Roadtrip au Québec: Montréal jusqu’à l’Archipel-de-Mingan

Roadtrip au Québec: Montréal jusqu’à l’Archipel-de-Mingan

Depuis quelques années, je prends mes vacances d’été au Québec et ça me réussit plutôt bien. Je te partage ici mes découvertes et je commence en grand avec un itinéraire thématique «Fleuve St-Laurent», qui ne se peut plus de nous donner des paysages époustouflants. Et le plus beau dans l’histoire? Ce sont des vacances qui, en plus d’être flexibles, dépaysantes et pas trop dispendieuses, peuvent se planifier autant à l’avance qu’en mode dernière minute.

Carte road trip - Roadtrip au Québec - Nomad Junkies

Notre itinéraire: de Montréal à l’Archipel-de-Mingan

Tu auras besoin :

  • D’une semaine ou plus de vacances;
  • D’une auto;
  • De la bonne musique de roadtrip;
  • D’être un trippeux de plein air;
  • D’un ou plusieurs joyeux lurons pour t’accompagner;
  • Pour les plus petits budgets comme moi, d’être bien équipé niveau camping.

Premier arrêt : Les Bergeronnes (2 nuits)

kayak Grande-Bergeronne - Roadtrip au Québec - Nomad Junkies

Promenade en kayak aux Bergeronnes

La communion avec le fleuve commence ici. Et quoi de mieux que de partir à la recherche de baleines en kayak?

Quoi faire et où dormir :

Je suggère Mer et Monde pour leurs guides compétents et pour leur variété de forfaits et de départs. Ils offrent des escapades de quelques heures, une demi-journée ou une journée complète. En plus, on peut y passer la nuit; leurs terrains de camping ont une vue magnifique!

Camping - Roadtrip au Québec - Nomad Junkies

Camping avec vue sur le Fleuve

 Où manger :

  • Et si avant de dormir, cuisiner ne te dit pas, il y a l’excellent restaurant Chez Mathilde, à Tadoussac, soit à 20 minutes. Délicieux, coquet et une belle ambiance.
  • Le lendemain, la pause-déjeuner se fait au Rêve doux aux Escoumins, à 10 minutes de Mer et Monde, environ. Un déjeuner unique, complet et surtout gourmand!
  • Pour diner, c’est à la Pêcherie Manicouagan que ça se passe. En plus des repas servis sur place, profites-en pour faire des provisions de poissons et de fruits de mer.

Astuces de nomade :

Profites-en pour te baigner ici. Après, le fleuve St-Laurent se refroidit intensément et c’est de l’ordre de l’impossible de se tremper le gros orteil. Si le temps le permet après avoir trouvé la grenouille et la baleine, il y a la possibilité d’arpenter plusieurs sentiers de hiking dans les alentours ou encore celle d’observer les marées en respirant l’air salin.

Note : À partir d’ici, les routes sont incroyablement belles. Des panoramas après chaque courbe où il faut absolument s’arrêter – de façon sécuritaire – pour prendre des photos. Sur la route entre Sept-Îles et Havre-Saint-Pierre, il y a de multiples arrêts baignade en rivière qui valent vraiment la peine pour pique-niquer. Et contre toute attente, l’eau des rivières est beaucoup plus chaude que celle du Fleuve!

Deuxième arrêt : Havre-Saint-Pierre et l’Archipel-de-Mingan (3 nuits)

Mingan eau - Roadtrip au Québec - Nomad Junkies

Le littoral aux îles

L’adage des habitants de la Minganie aux touristes est :

Vous autres, vous avez l’heure, nous autres, on a le temps!

Alors ici, on ne se presse pas et on se met à l’heure de l’Amérique du Sud, c’est-à-dire, l’heure de profiter de la vie. C’est ce qui m’a le plus frappé en arrivant. Ça et leur accent. Avec toutes les colocataires des quatre coins du Québec que j’ai eues dans ma vie, je croyais avoir entendu tous les accents. Mais non. Il me restait la version Cayenne à découvrir et leur façon rebelle de faire disparaître tous les «R» de la langue française.

Pour mieux l’apprivoiser, va faire un tour chez Julie pour un repas de fruits de mer cinq étoiles.  Ou encore à l’Écoutille, qui m’a paru être le seul bar de la place, près du port, où la «grosse» est encore plus abordable qu’au Saguenay et où les chansonniers sont vraiment attachants.

Le principal attrait de Havre-Saint-Pierre est de découvrir la Réserve de parc national de l’Archipel-de-Mingan.

On s’y rend comment?

On prend un bateau à partir du village et, en 20 minutes, on se retrouve dans un paradis marin. L’Archipel-de-Mingan est un groupe d’une trentaine d’îles réellement époustouflantes, sur lesquelles il est possible de faire une visite d’une journée ou d’y camper pour une ou plusieurs nuits.

On dort où?

Je recommande fortement l’option d’y camper pour quelques jours, que ce soit dans ta propre tente ou dans les oTENTik, des tentes tout équipées, imperméables et très solides, un peu comme les HUTTOPIA qu’on retrouve dans les parcs de la Sépaq. En plus d’avoir l’île presque pour toi tout seul (lire : la sainte paix), tu pourras profiter de la présence de baleines, verre de vin à la main, autour du feu.

Quoi faire?

