Voyager au Népal en backpack : 7 faits surprenants sur les «Tea Houses»

Voyager au Népal en backpack : 7 faits surprenants sur les «Tea Houses»

Cette aventure a été possible grâce à The North Face Canada et Vans Canada 

Si tu as déjà rencontré un voyageur qui a été au Népal, il va te conseiller de dormir dans des «Tea Houses». Mais c’est quoi ça? Maison de thé, c’est l’appellation générale utilisée pour désigner les auberges au Népal. Bien que ces lodges soient rustiques et simples, ils sont étonnamment très bien adaptés aux voyageurs.

Tu aimerais aussi : Voyager au Népal : 10 choses à savoir avant d’y aller

1. Tu peux recharger des appareils électroniques gratuitement ou pour quelques dollars.

Vallée - Voyager au Népal en backpack : 7 faits surprenants sur les «Tea Houses» - Nomad JunkiesLa plupart des «Tea Houses» ont de l’électricité. Tu vas donc pouvoir recharger ton cellulaire ou la batterie de ta caméra. Bien évidemment, certains lodges plus reculés n’ont pas d’électricité, mais ce sont des exceptions.

2. Tu peux prendre une vraie douche chaude.

Rivière - Voyager au Népal en backpack : 7 faits surprenants sur les «Tea Houses» - Nomad JunkiesFaire du trekking du matin au soir, ça fait suer. Et comme tu portes les mêmes vêtements trop souvent, tu rêves du moment, à la fin de ta journée, quand tu vas enfin pouvoir te laver. Dans les endroits touristiques, le coût d’une douche chaude varie entre 1 $ USD et 7 $ USD. Sur les chemins moins empruntés, les «Tea Houses» offrent uniquement des bucket showers, soit une chaudière d’eau chaude pour se rincer. Étonnamment, c’est parfois plus agréable de se laver avec un seau que dans une vraie douche.

Dès que tu montes en altitude, passé 4000 mètres, y commence à faire réellement froid. Prendre une douche dans ces conditions est de moins en moins intéressant. T’as l’impression que le contraste entre ta peau gelée et l’eau chaude va te causer un arrêt cardiaque. Juste l’idée de te déshabiller à cette température joue sur ton mental. C’est pourquoi tu entends des voyageurs qui reviennent de trek et te disent que ça fait 18 jours qu’ils ne se sont pas lavés : soit ils sont «cheaps», soit il faisait juste trop fret!

3. Ton hébergement n’est vraiment pas cher.

Chambre - Voyager au Népal en backpack : 7 faits surprenants sur les «Tea Houses» - Nomad Junkies

Photo : @nomadicemilie

En comparaison à la majorité des autres pays dans le monde, l’hébergement au Népal est ridiculement abordable. Pour une chambre avec deux petits lits et accès à une salle de bain commune, ça te coûte entre 1 $ USD à 5 $ USD par personne. Crois-tu à ça, 30 jours au Népal pour 30 $ USD?

Une chambre avec salle de bain (ensuite) vaut généralement plus cher. Et là, si tu veux te gâter, tu peux parfois trouver des chambres avec une douche d’eau chaude et même des couvertures chauffantes entre 30 $ et 75 $ la nuit. Ça l’a été mon plaisir coupable à Namchee Baazar, après 10 jours de trek à partir de Jiri. J’ai vraiment abusé du temps passé sous la douche et je jubilais dans mon lit avec ma couverture chauffante. Ce qu’il faut comprendre, c’est qu’il n’y a JAMAIS de chauffage dans les chambres. Parfois, ça descend jusqu’à -10 degrés Celsius la nuit en décembre…

Avec un budget illimité, tu peux te permettre de rester dans un lodge de luxe de la chaîne Yeti, qui offre certaines chambres avec du chauffage d’appoint (minimum 150 $ USD/nuit).

4. Le matin, tu peux manger un déjeuner comme un roi.

Foyer - Voyager au Népal en backpack : 7 faits surprenants sur les «Tea Houses» - Nomad Junkies

Photo : @nomadicemilie

Ben oui, on se croirait à la cantine chez Claudette ou chez tes grands-parents. La plupart des «Tea Houses» ont un menu «breakfast» complet : crêpes, pain doré, œufs, omelettes et toasts. Si tu veux quelque chose de plus traditionnel, tu peux commander du pain chapati ou du pain népalais (une sorte de beignet frit). Pour assouvir ta soif, il y a du café, du chocolat chaud ou une panoplie de thés (après tout, c’est pas pour rien que ça s’appelle des «Tea Houses» héhé!).

