Pourquoi c’est compliqué l’assurance voyage pour les Québécois?

Pourquoi c’est compliqué l’assurance voyage pour les Québécois?

On reçoit tellement de questions de Québécois embêtés à l’idée d’essayer de démêler l’assurance voyage en préparant un grand périple! Certaines grandes compagnies comme World Nomads assurent les citoyens de 150 pays incluant le Canada, sauf les résidents du Québec! On est un cas à part dans notre Belle Province! J’ai donc passé beaucoup (trop!) de temps à lire là-dessus lorsqu’est venu le temps de préparer mon grand départ et je te partage ce que j’en comprends ainsi que mes astuces :

Comment ça fonctionne au Québec?

Pour être couverte par le régime d’assurance maladie, chaque personne établie au Québec doit y être présente plus de la moitié de l’année. Pour commencer, tu dois te poser la question suivante :

Est-ce que tu passes plus de six mois par année à l’extérieur du Québec?

  • Non -> Tu es couvert par la RAMQ même en voyage, tu peux donc acheter une assurance voyage complémentaire.
  • Oui -> Tu passes plus de six mois par année à l’étranger. Tu n’es peut-être pas couvert par la RAMQ; pour partir en voyage, il te faut une assurance d’expatrié.

La Régie de l’assurance maladie du Québec (RAMQ) assure tous les résidents du Québec à moins de s’absenter plus de 183 jours par année.

Un bon exemple pour comprendre : les SnowBirds! On a tous un mononcle Gérard retraité qui passe chaque hiver au chaud en Floride. Eh bien, Gérard s’assure de rester six mois moins une journée aux États-Unis, sinon il perdrait son assurance médicale de la RAMQ.

Comment voyager longtemps sans perdre son assurance médicale du Québec?

Voici ce que j’aurais aimé qu’on m’explique :

Stratégie #1 : jouer avec ses dates de départ en fonction de l’année civile

Pour être assuré par la RAMQ, ton six mois par année à vivre dans la province est compté en fonction d’une année civile, c’est-à-dire du 1er janvier au 31 décembre. Précisément, il faut totaliser moins de 183 jours d’absence dans une même année civile.  Si tu planifies ton départ en gardant ça en tête, ça peut vraiment t’avantager! 

Par exemple, tu prévois partir 8 mois en voyage à compter du 1er octobre 2015. Ça veut donc dire que tu voyageras trois mois (oct, nov, déc) de 2015 et cinq mois (jan, fév, mar, avr, mai) de 2016 à l’étranger. Aux yeux de la RAMQ, tu passeras neuf mois en 2015 au Québec et sept mois au Québec en 2016, tu seras donc couvert pendant ces 2 années.

Bon à savoir : Les séjours de 21 jours ou moins ne comptent pas dans le calcul de la RAMQ. Tu peux partir moins de trois semaines à l’étranger autant de fois que tu veux sans impact sur ton assurance médicale au Québec.

Stratégie #2 : demander son année septennale

Une fois tous les sept ans, tu as le droit de prendre une année septennale. Ça te donne le droit d’être couvert pour cette année-là, même si tu pars plus de six mois à l’extérieur du pays. C’est comme une exception, une permission spéciale : tu peux donc passer douze mois en voyage sans te faire de souci à propos de la RAMQ. Par la suite, tu vas devoir attendre six autres années avant de pouvoir reprendre une année septennale.

Pour contacter la RAMQ :

Quoi faire pour continuer à voyager après avoir utilisé mon année septennale?

Si tu as la piqûre du voyage et que tu décides de voyager pour plusieurs mois, voire plusieurs années, tu vas pouvoir faire comme moi et prendre une assurance d’expatrié.

Pour te donner une idée, ça va bientôt faire trois ans que je suis sur la route, à visiter plus de 32 pays, sur les cinq continents. À mon départ, la première année, j’ai demandé à la RAMQ mon année septennale et j’ai donc acheté une assurance voyage complémentaire. Par la suite, comme je n’étais plus couverte par la RAMQ au Québec, j’ai achetée une assurance d’expatrié. 

En gros, ça me coûte environ 3 $ par jour pour avoir le droit de continuer à explorer le monde sans risque de m’endetter si jamais je devais avoir à vivre une mésaventure dans un autre pays. J’ai donc l’esprit en paix (et le compte de banque à l’abri des imprévus)!

Quelle assurance voyage choisir?

Note importante : Je ne reçois aucune commission si tu souscris à une assurance voyage mentionnée dans ce blogue.  Je te partage le fruit de mes recherches et de mes nombreux spreadsheets Excel pour la comparaison des assurances voyage offertes! 

