Portrait de nomade : 7 questions à Julien de Go-Van

Portrait de nomade : 7 questions à Julien de Go-Van

L’histoire du Québécois Julien Roussin-Côté a de quoi faire rêver tout aspirant nomade. Imagine te réveiller au lever du soleil en pleine nature. Le lendemain, tu commences ta journée avec une petite séance de surf sur une plage isolée. La semaine suivante, tu savoures ton café matinal devant l’immensité d’un canyon. Pas besoin d’en rajouter, vivre sa vie à bord d’un campervan présente bien des avantages.

Nouveau-Mexique van - Portrait de nomade : 7 questions à Julien de Go-Van - Nomad Junkies

Photo : Guillaume Beaudoin

Sur la trotte depuis maintenant plusieurs années, Julien est le fondateur du site Go-Van et il offre également des tours guidés à quiconque souhaite avoir un aperçu de ce mode de vie de plus en plus populaire.

Éternel nomade, backpacker dans l’âme et conférencier à ses heures, Julien nous en dévoile un peu plus sur sa passion du voyage.

Que fais-tu dans la vie pour voyager autant?

Je crois que j’ai développé une dépendance à faire de la route! Ça m’a mené à lancer le magazine web Go-Van.com. J’ai bâti une communauté de « road trippeux » qui partage leurs histoires de voyage. C’est étonnant de constater comment plusieurs ont adopté ce mode de vie alternatif où ils habitent carrément dans leur véhicule full-time.

J’offre depuis quelque temps des expéditions guidées en Californie et ailleurs et je gère une boutique en ligne pour les fans de Go-Van!

Désert Westfalia - Portrait de nomade : 7 questions à Julien de Go-Van - Nomad Junkies

Photo : Simon Stiles

Qu’est-ce qui t’a poussé à adopter un style de vie nomade?

Dès l’acquisition de ma première van, j’ai eu un coup de foudre pour la liberté que ces véhicules offrent! Chaque fois que je rentrais chez moi, je me détachais peu à peu de mes biens matériels. Je trouvais mon condo de plus en plus inutile… J’ai même commencé à le louer à court terme pendant que j’habitais dans ma van à Montréal! J’ai finalement déménagé à temps plein dans mon véhicule et c’était une excellente décision!

NYC - Portrait de nomade : 7 questions à Julien de Go-Van - Nomad Junkies

Photo : Guillaume Beaudoin

Comment est-ce que ton entourage perçoit ton mode de vie?

J’ai un parcours d’entrepreneur, alors ma famille ne s’inquiète pas trop, même si ma mère verse encore quelques larmes quand je prends la route pour plusieurs semaines! J’ai atteint l’âge où tout le monde autour de moi fait des bébés et s’achète de grosses maisons et je respecte leurs choix, mais pour ma part j’ai des plans différents. Plusieurs amis sont venus me rejoindre pour quelques jours dans mes péripéties et ils ont tous adoré ; j’ai de la chance d’être aussi bien entouré.

La communauté grandissante #VanLife est également géniale. J’ai développé un réseau de partenaires et de collaborateurs dans plusieurs endroits du monde et au fil du temps, la plupart sont devenus de bons amis.

Roy's Westfalia - Portrait de nomade : 7 questions à Julien de Go-Van - Nomad Junkies

Photo : Simon Stiles

Quels pays as-tu visités à ce jour et quel est ton coup de cœur?

J’ai déjà effectué plusieurs voyages avant de lancer Go-Van dont un de six mois en backpack en Amérique du Sud. Maintenant que je me déplace en van, mes plus récentes aventures m’ont mené surtout aux États-Unis et au Canada. Il ne me reste que dix États américains et une province canadienne à visiter pour avoir mis les pieds un peu partout en Amérique du Nord.

Magdalen Islands - Portrait de nomade : 7 questions à Julien de Go-Van - Nomad Junkies

Photo : Ariane Moisan

Je comprends les Québécois de vouloir aller en Asie et ailleurs, mais il existe tellement d’endroits majestueux à voir chez nous et au sud de la frontière… ça m’étonne encore moi-même!

Si je devais choisir un coup de cœur, ce serait les parcs nationaux de l’Ouest américain comme Joshua Tree (CA) ou Monument Valley (UT/AZ), et évidemment Banff et Jasper au Canada. Je dois accorder une mention honorable à la Nouvelle-Écosse qui est encore, à mon avis, mal connue. La baie de Fundy et les spots de surf dans le coin de Lawrencetown méritent aussi d’être mentionnés.

Idaho - Portrait de nomade : 7 questions à Julien de Go-Van - Nomad Junkies

Photo : Renaud Furlotte

Quelle est ta devise dans la vie?

J’adore rencontrer des gens passionnants qui ont plusieurs vies, donc je dirais :

Don’t live the same year 75 times and call it a life.

Champs Alberta - Portrait de nomade : 7 questions à Julien de Go-Van - Nomad Junkies

Photo : Renaud Furlotte

Sinon, comme je veux absolument tout voir, je rallonge souvent ma route et je suis régulièrement en retard, je dirais aussi :

Rarement à l’heure, mais toujours dans la bonne direction!

Quels conseils donnerais-tu à ceux qui aimeraient voyager à long terme?

Je suis d’avis qu’il est possible de voyager tout en bâtissant un projet, que ce soit une entreprise ou autre. J’ai souvent senti que plusieurs voyageurs sont motivés par la fuite de la réalité et je crois que c’est là que tu frappes un mur à un certain point, car tu ne sais plus trop pourquoi tu bouges autant.

Voyager amène plusieurs défis, alors tu dois être passionné pour les bonnes raisons!

Alberta - Portrait de nomade : 7 questions à Julien de Go-Van - Nomad Junkies

Photo : Renaud Furlotte

Finalement, qu’est-ce qu’on peut te souhaiter pour la suite?

Pas trop de bris mécaniques et encore plus de belles découvertes!

J’invite évidemment tous ceux qui voudraient s’initier à la vie sur la route à nous contacter ou s’inscrire à notre infolettre «Keep me in the loop» sur Go-Van.

Reste à l’affût du #VanLife et des aventures de Julien en le suivant sur Go-Van.com, sur Facebook et sur Instagram.

Tu aimerais aussi:

 

The following two tabs change content below.

Safia Dodard

Co-fondatrice et rédactrice at Nomad Junkies
Je voyage parce que je suis accro au mode de vie nomade . J'ai quitté mon emploi en agence de pub pour explorer le monde, d'abord en backpack et maintenant avec le cirque. Rejoins notre communauté de nomades sur Facebook, Twitter et Instagram.

Commentaires

Laisse un commentaire

Previous Indonésie : 10 endroits cachés à découvrir absolument
Next Voyager au Népal en backpack : 7 faits surprenants sur les «Tea Houses»

1 Comment

  1. Leslie
    March 01, 09:16 Reply
    J'adore! Ça fait un bon moment que je suis Go-Van, c'est vraiment inspirant, un beau travail de qualité. Contente d'en apprendre plus sur la personne derrière le concept.

Leave a Reply