Durant le jour, il est possible de faire de très belles excursions, à pied ou en kayak, pour admirer les monolithes, phénomène rocheux que l’érosion de l’eau a gracieusement modelé.

monolithes - Roadtrip au Québec - Nomad Junkies

Monolithes à l’Archipel-de-Mingan

Pour le même prix, tu auras la chance d’apercevoir des macareux, ces oiseaux qui ressemblent à des minipingouins qui déclencheront des «hoooonnnnnn» chez toute personne normalement constituée.

Macareux - Roadtrip au Québec - Nomad Junkies

Les adorables petits macareux

Un paradis pour se reposer, décrocher et oublier la ville: le réseau 3G ne rentre pas et il n’y a pas d’électricité!

Astuce de nomade :

En quittant le Havre, si tu es plus doué que moi, tu peux tenter de trouver les Chutes Mingan. Il paraît que c’est un endroit où on retrouve tous les locaux et que c’est génial, mais je ne peux le confirmer, je ne l’ai jamais trouvé. Paradis caché, j’imagine!

Troisième arrêt : Sept-Îles et Baie-Comeau (1 nuit)

Plages sept-îles - Roadtrip au Québec - Nomad Junkies

La plage à Sept-Îles

Mais Sept-Îles, pourquoi ne m’avais-tu jamais parlé de l’étendue sans fin et de la beauté de tes plages de sable? Bon, OK, à moins d’avoir 4 ans et d’être un peu insouciant, ce n’est pas vraiment baignable. C’est un peu trop froid, même pour les plus aventureux.

Il reste que c’est parfait pour du jogging matinal ou des pique-niques qui s’étirent. En plus, il y a plusieurs habitations à louer le long du fleuve, tout juste à côté des plages.

Où manger?

  • Je te suggère le casse-croute du pêcheur et, pour le 5 à 7, abreuve-toi au Edgar café-bar.
  • Pour finir la journée, malgré la prononciation de son nom qui diffère selon les accents, je te propose la microbrasserie St-Pancrace. Comme dirait la fantastique Baie-Comoise Anne-Sophie :

«Belle place, bonne bière, belle petite terrasse l’été pour savourer un verre avec la petite brise de la côte».

Quoi faire?

À Baie-Comeau, arrêt obligatoire au Jardin des Glaciers, un centre d’interprétation multimédia et scientifique sur la dernière glaciation et les changements climatiques. Très actuel et enrichissant, promis!

Quinze minutes plus loin, on retrouve Manic 2, un barrage hydroélectrique qui, à première vue, peut sembler sans intérêt, mais c’est réellement impressionnant de se sentir aussi petit face à une telle construction. Que tu trippes ingénierie civile ou non, ça ouvre l’esprit de voir le génie humain dans toute sa splendeur.

Quatrième arrêt : Charlevoix (2 nuits)

Charlevoix est un vaste terrain de jeu qui s’étend entre autres entre La Malbaie et Baie Saint-Paul. Il y en a littéralement pour tous les goûts, que ce soit sports, détente ou divertissement. Près de la Malbaie, on peut choisir entre du golf, des spas, des centres de villégiature, le parc national des Hautes-Gorges-de-la-Rivière-Malbaie ou encore le casino.

Hautes-Gorges Charlevoix - Roadtrip au Québec - Nomad Junkies

Hautes-Gorges-de-la-Rivière-Malbaie

Quoi faire?

Rendu à Baie Saint-Paul, on n’est pas en reste, avec entre autres le musée d’art contemporain de Baie-Saint-Paul, qui vaut vraiment la peine, des dizaines de galeries d’art, le train léger qui mène au prestigieux hôtel La Ferme ou encore la microbrasserie Charlevoix, qui produit l’incontournable Vache folle, à base de lactose.

On dort où?

C’est également dans cette région qu’on se gâte au niveau des hébergement; il y a beaucoup de variété, que ce soit sur hotels.com ou sur Airbnb. Bref, on prend le temps de s’y reposer avant le retour, même si on n’a pas le temps de s’y ennuyer. On peut y passer facilement une semaine!

Mingan roue - Roadtrip au Québec - Nomad Junkies

Archipel-de-Mingan

J’espère que ça te donne le goût de tripper au Québec cet été et de redécouvrir la joie des roadtrips. On a tellement de beaux atouts ici, ça vaut la peine de les explorer en grand. Quelles sont tes recommandations de roadtrips au Québec?

The following two tabs change content below.

Mélissa Hébert

Ambassadrice-rédactrice at Nomad Junkies
Après avoir fait le tour du monde, je suis de retour dans la belle province. Ce que j'ai appris en voyage me permet de vivre Montréal différemment! Des suggestions de road trip à la découverte de lieux inusités, je vous invite à découvrir un Québec nomade. Parce qu'être nomade est avant-tout un état d'esprit! Joins-toi aux Nomad Junkies sur Facebook, Twitter et Instagram

Latest posts by Mélissa Hébert (see all)

Commentaires

Laisse un commentaire

Previous Top 6 des questions qu'on entend avant de partir en voyage
Next Ce que j’ai appris en ratant mon voyage au Népal

3 Comments

  1. traveltomtom
    June 24, 10:54 Reply
    C'est très utile! Je veux vraiment visiter Montréal! Merci

Leave a Reply