Pour répondre à la question, personnellement, j’utilise Escapade Assurance Voyage (anciennement April Canada) depuis plus de deux ans.

Avant, j’utilisais les compagnies d’assurance que tout le monde connait, mais en voulant continuer d’explorer le monde à moins de 1000 $ par mois, je devais trouver une autre solution, parce que ça me coûtait ridiculement cher.

Quand j’ai découvert Escapade Assurance Voyage, c’était franchement moins cher;  j’ai même comparé les petits caractères avec mon dernier contrat d’assurance. J’ai découvert que c’était pareil ou même mieux, vu que certains de leurs produits couvrent les sports extrêmes.

En plus, leur siège social est à Québec et leur centre d’appels est dans notre Belle Province. Ça peut paraître anodin, mais ça m’a vraiment fait du bien que la personne de mon assurance voyage me parle en français quand j’étais à l’autre bout du monde. J’ai vu un médecin, eu des prises de sang en Australie et la réclamation a été simple à faire ainsi que rapidement remboursée.

On entend plein de choses sur l’assurance voyage, genre: «Y’a des assurances qui viennent avec ta carte de crédit». C’est parfois le cas, mais seulement pour des voyages de deux ou trois semaines et encore là! La dernière chose que tu veux, c’est d’être hypothéqué à vie parce que tu croyais être couvert ou parce que tu t’es tout simplement dit «YOLO, pas besoin de ça une assurance voyage!»

Escapade Assurance Voyage, c’est l’assurance que j’ai recommandé à Safia, qui elle l’a recommandé à Jessika et ensuite à Sarah. Bref, c’est notre assurance de Québécoises nomades.

Partage en commentaire ton expérience avec l’assurance voyage et tes recommandations :

The following two tabs change content below.

Emilie Robichaud

Co-fondatrice et rédactrice at Nomad Junkies
Je suis accro au mode de vie nomade ! Depuis plus de 4 ans, j’ai quitté ma zone de confort pour voyager à temps plein. Mon tour du monde sans fin compte plus de 53 pays et ça continue! Le voyage, c'est un style de vie et un état d'esprit! Joins-toi aux accros sur Facebook, Twitter et Instagram

Commentaires

Laisse un commentaire

Previous Lettre à moi-même : ce que j'aurais aimé savoir avant le grand départ
Next Comment s'envoyer en l'air dans le Vieux-Port de Montréal

9 Comments

  1. Marie-Noëlle
    December 22, 07:59 Reply
    Super article, très pertinent, je vais moins me casser la tête avec toutes les procédures entourant les assurances voyages. Merci!
    • Sarah Cohen
      January 03, 15:01
      Nous sommes bien heureuses que ça te soit utile! :)
  2. October 12, 06:25 Reply
    Allo Émilie, je suis en Chine pour 1 an donc je vais demander mon exception mais j'aimerais vraiment rester en Chine 2 ans encore... Par contre mon retour au Québec après 2 années me fait un peu peur... Donc je me demandais si avec tes connaissances et tes recherches tu savais quoi faire ? Comment ça fonctionne refaire une demande à la RAMQ ? Combien de temps je serai non-couverte qu Québec ? 2 ans ? Donc je devrais prendre 2 ans d'assurance d'expat malgré le fait que je résiderai à nouveau au Québec ?
    • anfou
      June 21, 15:08
      Bonjour Vé, Je ne sais pas si tu avais reçu des réponses à ta question mais pour avoir été dans la même situation à plusieurs reprises (j'ai habité en Suisse 3 ans , en Asie du Sud-Est et en Am. du Sud) je peux te fournir une réponse. Lorsque tu n'es plus couverte par la RAMQ (par exemple après ton année septennale, tu peux rapidement à ton retour au Québec redevenir couverte. La seule demande faite par la RAMQ est d'avoir une adresse fixe depuis 3 mois au Québec alors 3 mois seulement après ton retour tu pourras effectuer la demande pour une assurance de la RAMQ. Entre-temps, tu devras avoir une assurance voyage pour pallier aux urgences qui peuvent survenir entre ton retour et ton assurance québécoise. Si tu as besoin de plus d'informations, n'hésites pas à demander ou sinon à téléphoner au service de la RAMQ .
  3. Isalune
    January 16, 15:03 Reply
    Je m'apprête à partir pour un an et ton article m' té très utile. Un gros merci!
  4. KarineB
    May 25, 21:40 Reply
    Salut, merci bcp pour ce magnifique post. Mais je suis curieuse de savoir quelle était ton assurance complémentaire lors de ta première année de voyage... Je suis à ce stade.. je pars dans 6 mois pour mon premier gros voyage.. donc j'ai juste besoin de la complémentaire... merci pour ton aide. Karine

Leave a Reply