus longtemps? Travailler à partir de son portable a clairement ses perks. Tout ce dont tu as besoin c’est d’un bon wifi et de ton visa, et let’s go! 

© Émilie Robichaud / Nomad Junkies

Pour planifier ton départ, tu risques fort bien d’avoir besoin :

  • D’une assurance santé
  • D’une preuve de revenus et/ou d’emploi
  • D’une preuve de santé (surtout depuis la pandémie)

Il se pourrait que tu aies à payer une taxe supplémentaire sur tes revenus (certains endroits seulement).

Savais-tu qu’il est illégal dans bien des endroits d’y travailler (même en télétravail) sans visa prévu à cet effet? Même si plusieurs le font sans visa, il faut faire attention et bien se renseigner.

Voici la liste des pays où tu pourrais télétravailler selon Gone Travelling :

1. Allemagne

© Kieran Strachan-Steel \ Nomad Junkies

Tu pourrais appliquer pour le Freelance Freiberufler Visa si ton emploi est dans l’un des domaines suivants : droit, santé, conseil fiscal et commercial, scientifique, linguistique et transmission de l’information. Si c’est pas le cas, c’est bien correct, parce que tu peux aussi appliquer pour un visa artistique (à Berlin uniquement). Peu importe le visa qui te correspond, tu dois payer des taxes et des frais pour appliquer (50 à 100 euros).

2. Argentine

© Fermin Rodriguez Penelas

L’Argentine accueille les travailleurs autonomes pour une résidence temporaire. Leur rentista visa te permet d’y rester pendant un an. Tu peux ensuite faire une demande de renouvellement jusqu’à trois ans. Après ces trois ans, tu peux appliquer pour ta résidence permanente et même un passeport. Pourquoi pas y apprendre l’espagnol un coup parti?

3. Barbade

Travailler dans une ambiance caraïbéenne? Oui, s’il te plaît! Barbados te permet d’obtenir la Barbados Welcome Stamp et de travailler dans son paradis. « L’étampe » est valide pendant un an avec possibilité de renouvellement. Sache toutefois que tu devras payer des frais de 2000 USD (ou 3000 USD pour une famille) et que tu dois avoir un revenu annuel minimal de 50 000 USD. C’est assez cher payé et le coût de la vie n’est pas donné non plus. Ça demeure cependant l’un des endroits les plus abordables pour habiter dans les Caraïbes.

4. Bermudes

Les Bermudes sont une belle option pour toi si tu désires travailler des Caraïbes. Leur programme Work from Bermuda ne demande aucun revenu minimal et les frais à payer ne sont que de 283 USD. Par contre, le coût de la vie y est extrêmement cher.

5. Îles Caïmans

Si tu souhaites travailler des îles Caïmans, attelle-toi, t’es bien mieux de sortir ton argent! Tu dois avoir un revenu minimal de 100 000 USD (ou 150 000 USD par famille) si tu veux être éligible à leur Global Citizen Concierge Program. Le visa est valide pendant deux ans avec possibilité de renouvellement une fois les deux années écoulées. Tu devras aussi payer des frais de 1 469 USD. Sans surprise, le coût de la vie y est pas mal élevé, mais si tu t’y rends, tu dois être riche et célèbre anyways.

6. Colombie

© Lisa Marie Gaudreault / Nomad Junkies

En Colombie, deux options s’offrent à toi : tu peux obtenir le visa visiteur valide pour trois mois ou tu peux faire la demande pour obtenir leur M-Type Visa Freelancer valide pour trois ans. Le M-Type Visa n’est toutefois offert qu’aux travailleurs autonomes travaillant pour une compagnie colombienne. Il requiert également une preuve de revenu et tu devras payer des frais entre 160 et 220 USD.

7. Costa Rica

© Marie St-Yves / Nomad Junkies

Surf, boulot, dodo… qui ne rêve pas de télétravailler tout en vivant la pura vida? Le Costa Rica est LA place pour les nomades numériques puisque le coût de la vie y est très bas. Tu peux obtenir le rentista visa valide pour deux ans avec possibilité de renouvellement par la suite. Pour appliquer, tu devras payer des frais de 250 USD. Tu dois également faire au moins 2 500 USD par mois ou avoir 60 000 USD dans ton compte bancaireBetter save up now, si tu veux surfer les vagues au quotidien!

8. Croatie

© Laurie Letendre / Nomad Junkies

Vivre et travailler dans ce paradis semble trop beau pour être vrai. Les Canadiens n’ont pas besoin de visa pour rester en Croatie jusqu’à 90 jours. Si ton intention est d’y rester plus longtemps, il y a un visa pour toi. Depuis février dernier, la Croatie offre le tout nouveau Digital Nomad Visa. Tu dois toutefois faire un revenu d’au moins 3 250$ par mois.

9. République tchèque

La République tchèque est une autre belle option abordable. Tu peux appliquer pour leur Zivno Visa (Czech Freelancer Visa) moyennant des frais de 150$. Pour être éligible, ton job doit faire partie de leur liste, qui n’est pas ultra clair. Tu dois avoir 8 300$ dans ton compte de banque et tu devras payer des taxes mensuelles de 120$. Le visa est valide pendant un an, mais il est renouvelable.

