Voyage humanitaire : 5 raisons de te lancer

Voyage humanitaire : 5 raisons de te lancer

Nous sommes les Millennials. Cette génération qui cherche à s’accomplir hors du cadre de ce que la société nous dicte. Je suis certaine que tu t’es déjà demandé un jour si tu pouvais faire quelque chose de plus grand de ta vie? As-tu pensé à faire un voyage humanitaire? Tu n’es pas seul.

Peut-être que comme moi, tu as d’abord pensé à fonder une start-up. Oh combien d’idées j’ai eues, comme de tout laisser ici et d’ouvrir une OSBL, de lancer une app mobile ou d’ouvrir un bar à smoothies au Costa Rica. C’est totalement possible, car nous sommes les maîtres de l’entrepreneuriat moderne et on réinvente le monde à notre façon, mais pour ma part je devais être plus réaliste ici au Québec… pour l’instant.

L’occasion de faire un voyage humanitaire s’est présentée à moi et grâce à mon emploi en publicité et à l’organisme Habitat for Humanity. Leur mission : donner un toit à tous. Un nouveau check dans ma bucket list et une des choses qui m’a réellement fait sortir du cadre.

Travailleurs - Voyage humanitaire : 5 raisons de te lancer - Nomad Junkies

Il est donc possible de partir vers n’importe quel continent et de construire des maisons pour des gens qui en ont vraiment besoin. En avril dernier, je me suis donc envolée seule vers le Cambodge pour rejoindre l’équipe Cambodia Global Village Team 2016 et aider pendant une semaine à la construction de deux maisons.

Il faut t’impliquer, évidemment. Vente de crème glacée, harcèlement de mon entourage, traditionnel souper spaghetti et 11 500 $ plus tard (merci à ma partner Flavie), j’allais vivre une expérience qui allait changer ma vision de la vie à tout jamais.

En tant que Millennial et backpacker, voici donc cinq bonnes raisons pour lesquelles tu te dois de mettre un voyage humanitaire sur ta bucket list.

Tu aimerais aussi : Voyage : l’argent n’achète pas le bonheur

1 – Sortir de ta zone de confort

Tu adores partir à l’aventure et repousser tes limites dans des terrains inconnus? Voici l’occasion : 50 degrés au soleil tapant, 8 heures par jour à mélanger du ciment à la main, construire des fondations de maison avec des outils de base et faire des briques une par une. ÇA c’est ce que j’appelle se dépasser comme jamais. Je te le dis : c’est tough. Prépare-toi à suer et à pleurer. C’est comme un gros workout physique et mental, mais le soir, quand tu te couches, tu te sens bien avec toi-même et en plus tu dors vraiment bien. Ça fait réfléchir et se poser les bonnes questions.

Travailleur - Voyage humanitaire : 5 raisons de te lancer - Nomad Junkies

Tu aimerais aussi : Chers parents pantoufles, voyager n’est pas dangereux

2 – Combiner ta passion des voyages et donner

Ce qui est le fun avec Habitat for Humanity, c’est que tu peux choisir dans quel pays tu veux aider. Il y a une trentaine de destinations pour 2016. Tu peux donc aller visiter un endroit dont tu as toujours rêvé et faire partie de la communauté. Un plan parfait. Tu peux voyager avant ou après la mission. C’est vraiment trippant de découvrir le pays et y laisser ta trace à jamais. Oui, tu travailles fort dans la journée, mais tu as aussi des moments free. Tu peux totalement partir en mode nomade.

Équipe - Voyage humanitaire : 5 raisons de te lancer - Nomad Junkies

Tu aimerais aussi : Vietnam : Mon premier «travel crush»

3 – T’ancrer pour vrai dans la réalité locale

L’éternelle quête de la connexion avec les cultures des pays qu’on découvre. Faire un voyage humanitaire, c’est avoir la chance de vivre à tous les jours avec les locals. J’ai bâti, partagé des repas et des histoires (merci aux traducteurs de la mission), visité leur communauté et les autres organismes locaux. Tu partages quelque chose d’unique et de vrai. C’est la première fois que je ne me suis pas sentie comme une touriste, une riche nord-américaine, mais comme une des leurs. La barrière de la différence tombe en raison du respect qu’ils ont face à la raison humanitaire de ta venue. J’ai, pour la première fois de ma vie, vraiment senti que je faisais partie de la communauté.

Travailleurs - Voyage humanitaire : 5 raisons de te lancer - Nomad Junkies

Tu aimerais aussi : Ces personnes qui ont marqué mes voyages

4 – Te créer une nouvelle famille

Construire un plancher de ciment à la main en passant des sceaux à la chaine, je te dis que ça rapproche. Tu partages cette expérience avec des personnes qui te sont totalement inconnues, mais qui à la fin font partie à tout jamais de ta vie; c’est ça, créer des liens forts et vrais. Tes amis et ta famille te poseront mille questions à ton retour (parce qu’ils t’aiment et sont full intéressés), mais tes collègues bénévoles seront les seuls à vraiment comprendre ce que tu as vécu. J’ai eu la chance de rencontrer des canadiens plus qu’incroyables les uns que les autres. De la côte Ouest à la côte Est du Canada, de 25 ans à 65 ans. Un beau melting pot de personnes totalement différentes. Ils m’ont permis de comprendre ce que c’est le vrai travail d’équipe.

Travailleur - Voyage humanitaire : 5 raisons de te lancer - Nomad Junkies

Tu aimerais aussi : Amitiés instantanées : le paradoxe du voyage

5 – Revenir changé

Cette expérience sera définitivement un point tournant dans ta vie. Je ne m’attendais pas à cet impact dans mon quotidien. Je me dis que je n’ai plus le droit de me plaindre. J’essaie d’être plus reconnaissante envers la vie, plus sereine envers le stress quotidien et de ne plus rien prendre pour acquis. J’ai vécu le vrai sentiment de la gratitude. Je l’ai compris à la cérémonie d’adieu quand les familles émues nous ont remerciés d’avoir réalisé LE rêve de leur vie : habiter dans leur propre maison. On parle ici d’une maison une pièce avec la base : électricité et eau. J’ai accompli quelque chose d’humain, de vrai et je suis encore plus près du vrai but de ma vie.

Remise des clés - Voyage humanitaire : 5 raisons de te lancer - Nomad Junkies

Peu importe la mission dans laquelle tu t’engages ou l’organisme que tu choisis, sois prêt à vivre quelque chose qui va te grounder avec l’humanité. Ça a été ma façon d’accomplir quelque chose de grand et d’avoir un impact positif dans ce monde. Aussi, je ne vois plus les planchers et les murs de la même façon! Va et laisse toi aussi ta trace!

As-tu des questions sur le monde du voyage humanitaire? As-tu déjà vécu une expérience marquante avec ce type de voyages? Écris-nous dans les commentaires!

Tu aimerais aussi : 8 portraits d’enfants qui ont marqué mon tour du monde

The following two tabs change content below.
Exploratrice du monde, je suis accro au mode de vie nomade. Passionnée des cultures, du surf et des aventures, voyager fait partie de mon ADN. C'est l'équilibre entre mon travail dans le monde de la publicité et mon âme de bohème.

Commentaires

Laisse un commentaire

Previous Chers parents pantoufles, voyager n'est pas dangereux
Next Le grand retour de voyage, la maladie de tous les nomades

1 Comment

  1. Mikel
    September 02, 13:31 Reply
    Super article! Tu me donnes le goût de partir LIVE

Leave a Reply