AccueilRoadtripRoadtrip en Suisse : pourquoi tu dois absolument louer une auto et...

Roadtrip en Suisse : pourquoi tu dois absolument louer une auto et explorer ces villes magiques

Imagine-toi les bacs à fleurs sur le bord des fenêtres et les cordes à linge quand tu roules sur les chemins de terre et de cailloux aux abords de la verdure abondante en campagnes. Après, imagine des diplomates dans des voitures chère et des avions partout dans le ciel! Je suis pas mal certaine que t’avais pas pensé trouver tout ça à la même place! Tu sais, tu peux tout voir ça pendant un roadtrip en Suisse. Le paradis des p’tits villes, c’est vraiment en Suisse!

Pourquoi tu dois vraiment faire un roadtrip en Suisse!

Savais-tu que Zurich, c’est la plus grande ville en Suisse avec juste 341 730 personnes! Tu comprends sûrement pourquoi la Suisse est le road trip le plus merveilleux que tu peux faire! Tu peux visiter tout le pays en quelques jours. En plus, le trafic est très léger sur la route, presque pas de monde! La vue parfaite des paysages suisses va te ramener à l’époque de tes arrière-grands-parents.

Avec les montagnes recouvertes de neige et les lacs bleus cristallins, tu vas vouloir retourner encore et encore dans les hauteurs, comme Julie Andrews. Si t’as besoin d’un petit rush d’adrénaline, conduire autour des alpes, c’est un must! En fait, oui, c’est dispendieux la Suisse, mais c’est faisable si tu priorises où tu mets ton argent (même si ça te prive d’aller dans les magasins et que tu dois manger les snacks de la pharmacie pour déjeuner). Quand on a planifié notre lune de miel en Europe, je ne pouvais pas passer à côté d’un roadtrip en Suisse.

© Britney Claveau / Nomad Junkies

See: Euro Road Trip: The Best Stops in Germany (Plus a Little Adrenaline-Inducing Detour

Mon copain adore conduire, et j’aime siroter mon latté et arrêter à tous les spots, c’est pour ça qu’un roadtrip était ce qu’il nous fallait comme lune de miel. Nous avons analysé les cartes routières pour connaître notre itinéraire, calculé notre gaz et savoir où arrêter manger. Les hôtels et les Airbnbs étaient bookés d’avance. On voulait rouler au moins 5 heures chaque jour puis faire 2100km en tout, arrêter dans les villes connues de Munich, Norbourg, Heidelberg, Genève, Berne et Lucerne. Ça nous a fait voir quelques villages antiques.

© Britney Claveau / Nomad Junkies

Et même si t’as planifié tes arrêts, tu veux sûrement te garder une marge de manœuvre pour faire des détours puis voir d’autres spots incontournables. Tu sais jamais quand tu vas voir une forteresse du Moyen-Âge.

Astuce de conduite : En Suisse, t’as des milliers de caméras routières prêtes à te prendre en défaut si tu ne respectes pas les limites de vitesse. Les limites changent, alors garde un œil sur les panneaux routiers!

Ce dont tu auras besoin pour ton roadtrip outre-mer

  • Ton auto de location doit être confortable et ne pas avoir de limite de millage
  • Ton permis de conduire international (t’en auras pas besoin pour conduire en Suisse, mais t’en auras besoin pour visiter d’autres pays, comme l’Autriche ou la Pologne)
  • Ta vignette d’accès au réseau routier (seulement si tu te promènes aux abords de l’Autriche)
  • Ton assurance voyage (l’assurance voyage de SafetyWing inclut maintenant la couverture pour la Covid-19)
  • Tes données internet mobiles
  • Ton GPS international ou un véhicule de location qui a un GPS

C’était pas mal moins cher de retourner l’auto de location à la même place que tu l’as prise. D’habitude, plus c’est une grosse ville, moins ça coûte cher. On a volé direct de Toronto jusqu’à Munich en gardant six jours pour conduire autour de l’Allemagne et de la Suisse, pour revenir en vélo à Munich et prendre un vol pour Rome!

Ce sont quelques villes qui nous ont charmées :

Berne, Suisse

Après un temps magique à explorer les forteresses et à manger des escalopes à la Viennoise en Allemagne, c’était déjà le temps de commencer notre road trip en Suisse! On a commencé par Berne, la capitale de Suisse. Le Quartier Historique de Berne, situé sur une côte proche de la rivière Aar, est classé Héritage Mondial UNESCO. Ça a gardé beaucoup de son aspect médiéval du 12e siècle et aussi, plein de bâtiments religieux et laïques depuis sont gardés en bon état.

