AccueilAstuces de nomadesCe microrefuge au Parc régional du Poisson Blanc va combler ton coeur...

Ce microrefuge au Parc régional du Poisson Blanc va combler ton coeur de voyageur

Avec la pandémie qui s’éternise, on a tous besoin de passer plus de temps en nature et de se sentir à nouveau en voyage. Pas besoin d’aller au bout du monde pour en avoir plein la vue. Connais-tu le Parc régional du Poisson Blanc?

Si le nom te dit probablement quelque chose, c’était un des secrets les mieux gardés des fans de plein air. Maintenant, c’est LA destination des voyageurs dans notre belle province! Alors réserve ton escapade bien à l’avance!

Plus de 80 îles et îlots sauvages à explorer

© Emilie Robichaud / Nomad Junkies

Cette destination plein air unique te donne la possibilité de dormir sur des îles, de louer des embarcations nautiques pour t’y rendre et d’explorer ce lac (réservoir) géant.

Le backpacker en toi va tripper sur :

  • Faire de l’escalade « Deep Water Solo » comme à Railay en Thaïlande.
  • Partir en canot-camping ou en kayak pendant plusieurs jours comme si tu étais en Nouvelle-Zélande.
  • Admirer des viewpoints de fou en trek comme si tu étais dans l’Ouest canadien.
  • Pêcher comme si tu étais en Norvège.
  • Bronzer sur des plages de sable comme dans les Caraïbes.

Astuces de nomades : C’est aussi le paradis du paddle board, tu peux même louer des SUP d’expédition qui sont immenses pour mettre tout ton stock de camping en autonomie et partir plusieurs jours.

Au Parc régional du Poisson Blanc, tu pourras faire du camping sur les îles, camper au pied de la montage ou encore te loger dans un microrefuge en forêt.

C’est quoi un microrefuge?

Le Pic-Mineur © Emilie Robichaud / Nomad Junkies

Les microrefuges sont un must si tu veux du confort supplémentaire au camping. C’est à mi-chemin entre du glamping en tente et une tiny house. C’est quand même pas pire d’avoir un toit au-dessus de la tête parfois. Et tu ne te sentiras pas moins en forêt, les refuges entourés d’arbres restent rustiques et sont sur le bord de l’eau.

Quel microrefuge choisir au Parc régional du Poisson Blanc?

© Le Pic Flamboyant / Nomad Junkies

Selon ton nombre de personnes, la saison et si tu as ton équipement pour cuisiner, tu peux choisir un des quatre types de refuges :

  • Le Grand-Pic : 4 places (2 lits Queen) et 4 saisons
  • Le Pic-Mineur : 2 places (1 lit Queen) et 4 saisons
  • Le Pic-Flamboyant : 4 places (1 lit double et 1 lit Queen) et 4 saisons
  • Le Prisme : 2 places dans le prisme (1 lit Queen) et 3 saisons (mi-mai à mi-octobre)

Chaque microrefuge a un beau terrain boisé très privé avec un espace pour faire un feu et une ou des tables à pique-nique. Pour le Pic-Mineur, on avait même une mini-plage, on pouvait donc rentrer en canot chez nous!

» Découvre les prix des refuges et les dates disponibles ici «

Comment se rendre au microrefuge?

© Emilie Robichaud / Nomad Junkies

En voiture, tu peux te rendre au parc, situé en Outaouais, en seulement 1h30 de Gatineau et 2h30 de Montréal. Rendu sur place, tu fais ton check-in à l’accueil après t’être stationné, et tu vas avoir accès à une brouette pour y mettre tout ton stock et la pousser jusqu’au microrefuge. C’est à 5 à 10 minutes de marche, mais ça peut te demander des muscles si tu as ben de l’équipement.

Quels indispensables de camping à apporter au microrefuge?

Ne te laisse pas berner pour le look chalet du microrefuge, ça reste du camping et tu vas adorer. Il y a une toilette sèche type bécosse très propre dehors et PAS de douche.

© Emilie Robichaud / Nomad Junkies

Pour cuisiner

Tu as de la vaisselle et de l’équipement de cuisine très complet dans tous les refuges (sauf le Prisme). Tu as deux ronds de poêle au gaz et tous les chaudrons.

© Emilie Robichaud / Nomad Junkies

Tu peux aussi cuisiner sur le BBQ extérieur.

