AccueilAssurance voyage5 règles d'or des backpackers

5 règles d’or des backpackers

Présenté par

Partir en voyage en sac à dos, c’est toujours une aventure légendaire! Ton sac à dos devient ta maison, les hostels deviennent tes camps de base, et tu te retrouves à partir en excursion dans la jungle avec un backpacker allemand rencontré il y a quelques heures.

Tu crées des connexions avec des voyageurs du monde entier qui ont tous la même envie que toi : découvrir le monde et sortir de leur zone de confort.

En tant que backpacker, il est essentiel que tu maîtrises l’art du minimalisme. Le principe fondamental des backpackers de « Less is more » doit guider tes choix.

Plus tu optes pour un sac à dos volumineux, plus tu risques de le remplir avec des choses inutiles.

Si ton sac à dos pèse plus lourd que toi, t’as un problème!

Afin d’optimiser au mieux tes aventures, assure-toi d’avoir un sac à dos de taille raisonnable et d’appliquer ces 5 règles d’or des backpackers :

1. Planifie, mais pas tout!

Comment choisir un sac à dos de voyage
© Nomad Junkies

En voyage en sac à dos, planifier est clairement utile pour économiser et s’assurer d’être en sécurité, mais ne tombe pas dans le piège d’excessivement tout planifier à la minute près. 

Reste flexible et prépare-toi à changer souvent (très souvent) tes plans. Ne sois pas obsédé par un itinéraire précis et sois prêt à t’adapter! Garde ton itinéraire ouvert et prêt à évoluer selon les opportunités qui se présentent.

Il y a des « Backpacker Trails » informels, un peu partout dans le monde, que ce soit en Amérique latine ou en Asie du Sud-Est. Les voyageurs font souvent les mêmes itinéraires. Alors ne t’inquiète pas, tu veux rapidement savoir ce qu’il y a faire et à voir à destination. 

Fais évidemment plus de recherches si tu comptes sortir des sentiers battus, mais sinon, laisse de la place à l’imprévu. Parce que sérieux, les meilleures histoires commencent souvent là où Google Maps ne peut pas t’aider.

Si ton budget est serré, voyage en basse saison. Ça te permet de t’assurer qu’il y aura des disponibilités dans les hébergements et ça te permet d’économiser au moins 60 % sur tout.

2. Réserve tes deux ou trois premières nuits à destination

© Nomad Junkies

Après un long vol qui te laisse les jambes en compote, la dernière chose que tu veux, c’est te démener à l’aéroport pour trouver un endroit où dormir. Réserve les deux ou trois premières nuits dans un endroit qui est au moins noté 8 sur 10 sur Booking.com ou sur HostelWorld.

Ça te donne le temps de te remettre du décalage horaire sans stresser, ça te permet de t’acclimater à ton nouvel environnement.

Ne fais pas l’erreur de réserver 30 nuits d’affilée, laisse-toi de la place aux rencontres, à tes envies spontanées et aux informations que tu vas obtenir sur place.

3. Immerge-toi dans la culture locale

© Safia Dodard / Nomad Junkies

C’est tentant et facile de rester tout le temps dans ta bulle des backpackers. Mais l’un des aspects les plus enrichissants du voyage en mode backpack, c’est la possibilité de rencontrer des locaux.

Prends le temps de discuter avec les habitants, de goûter à la cuisine locale et d’explorer des quartiers moins touristiques.

Tes interactions avec la population locale peuvent transformer ton voyage en une expérience authentique et inoubliable. Tu te dois à toi-même de faire l’effort d’aller à la découverte des endroits moins touristiques.

4. Utilise la règle du 80/20

© Free Spirit Hostel / Nomad Junkies

Voyager en sac à dos, ça peut devenir épuisant si tu optes toujours pour les options les moins chères. Ça existe le burn-out du backpacker!

Pour garder ça l’fun et continuer à voyager à long terme, applique la règle du 80/20.

Alors 80 % du temps, tu choisis les bus locaux, reste en hostels, mais 20 % du temps, gâte-toi, prends-toi une chambre privée dans un 4 étoiles et mange comme un roi.

Recharge tes batteries, c’est essentiel afin d’apprécier le voyage.

La règle s’applique aussi pour les souvenirs et tous les items qui se vendent dans un Gift Shop. 80% du temps, évite d’acheter des biens de consommation, des souvenirs et des vêtements, c’est lourd et encombrant.

Quand tu portes tout ce que tu possèdes sur son dos en backpack, ça devrait freiner les envies d’acheter des tonnes d’objets touristiques dans chaque pays. Ça t’oblige à te demander si tu en as vraiment de besoin.

5. Voyage toujours avec une assurance voyage

Imagine que tu te casses une jambe aux States. Ça peut coûter le même prix qu’une maison en banlieue. Alors, ne sois pas cheap en coupant sur ton assurance voyage.

Une assurance voyage t’offre une protection financière cruciale en cas de malheur, ça va couvrir tes frais médicaux.

Avec soNomad, ça te coûte moins cher qu’un café par jour, tu n’as vraiment pas de raisons de t’en priver.

Obtiens ton assurance voyage avec soNomad

Attrape ton passeport, dépoussière ton sac à dos et prépare ta prochaine aventure!

© Nomad Junkies

La vérité, c’est que les règles sont faites pour être brisées, alors fais ce que tu veux!

Assure-toi simplement d’avoir ton passeport avec toi (et regarde la date d’expiration), amène une carte de crédit et une carte de débit, vérifie si tu as besoin d’un visa pour ta destination et le reste, tu vas t’arranger!

Ose, improvise, ris un bon coup, et surtout, profite bien de chaque moment!

Obtiens ton assurance voyage avec soNomad

Les fondatrices de Nomad Junkies sont fières d’être des ambassadrices de soNomad et de contribuer à changer l’industrie de l’assurance voyage pour que ça te coûte moins cher!

Dossier spécial sur l’assurance voyage

 
Emilie Robichaud
Emilie Robichaud
Je suis accro au mode de vie nomade! J’ai quitté ma zone de confort pour voyager à temps plein. Mon tour du monde sans fin compte plus de 71 pays et ça continue! Le voyage, c'est un style de vie et un état d'esprit!
ARTICLES LIÉS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Stp écris ton nom ici

Les p'tits derniers