L’irréel temple blanc avant sa destruction par un tremblement de terre

L’irréel temple blanc avant sa destruction par un tremblement de terre

The White Temple - Temple blanc Thailande

Récemment dévasté par un tremblement de terre, le temple blanc avait été nommé l’une des structures les plus étranges conçues par l’homme. Ça brise le cœur d’un voyageur de savoir qu’un de nos endroits préférés a été détruit. Situé à 13 km de Chiang Rai, dans le nord de la Thaïlande, le Wat Rong Khun avait été imaginé et construit par un artiste contemporain thaïlandais de renom de 1997 à 2009. Ce temple moderne se démarquait de tous les autres temples de l’Asie par son extrême blancheur, pour symboliser la pureté du bouddhisme, et était orné de pièces de miroir pour représenter la réflexion de l’illumination. Malheureusement, en mai 2014, un violent tremblement de terre a détruit le site touristique. Voici les photos avant le tremblement de terre :

The White Temple - Temple blanc Thailande

Pour accéder au temple principal, il faut traverser l’enfer avec des créatures terrifiantes qui manipulent des crânes humains (on se croirait dans le film Au-delà de nos rêves avec Robin Williams).

The White Temple - Temple blanc Thailande

Les détails des sculptures sont impressionnants.

Le temple blanc Chiang Rai

En plus d’être un lieu touristique, il s’agissait aussi d’un lieu de recueillement pour les bouddhistes.

Le temple blanc

Le site comprenait en tout neuf bâtiments, qui constituaient la vision de l’artiste du paradis bouddhiste sur terre.

Le temple blanc

On y retrouve des éléments de la culture populaire dont certains même de films américains comme La Matrice.

Temple blanc Thailande

Pour les backpackers» en Asie du Sud-Est, la visite du temple était l’escale parfaite entre Chiang Mai (la capitale du nord de la Thaïlande) et la frontière du Laos par le Mékong. Il semble que l’artiste ait l’intention de commencer à réparer le temple d’ici les deux prochaines années, alors patience pour visiter ou revisiter ce lieu chimérique!

Lecture complémentaire 

The following two tabs change content below.

Emilie Robichaud

Co-fondatrice et rédactrice at Nomad Junkies
Je suis accro au mode de vie nomade ! Depuis plus de 4 ans, j’ai quitté ma zone de confort pour voyager à temps plein. Mon tour du monde sans fin compte plus de 53 pays et ça continue! Le voyage, c'est un style de vie et un état d'esprit! Joins-toi aux accros sur Facebook, Twitter et Instagram

Commentaires

Laisse un commentaire

Previous 25 œuvres de street art pour découvrir Penang en Malaisie
Next Le secret le mieux gardé du voyage

3 Comments

Leave a Reply