AccueilCanadaFME : le Festival de musique émergente qui vaut le détour en...

FME : le Festival de musique émergente qui vaut le détour en Abitibi-Témiscamingue

Si t’es un passionné de voyage et de musique, tu dois absolument au moins une fois dans ta vie te rendre en Abitibi-Témiscamingue! S’il y a bien un must que tu ne veux pas manquer, c’est le Festival de musique émergente à Rouyn-Noranda, plus connu sous son acronyme le FME. Cette année, le festival avait lieu du 2 septembre au 5 septembre, en plein durant le week-end de la fête du Travail.

© Marie St-Yves / Nomad Junkies

Si t’es jamais allé, tu sais déjà où te rendre en septembre prochain. Assure-toi de te procurer ton billet en août 2022 pour la 20e édition du FME. En plus des différents artistes que tu pourras voir en spectacle, une foule d’activités t’attendent, comme des pop-up shops (friperies et produits artisanaux locaux au rendez-vous) et des expériences de réalités virtuelles (oui oui, avec le casque VR).

Astuces de nomades : Psssst! Laisse-nous te dire un secret, ce qui est encore plus cool du FME, c’est que le festival t’offre la possibilité de t’inscrire à des shows cachés.

Fais comme nous et profite du Festival de musique émergente pour découvrir de nouveaux artistes que tu ne connaissais pas. C’est la sortie parfaite pour se dégourdir les jambes en se trémoussant sur différents beats tout au long de la soirée.

© Marie St-Yves / Nomad Junkies

On a eu la chance d’assister aux spectacles de Marie-Pierre Arthur et de Louis-Jean Cormier à la scène du Poisson Volant. Ça manquait pas de swag sur cette scène-là! Marie-Pierre Arthur, en première partie, a lancé à la foule : « Merciiii, on dirait que ça faisait 1000 ans que c’était pas arrivé! ». Et en effet, on s’est laissé envahir par un sentiment de liberté à pouvoir danser au son de la musique et voir la foule faire de même. LJC, vêtu d’un suit monochrome et d’un chapeau fédora, a conclu la dernière soirée du FME en beauté. « Ça risque de voler pas mal! », s’est-il écrié en débutant sa prestation enflammée.

© Marie St-Yves / Nomad Junkies

Les plus sorteux se sont ramassés en fin de soirée au « Cabaret de la Dernière Chance » pour les spectacles de Fhang et de Valence. L’ambiance était vraiment cozy et edgy. On s’est dit que c’était l’endroit parfait pour prendre un verre lorsqu’on reviendra dans la région.

Les party animals sont restés sur la 8e rue à danser sur les tunes des différents Djs de musique électro.

On aime définitivement ce côté underground que l’Abitibi-Témiscamingue a à offrir! On réalise à quel point la musique live est nécessaire et permet de lâcher son fou entre deux vagues de pandémie. Quel bonheur!

Si tu veux d’autres idées d’activités pendant ton séjour en Abitibi-Témiscamingue, découvre un itinéraire d’aventure ici!

Merci au FME et à Tourisme Abitibi-Témiscamingue pour cette expérience unique. Pour planifier ton prochain trip en Abitibi-Témiscamingue :

Lisa Marie Gaudreault
Lisa Marie Gaudreault
Je suis agente de bord, nutritionniste, professeure de yoga, rédactrice, mais surtout nomade. J’ai habité au Nicaragua et dans l’Ouest canadien. Voyager vient combler chez moi mon besoin de me renouveler sans cesse et ma curiosité insatiable. L'un de mes buts est d'éduquer les voyageurs afin qu'ils voyagent de façon plus responsable en accord avec la nature.
ARTICLES LIÉS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Stp écris ton nom ici

Les p'tits derniers