10. Espagne

© Elaina @redhead.roundtheworld

L’Espagne ne possède pas de visa propre à ceux qui jouissent de liberté numérique. Par contre, il y a un visa pour ceux qui sont financièrement indépendants. Tu pourrais t’essayer et l’obtenir si tu es créatif dans ton application. Sache que tu dois avoir au minimum 26 000 euros dans ton compte bancaire ou faire au moins 2 151 euros par mois.

12. Estonie 

L’Estonie possède son programme e-Residency qui te permettra de rester au pays durant un an (avec possibilité de renouvellement). Tu dois leur prouver que tu as fait au moins 5 200$ dans les six derniers mois. Ça te coûtera environ 120$ pour un visa de six mois et environ 150$ pour un visa d’un an. C’est cool qu’ils offrent l’option de choisir.

13. Georgie

Le Gouvernement souhaite attirer les nomades numériques avec son Remotely From Georgia. L’information n’est toutefois pas claire si le visa est gratuit ou non. Il est d’une durée d’un an et tu devras faire au minimum 2 000 USD mensuellement.

14. Grèce

Télétravailler sur le bord de la Méditerranée en mangeant des gyros trois fois par jour? Qui dit mieux? Le Gouvernement grec est en train de travailler sur son prochain visa d’un an pour les digital nomads.

15. Italie

© Safia Dodard / Nomad Junkies

L’Italie n’a pas encore de visa pour les nomades digitaux, par contre, elle possède quelques options intéressantes pour ceux qui rêvent de liberté numérique. La Sicile, la Sardaigne, la Calabre et la Campanie offrent des logements à 1 euro! Oui, t’as bien lu! Si t’es un freelancer, tu peux appliquer pour le Self-Employment Visa. Certaines villes t’offrent même de payer ton logement ou du moins, une partie. Mamma mia!

16. Malte

À toi les plages de sable doré et l’eau couleur saphir. Ce pays d’Europe est un bon endroit pour les nomades numériques étant donné le coût de la vie peu cher. Tu peux appliquer pour la Digital Nomad Residency d’une durée de six mois ou d’une durée d’un an moyennant des frais de 300 euros. Tu devras également prouver que ton salaire mensuel est d’au moins 2 700 euros.

17. Mexique

Plage - Job de rêve: évaluer les hébergements du Mexique - Nomad Junkies
© geoaventures

Le visa régulier étant d’une durée de six mois, il est possible que tu n’aies pas besoin d’un visa spécial. Par contre, si tu désires rester plus longtemps, tu peux appliquer pour le Temporary Resident Visa pour les séjours d’une durée de plus de 180 jours, mais de moins de quatre ans. Tu dois avoir fait au moins 45 334$ dans les douze derniers mois et prouver que tu fais au moins 2 700$ par mois.

18. Norvège

Si tu veux travailler de la Norvège, tu dois remplir certains critères : être travailleur indépendant, avoir un contrat avec une compagnie norvégienne et avoir un revenu annuel de 53 000$. Le visa d’une durée de deux ans (renouvelable) te coûtera environ 900$.

19. Philippines

Port Barton (Philippines) - Tour du monde en 2019 - Nomad Junkies
© Safia Dodard / Nomad Junkies

Ce paradis sur terre n’a pas de visa conçu particulièrement pour les nomades numériques, par contre, en tant que visiteur, tu te fais attribuer un visa de 30 jours qui peut être prolongé jusqu’à six mois sans frais supplémentaires.

20. Portugal

Le Portugal attire déjà les digital nomads depuis un bon bout de temps avec leur visa fait sur mesure pour eux. Tu n’as qu’à gagner 600 euros par mois pour être éligible. Le visa coûte 83 euros et tu devras aussi payer des frais de résidence de 72 euros. Pas mal du tout!

21. Thaïlande

La Thaïlande, c’est vraiment the place to be pour les nomades numériques étant donné que le coût de la vie est ultra bas. Si tu habites en Thaïlande pour y télétravailler, il se peut que tu doives continuer à faire des visa runs. Effectivement, leur SMART visa, un peu complexe, a pour but d’attirer les entrepreneurs travaillant remotelyPour pouvoir appliquer, il faut bien plus que travailler de son laptop, tu dois travailler pour des entreprises spécifiques et faire au moins 100 000 bahts (3 800$) par mois.

22. Émirats arabes unis/Dubaï

Si tu veux aller travailler de Dubaï, t’es mieux d’être un nomade numérique fancy. En effet, tu dois faire 5 000 USD/par mois. Au moins, tu n’auras pas à payer des taxes mensuelles.

Et toi, digital nomad, quelle sera ta prochaine destination?

Lisa Marie Gaudreault
Je suis agente de bord, nutritionniste, professeure de yoga, rédactrice, mais surtout nomade. J’ai habité au Nicaragua et dans l’Ouest canadien. Voyager vient combler chez moi mon besoin de me renouveler sans cesse et ma curiosité insatiable. L'un de mes buts est d'éduquer les voyageurs afin qu'ils voyagent de façon plus responsable en accord avec la nature.
ARTICLES LIÉS

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Stp écris ton nom ici

Les p'tits derniers