© Britney Claveau / Nomad Junkies

La vue était belle d’où on était stationné. C’était encore mieux plus on s’est approché du centre du village. En plus, la première affaire qu’on a remarquée, c’est le symbole que l’ours veut dire! L’ours, c’est l’animal officiel de Berne. Tu peux voir un enclos au milieu de Berne avec des ours bruns qui marchent autour. Quand on était là, malheureusement, les ours étaient absents!

Plein d’entreprises ferment tôt le lundi, ça fait qu’on n’a pas pu faire beaucoup de choses à part marcher et s’enfoncer dans l’architecture de la ville. On a exploré une des plus vastes allées de magasinage intérieures en Europe. On a pris des photos en dessous de l’horloge Zytglogge. Si on avait eu plus de temps, on aurait adoré visiter la maison d’Albert Einstein où il avait développé sa théorie de la relativité. On aurait aimé visiter le Musée d’Histoire de Berne. J’aurais vraiment adoré aller dans le funiculaire Gurterbahn au Pic de Berne (juste pour le nom qui fait drôle) puis aussi pour le fait que tu peux y faire du toboggan à l’année!

© Britney Claveau / Nomad Junkies

Notre petite visite était belle, on a fini par du gelato (crème glacée italienne). Mais on a trouvé que ç’aurait été le fun d’en voir plus. Si on y avait été plus tôt en été ou plus longtemps, on aurait contemplé (ou côtoyé) le monde qui navigue tranquillement sur la rivière Aere dans les flotteurs. On aurait vraiment aimé voir le parc d’ours puis explorer tous les musées dans cette ville!

Versoix, Suisse

© Britney Claveau / Nomad Junkies

Versoix, c’est un petit village tranquille sur le bord d’un lac aux bordures de Genève.  On est arrivé juste avant le coucher du soleil. Presque tout le monde parle français ici. La monnaie courante est le Franc suisse. Et on s’est vite rendu compte que c’était la monnaie le plus chère que tu peux changer pour des dollars canadiens. Bye bye, latté Starbuck pour 12$! Notre hôtel avait une vue imprenable sur le Lac Genève. Il était reconnu pour accueillir des diplomates de partout dans le monde. Tellement populaire qu’il est le point de jonction le plus commun de tous les vols allant vers Genève! Un avion arrive ou repart toutes les cinq minutes. Oui, aux cinq minutes! Le restaurant de l’hôtel, on l’appelait le “O’Five” pour rendre hommage au fameux repère aérien qu’est l’hôtel! Si t’aimes spotter les avions, tu vas adorer cet endroit!

Tous les restaurants pour s’y rendre en marchant sont fermés le soir. Même chose que la plupart des restaurants en Europe pendant les jours normaux de travail. La seule chose qui bougeait le soir après 7h, c’était la chocolaterie de chocolats suisses aux arômes délicieux! Mais malheureusement pour nous, c’était fermé au public. Même l’épicerie était fermée. Pour tout te dire, on était pris pour rester dans notre hôtel manger deux hamburgers avec des frites pour 128$ canadiens, parce qu’on avait faim. Même pas de breuvage. Juste de l’eau. On pouvait pas vraiment être fâchés comme la nourriture était bonne!

© Britney Claveau / Nomad Junkies

C’était une de ces fois que tu dis que t’es en Lune de Miel, mais fallait faire attention au budget! Puis le lendemain, on a fait une virée dans une épicerie pour se remplir de snacks et de collations. Avec du vin et des gâteries. C’était essentiel!

Genève, Suisse

© Britney Claveau / Nomad Junkies

On est tombé en amour avec le Lac Genève! Avant même de parcourir les routes en auto! Sur la photo que tu vois, c’est une des plus grandes fontaines au monde. Elle envoie de l’eau haut comme 140 mètres! Si t’as lu Frankenstein, tu dois ressentir le narratif du roman en regardant cette photo! C’est ce que j’ai ressenti, surtout avec cette météo morose!

Notre premier arrêt était pour visiter le siège de l’ONU. On avait juste quelques petites heures pour visiter la ville. On n’a pas pu visiter l’intérieur du bâtiment. Sais-tu, je suis fière de te dire qu’il ne manque pas de nature autour des rues de Genève. On était surpris de voir une prairie de verdure en plein centre du Siège de l’ONU. Tu vois, la Suisse a une manière éco-responsable de tondre le gazon!

