AccueilInspirationsJ'ai séjourné dans ce centre communautaire au milieu du Nicaragua

J’ai séjourné dans ce centre communautaire au milieu du Nicaragua

Es-tu déjà allé faire un tour à El Transito, ce petit village de pêcheurs au Nicaragua. Il y fait bon vivre et les vagues sont belles. Au-delà du paysage, la communauté mérite d’être connue. J’ai séjourné à ETCA, ce centre communautaire dans le village et je te partage mon expérience.

T’as peut-être déjà entendu parler du Free Spirit Hostel, cette auberge de party bien connue des Québécois. Si c’est pas ta première fois dans le coin, t’es probablement allé prendre un verre en regardant le sunset à l’Hôtel Mandla. Au-delà de ces endroits pour voyageurs, il y a ETCA, El Transito Centro de Artes (Centre des Arts de El Transito) dont on parle un peu moins.

Redonner à la communauté

© Lisa Marie Gaudreault / Nomad Junkies

Lors de ton prochain voyage backpack, pourquoi pas inclure une façon de redonner à la communauté locale qui t’accueille les bras ouverts ? J’ai eu la chance de séjourner dans ce centre communautaire où j’ai enseigné le yoga aux enfants et aux femmes du village. Les enfants demandaient depuis un bon moment à faire du yoga. Mon passage était donc apprécié! J’en étais pas à ma première fois dans ce village si spécial, mais y retourner dans un mindset différent, où j’ai été davantage en contact avec les gens du coin a vraiment bonifié mon expérience. Enseigner le yoga aux locaux, m’a apporté un sentiment d’accomplissement incomparable à mes autres voyages backpack. En plus, j’ai pu pratiquer mon espagnol : une pierre deux coups, comme on dit!

Qu’est-ce qu’ETCA?

© Lisa Marie Gaudreault / Nomad Junkies

El Transito Centro de Artes est un organisme à but non lucratif qui emploie les femmes du village depuis 2008. Il est difficile pour elles de trouver du travail étant donné qu’elles ne pêchent pas. Elles y préparent de la nourriture et y font de la couture (jouets, sacs à main et accessoires). Pour ces mujeres, c’est un endroit de partage. Elles apprennent entre-elles en s’enseignant leurs différents talents. Les ventes générées par les produits artisanaux qu’elles fabriquent leur permettent de vivre. 

Le centre communautaire comprend aussi une bibliothèque où une aide au devoir est apportée aux enfants. Le bibliothécaire leur en apprend sur l’histoire et aussi à lire. La plupart des bibliothèques nicaraguayennes sont privées, ce qui limite leur accessibilité. Ici, les enfants n’ont qu’à se présenter et emprunter des livres.

El Transito Centro de Artes possède également deux chambres à louer. Tous les profits réalisés par les ventes sont investis dans différents projets pour la communauté. Parle-moi de ça!

À l’automne prochain, El Oso ouvrira ses portes, ce café et bistro comprenant une boutique souvenir qui fera la vente des articles fabriqués par les femmes. 

Comment aider les locaux?

© Lisa Marie Gaudreault / Nomad Junkies

Tu peux aider la communauté en achetant leurs souvenirs ou leur délicieuse nourriture et leurs breuvages. Tu peux aussi leur écrire pour leur offrir tes services. Tu pourrais y enseigner l’anglais, le yoga ou la musique, name it! Il est certainement possible de faire une différence.

ETCA est définitivement un petit trésor pour la communauté. Pourquoi pas les encourager à ton prochain trip au Nica? Et toi? Te mêles-tu aux locaux en voyage?

Lisa Marie Gaudreault
Lisa Marie Gaudreault
Je suis agente de bord, nutritionniste, professeure de yoga, rédactrice, mais surtout nomade. J’ai habité au Nicaragua et dans l’Ouest canadien. Voyager vient combler chez moi mon besoin de me renouveler sans cesse et ma curiosité insatiable. L'un de mes buts est d'éduquer les voyageurs afin qu'ils voyagent de façon plus responsable en accord avec la nature.
ARTICLES LIÉS

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Stp écris ton nom ici

Les p'tits derniers