AccueilEspagneL'Union européenne pourrait ouvrir ses portes à tous les voyageurs vaccinés d'ici...

L’Union européenne pourrait ouvrir ses portes à tous les voyageurs vaccinés d’ici juin

Le lundi 3 mai à Bruxelles, le Conseil de l’Union européenne (UE) a soumis une proposition aux États membres concernant le tourisme sur le Continent. Un assouplissement des restrictions actuelles sur les voyages non essentiels en Europe sera étudié.

D’après le communiqué de presse du 3 mai, la Commission a proposé d’autoriser l’entrée des touristes en provenance de tous pays dans lesquels la situation épidémiologique est stable et ayant reçu leur dernière dose recommandée d’un vaccin approuvé par l’UE. Parmi les vaccins approuvés, on compte notamment celui de Pfizer, Moderna, AstraZeneca et le Johnson & Johnson (à dose unique).

Par contre, l’évolution des variants pourrait entraîner un nouveau mécanisme de «frein d’urgence» qui permettra à l’UE de refermer ses frontières pour ainsi limiter l’accès aux variants sur le sol européen. Ce mécanisme sera rapide et temporaire pour « le temps nécessaire à la mise en place de mesures sanitaires appropriées ».

La Commission a présenté aux États membres de l’UE les derniers avis scientifiques stipulant que le vaccin brise bel et bien la chaîne de transmission de la COVID-19. Les États qui accepteront cette proposition de réouverture des frontières aux touristes permettront entre autres de faire rouler l’industrie du tourisme et ainsi, l’économie européenne.

Les voyageurs qui pourront entrer en Europe devront avoir reçu leur dernière dose recommandée, d’un vaccin approuvé par l’UE, au moins 14 jours avant leur arrivée. Les touristes vaccinés pourront prouver leur statut de vaccination « au moyen d’un certificat vert numérique délivré à titre individuel par les autorités des États membres, ou d’un autre certificat reconnu comme équivalent en vertu d’une décision d’adéquation de la Commission ».

Les enfants qui sont exclus de la vaccination pourront voyager avec leurs parents vaccinés s’ils possèdent un test PCR COVID-19 négatif effectué au plus tôt 72 heures avant l’arrivée. Un test de dépistage supplémentaire pourrait être exigé à leur arrivée.

Le Conseil examinera la proposition lors d’une première discussion qui se tiendra le 4 mai et sera suivie d’une réunion des ambassadeurs de l’UE (Coreper) le 5 mai. « Une fois la proposition adoptée par le Conseil, il appartiendra aux États membres de mettre en œuvre les mesures énoncées dans la recommandation. Le Conseil devrait réexaminer la liste des pays tiers exemptés de la restriction en matière de déplacements à la lumière des critères actualisés et continuer à le faire toutes les deux semaines ». Si la proposition est acceptée, la déclaration officielle pourra se faire en quelques jours, selon Travel Off Path. La France et l’Espagne ont déjà annoncé qu’ils rouvriraient aux touristes étrangers dès le mois de juin.

Il faudra suivre de près l’évolution de cette proposition. Plusieurs pays comme la Croatie et la Grèce permettaient déjà l’entrée aux touristes vaccinés. Pour l’instant, c’est un très bon signe pour les voyageurs vaccinés.

Marie St-Yveshttps://www.nomadjunkies.com
Que ce soit en goûtant des plats d’ailleurs ou en sautant en parachute, je plonge tête première dans les cultures des pays visités. Il y a 3 ans, j’ai découvert le voyage backpack en Asie et ce fût le coup de foudre. Depuis, je vis pour les nouvelles expériences et surtout… les paysages à couper le souffle
ARTICLES LIÉS

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Stp écris ton nom ici

Les p'tits derniers