© Emilie Robichaud / Nomad Junkies

Très important : Il n’y a de pas réfrigateur et tu dois absolument apporter une glacière. Tu vas tomber en amour avec la glacière solide YETI Tundra 45, c’est vraiment ce qu’il te faut pour passer plus d’une nuit. C’est de la top qualité, ça conserve la glace jusqu’à 5 jours.

© Emilie Robichaud / Nomad Junkies

Pour boire

Avec ton microrefuge, tu as un 5 gallons d’eau potable et tu peux en acheter un autre si tu as de besoin. Le refuge comprend un tire-bouchon pour boire du vino, tu vois que c’est bien pensé. Mais n’oublie pas de t’apporter une glacière pour conserver tes breuvages au froid.

© Emilie Robichaud / Nomad Junkies

En plus d’une bonne glacière, voici des idées pour conserver tes liquides à la température désirée :

Pour ton café le matin : une grande tasse YETI 414 mL avec couvercle va te permettre de conserver ton café ou ta tisane bien au chaud.

© Emilie Robichaud / Nomad Junkies

Pour d’hydrater pendant la journée : choisis une bouteille YETI d’1L qui sera ta meilleure amie en rando ou pour n’importe quelle activité plein air. Elle garde les boissons au frais, ou au chaud, et son bouchon te permettra de prendre des gorgées contrôlées.

© Emilie Robichaud / Nomad Junkies

Pour ton p’tit drink de fin de journée : des isolants pour canettes minces te permettront de garder ta boisson de 355 mL bien fraiche très longtemps.

© Emilie Robichaud / Nomad Junkies

Pour des grosses quantités : opte pour la Cruche Rambler 3,7 L, la crème de la crème, pour transporter un gallon de café pour tous tes amis ou simplement une grande quantité d’eau pour ton trip de canot.

Pour dormir

Il y a un matelas super confo, mais tu dois apporter ta literie! Apporte des draps et oreillers ainsi qu’un sleeping bag ou bonne couverte comme la couverture Lowlands. Cette couverture géniale peut d’ailleurs te servir aussi le jour à étendre rendu sur une île, vu qu’elle est étanche, douce, tout-terrain et ultraconfortable.

© Emilie Robichaud / Nomad Junkies

Pour te chauffer et t’éclairer

Tu resteras au chaud avec le poêle à bois et tu recevras un sac de bois de chauffage par nuitée. Utilise un seau comme le seau LoadOut de 20 litres pour transporter facilement tes buches de bois. Pour l’éclairage, il y a des lampes solaires au LED. Apporte une lampe supplémentaire pour la table à pique-nique.

Pour naviguer d’île en île

© Emilie Robichaud / Nomad Junkies

Tu peux louer un canot, un kayak ou un paddle board pour aller explorer les îles. Du microrefuge, en seulement 10 minutes, tu es rendu à la première île et tu peux faire une boucle facile en moins d’une heure. Apporte le sac fourre-tout Camino 35 avec toi dans ton embarcation pour mettre tous tes items du day trip vu que c’est compacte, imperméable et facile à nettoyer. Ce sac fourre-tout est devenu mon indispensable pour tous les voyages près de l’eau.

Pour le coucher de soleil

© Emilie Robichaud / Nomad Junkies

Installe-toi sur le bord de l’eau dans les chaises de camping Trailhead de YETI. C’est de la top qualité! Cette chaise de camping ultra durable, portable est surtout très confortable. Tu voudras rester à l’infini dehors et contemplé le monde. C’est ben trop parfait pour relaxer après une grosse journée de plein air, y’a rien de mieux!

© Emilie Robichaud / Nomad Junkies

Maintenant que tu sais avec quoi t’équiper pour camper au Parc du Poisson Blanc, tu es prêt pour 1001 excursions de camping!

Merci au Parc régional du Poisson Blanc et à YETI Canada pour cette aventure incroyable!

Emilie Robichaud
Je suis accro au mode de vie nomade! Depuis plus de 5 ans, j’ai quitté ma zone de confort pour voyager à temps plein. Mon tour du monde sans fin compte plus de 65 pays et ça continue! Le voyage, c'est un style de vie et un état d'esprit!
ARTICLES LIÉS

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Stp écris ton nom ici

Les p'tits derniers