© Britney Claveau / Nomad Junkies

On a fait beaucoup de lèche-vitrine et on marchait quand j’ai savouré le thé latté le plus cher que j’ai bu de ma vie! La ville nous a donné le feeling d’être fébriles, parce que tout le monde avait l’air d’être dans un meeting, ou bien sur son heure de lunch, ou en train de partir quelque part de très important. On pouvait même pas lister toutes les langues différentes qu’on entendait.

© Britney Claveau / Nomad Junkies

Des magasins de mode tous les coins de rue, je suis tombée en amour avec plus de souliers que j’aurais pu en compter ou convoiter dans ma vie. On regardait le prix des maisons en vente juste pour le fun et on était absorbés par les prix, même si voir autant d’autos Bentley aurait été un bon indice! C’était bien cool de voir une piscine pour enfants faite pour les cours de natation d’été. Genève est aux portes de la Croix Rouge, autant que d’autres organisations internationales.

© Britney Claveau / Nomad Junkies

Lauterbrunnen, Suisse

On conduisait, puis nos amis nous ont suggéré de visiter à Lauterbrunnen sur le chemin de Lucerne. On avait jamais entendu parler de cette ville. Un secret bien gardé. Tu sais, c’est un village de ski et de sports extrêmes en montagne. Un beau petit spot pour les aventuriers! Notre route vers le village a été plaisante, je peux pas te dire moins. Tu as 1300 tunnels en Suisse, plusieurs sont taillés dans la roche et placés dangereusement proches des pentes à-pic.

© Britney Claveau / Nomad Junkies

On se faufilait à travers les routes de montagne, dans plus de 30 tunnels. On a passé des lacs bleu cristal! J’ai manqué hyperventiler en regardant dans la fenêtre du côté passager. Tu voyais juste des pentes super à-pic!

© Britney Claveau / Nomad Junkies

Tu peux voir des base-jumpers et des amateurs de deltaplane en pleine action en train de s’émerveiller devant les grandes chutes d’eau qui s’égouttaient par les roches escarpées. On voulait prendre les téléphériques pour monter au pic de la montagne, mais c’était trop brumeux cette journée-là. Je peux-tu te dire qu’il mouillait fort pendant notre voyage! Bien, on s’est balancé dans des balançoires et on a pris le thé dans un café à la place de gravir la montagne!

© Britney Claveau / Nomad Junkies

Si tu peux, faut vraiment que tu restes au moins une nuit dans cette ville! Je pense que le monde qui y restent ont les plus belles histoires pour raconter. On avait l’air de sortir de nulle part avec notre linge de tous les jours: tout le monde portait de bottes de randonnée, un pack-sack, un manteau coupe-vent, ou bien les trois! Fais pas comme nous et fais tes recherches avant d’y aller pour en profiter pleinement! Ma partie préférée de cet endroit était de voir les rangées de fleurs sur les bords de fenêtres. La sorte de fleur avait pas d’importance, tant que tu voyais des belles fleurs rouges orner les maisons, les magasins puis les hôtels! Autant que tes yeux peuvent en voir! C’était super beau.

© Britney Claveau / Nomad Junkies

Le monde de la place sont bien accommodants avec les voyageurs qui parlent anglais et français. Tu voyais plein de bières et de sortes de fromages aux alentours!

Lucerne, Suisse

Après avoir senti l’air frais des montagnes, on était prêt pour revenir en ville. On arrivait dans notre hôtel de Lucerne autour de midi, puis on a décidé de manger dans un service au volant pas trop cher et très bien coté. Des frites avec oignons, tomates, et sauce au fromage… je n’ai pas su résister. Mon copain a pris une escaloppe viennoise et n’a même pas pu la manger. On avait juste nos cartes de crédit canadiennes et assez d’argent pour un repas. Le serveur a ramené la commande aux cuisines. Oups!

Autre astuce: Sois sûr que tu amènes assez d’argent pour les urgences!

On a dormi profondément dans notre chambre de l’hôtel Felmis pour aller directement en Allemagne le matin d’après. Le roadtrip en Suisse, c’est une de mes visites préférées. Je pourrai au moins dire que j’ai conduit une fois dans un pays qui n’est pas le Canada!

Prévois-tu un roadtrip en Suisse?

Britney Claveau
I love take-offs and I'm a fan of any destination near water or the mountains. My favourite trips have been road trips: inhaling fresh air through the Canadian Rockies and sipping tea along the grassy switchback alps of Switzerland on route to fairy tale castles in Germany. I'm not a light packer, but I'm slowly working on my technique. Right now I live out my travel dreams vicariously through writing about them.
ARTICLES LIÉS

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Stp écris ton nom ici

Les p'tits derniers