AccueilCanadaVanlife 101 : par où commencer pour un p'tit roadtrip

Vanlife 101 : par où commencer pour un p’tit roadtrip

Tu as toujours eu envie de vivre la vanlife, mais tu ne sais pas où commencer? Tu penses que ça serait trop de choses à prévoir? Ça n’a jamais été aussi simple de l’expérimenter avec ce guide de la route en campervan.

Par où commencer?

Lisa Marie Gaudreault @lisgaud

Pas besoin de t’acheter un Sprinter à convertir pour expérimenter la vanlife. RVezy te permet de l’essayer avant de l’adopter. RVezy est une plateforme similaire à Airbnb, mais pour la location de campervans et de VR. C’est hyper simple à utiliser. Tu te rends sur leur site web, tu entres tes critères et tu es prêt.e à magasiner ta van. Une fois ton choix fait, si c’est ta première location, tu devras répondre à quelques questions et fournir une preuve de permis de conduire valide. RVezy doit évidemment s’assurer de ta fiabilité. Une fois la demande de réservation envoyée au propriétaire, il ou elle l’acceptera ou la refusera. Tu peux envoyer plusieurs demandes de réservation afin de t’assurer d’obtenir une réponse positive pour tes dates. Tu as l’option de louer la van pour seulement quelques jours comme pour plusieurs mois. Les proprios offrent souvent des rabais lors de location à long terme (à la semaine ou au mois). Tout est pensé pour toi : même les assurances. Parle-moi de ça un roadtrip sans tracas! Si tu deviens fan de la vanlife, peut-être t’en procuras-tu une, tu pourrais même faire de l’argent à la louer!

Les haltes routières

Lisa Marie Gaudreault @lisgaud

Pour un petit stop, il y aura toujours les fameuses haltes routières, un classique. Elles sont souvent équipées de toilettes et parfois même, de douches. Bien pratique si ta van est plutôt rudimentaire. Sans pouvoir y passer la nuit, ça peut valoir la peine d’y faire un arrêt pour s’y reposer ou pour y casser la croûte.

Où se stationner pour la nuit?

Les apps

Si ton but est de sortir des sentiers battus, il est possible de trouver des spots gratuits où passer la nuit. Plusieurs applications peuvent t’aider à le faire : iOverlander, Park4night, Boondocking et Campendium. Télécharge-les avant de te mettre en route, elles t’aideront certainement à te trouver des endroits tout au long de ton roadtrip. Pour l’avoir expérimenté, ça m’a permis de trouver des endroits incroyables en nature. Par contre, ne laisse aucune trace de ton passage et vide tes eaux usées dans un endroit approuvé. Les applications t’indiquent également les endroits pour le faire. Les stationnements des Walmart et des centres commerciaux sont toujours une option si tu es mal pris.e.

Les groupes

Tu peux aussi joindre les groupes Facebook de vanlife. « Van Life Québec », « Québec Vanning » et « Vanlife Canada » sont les plus populaires. J’en étais à ma première expérience sur les groupes de vanning. J’ai réalisé que certaines personnes veulent t’aider et d’autres non. En effet, j’ai fait un post pour obtenir des recommandations où me stationner dans la région de Charlevoix. J’avais fait le tour des applications, mais je cherchais un spot cute. Certain.es m’ont mentionné qu’ils n’aimaient pas les applications, étant donné que ça rend les endroits trop populaires et qu’on finit par les interdire. D’autres m’ont écrit en commentaires que personne ne voudra me donner des spots publiquement (pour les mêmes raisons). Finalement, certain.es m’ont écrit en privé pour me partager leur expérience et leurs endroits favoris dans la région (thanks, guys). Je comprends toutefois que certain.es doivent être réticent.es à l’idée de partager leurs trésors cachés. La communauté écope présentement pour les gens qui ont manqué de respect l’an passé. En effet, plusieurs municipalités commencent à interdire le vanning dû aux débordements causés par la popularité des spots. En passant, rends-moi fière : ramasse tes déchets et sois respectueux.euse des autres et de la nature si tu utiles ces tips.

« Stationnement de nuit interdit »

Lisa Marie Gaudreault @lisgaud

Ça va de soi que tu ne devrais pas y passer la nuit. Cela étant dit, si tu le fais c’est à tes risques. Tu pourrais te faire remettre une amende salée. Étant donné la popularité croissante des vans, plusieurs endroits autrefois accessibles sont dorénavant interdits. C’est le cas dans la région de Charlevoix et en Gaspésie. C’est dommage qu’on se soit rendu jusque-là. Plusieurs voyageurs ont manqué de respect aux locaux et à la nature en vidant leurs eaux usées n’importe où et en faisant du grabuge. Honnêtement, ça me fend le cœur. Il faut se rappeler qu’on est privilégié d’avoir accès à ces endroits magnifiques. Assure-toi de voyager de façon responsable. Pose-toi la question : est-ce que ça paraît que je suis venu.e ici? Si la réponse est oui, arrange-toi pour ne pas laisser de traces.

Les campings et les ZEC

Lisa Marie Gaudreault @lisgaud

Pour certaines régions du Québec, il est préférable de te réserver un camping à l’avance. Tu auras peut-être la chance d’avoir un emplacement sur le bord de l’eau. Les parcs nationaux t’offrent souvent des spots isolés et du camping sauvage, si c’est ce que tu recherches. Il y a aussi les Zones d’Exploitation Contrôlée (ZEC) où tu peux camper sans réservation et presque gratuitement au Québec.

Voilà, tu possèdes toutes les infos nécessaires pour partir sur la route en van. Si tu es un.e adepte de la vanlife, que rajouterais-tu à notre guide?

Réserve ton camper ici

Location selon ta ville au Québec :

Lisa Marie Gaudreault
Lisa Marie Gaudreault
Je suis agente de bord, nutritionniste, professeure de yoga, rédactrice, mais surtout nomade. J’ai habité au Nicaragua et dans l’Ouest canadien. Voyager vient combler chez moi mon besoin de me renouveler sans cesse et ma curiosité insatiable. L'un de mes buts est d'éduquer les voyageurs afin qu'ils voyagent de façon plus responsable en accord avec la nature.
ARTICLES LIÉS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Stp écris ton nom ici

Les p'tits derniers