Avertissement pour les amoureux de chocolat chaud : J’ai dû boire l’équivalent de mon poids en chocolat chaud lors de mon trek de 21 jours. Rien n’est plus réconfortant à la fin d’une grosse journée. D’habitude, le chocolat chaud, c’est de la poudre en sachet à laquelle ils ajoutent de l’eau. Moi je rêvais qu’on le prépare à base de lait. Un jour, à Lobuche (4940 mètres), tout près du camp de base de l’Everest, mon souhait s’est exaucé : du chocolat chaud au lait! Je capotais, j’en ai commandé deux. Je me demandais si c’était du lait de yak, probablement. Peu importe, c’tait bon dans yeule… jusqu’à ce que je passe la nuit à vomir ma vie!

De toute mon aventure au Népal, c’est le seul moment où j’ai été malade. Le pire, c’est qu’il faisait tellement froid que l’eau des toilettes était gelée et que d’autres voyageurs avaient la diarrhée. T’imagines la scène! Morale de l’histoire : vaut mieux vomir dans une poubelle. Non, sérieusement, du chocolat chaud sans lait, ça évite bien des problèmes.

5. Pour le lunch et le souper, tu as le choix d’une variété de plats.

Menu - Voyager au Népal en backpack : 7 faits surprenants sur les «Tea Houses» - Nomad JunkiesSi tu as le goût de manger de la bouffe «western», tu peux dévorer des spaghettis, des macaronis, de la pizza, du riz frit et des nouilles. Si tu veux goûter à la nourriture népalaise, tu peux te régaler avec les momos (une sorte de ravioli tibétain), du dal bhat (plat à base de lentilles) ou du Sherpa Stew. Il y a beaucoup de choix, mais toutes les auberges ont exactement le même menu; alors après 21 jours, tu as hâte de rentrer à Katmandou pour avoir plus d’options!

6. Tu peux te gâter avec du dessert et de la bière!

Temple - Voyager au Népal en backpack : 7 faits surprenants sur les «Tea Houses» - Nomad Junkies

Photo : @nomadicemilie

La plupart des «Tea Houses» offrent de la tarte aux pommes et des barres de chocolat frites. Oui, oui, ils prennent une barre de chocolat Mars, l’entourent de pâte filo et la font frire. Ça goûte exactement comment tu te l’imagines! Si tu veux jouer safe, tu peux acheter des Snickers, des Toblerones et plusieurs autres marques de chocolat. Sache que les prix grimpent en flèche en même temps que l’altitude. C’est possible que tu payes 3 $ USD la barre. C’est pareil pour l’alcool : y’a de la bière presque partout, ça va juste détruire ton budget de backpacker!

7. Il y a du Wi-Fi dans les «Tea Houses»!

Restaurant - Voyager au Népal en backpack : 7 faits surprenants sur les «Tea Houses» - Nomad JunkiesLes «Tea Houses» qui longent les principaux treks touristiques ont pratiquement tous du Wi-Fi. C’est parfois gratuit ou il te suffit de débourser quelques dollars pour pouvoir envoyer des courriels et partager tes photos sur Facebook et Instagram. Ce n’est pas super performant, alors oublie l’idée de regarder des vidéos sur YouTube. Il y a même du Wi-Fi à Gorak Shep, à quelques pas du plus haut sommet du monde.

Le Népal est parsemé de «Tea Houses» ce qui rend ton aventure indépendante facilement réalisable. Côté budget, c’est tout de même abordable, mais si tu prends des douches d’eau chaude, que tu recharges tous tes appareils à chaque jour et que tu te bourres la face en bières et chocolats, ça peut monter vite! En fait, les excursions au Népal, il y en a pour tous les budgets!

Tu attends quoi avant de préparer ton voyage là bas?

On te recommande :
The following two tabs change content below.

Emilie Robichaud

Co-fondatrice et rédactrice at Nomad Junkies
Je suis accro au mode de vie nomade ! Depuis plus de 4 ans, j’ai quitté ma zone de confort pour voyager à temps plein. Mon tour du monde sans fin compte plus de 53 pays et ça continue! Le voyage, c'est un style de vie et un état d'esprit! Joins-toi aux accros sur Facebook, Twitter et Instagram

Commentaires

Laisse un commentaire

Previous Portrait de nomade : 7 questions à Julien de Go-Van
Next Offre de stage en édition et en rédaction web

0 Comments

No Comments Yet!

You can be first to comment this post!

Leave a Reply