Portrait de nomade : 7 questions à Charles de Village Monde

Portrait de nomade : 7 questions à Charles de Village Monde

Il y a voyager et il y a Voyager Autrement. En passant d’une vie où il était homme d’affaires à nomade-entrepreneur, Charles Mony a vite compris que sa passion pour le monde devait prendre une tout autre ampleur que celle de seulement se promener d’une destination à une autre. Animé par la volonté de faire une différence et de venir en aide aux petites communautés locales, il a réussi à trouver sa vocation.

Village - Portrait de nomade : 7 questions à Charles de Village Monde - Nomad Junkies

Depuis la fondation de Village Monde, il jongle avec voyage et solidarité. À sa façon, il change le monde, un grain de sable à la fois. Découvre un globe-trotter aventurier qui ne te donnera qu’une envie, celle de l’exploration solidaire!

Quand as-tu su que tu avais l’âme d’un nomade?

Très jeune! Originaire d’un petit village de Provence et sans moyens pour voyager, au début avoir l’âme d’un nomade était pour moi une façon de m’évader et ma raison d’être. Je rêvais déjà de découvrir le monde.

Quelques années plus tard, alors jeune étudiant, mon premier grand périple m’a permis de traverser une partie de l’Afrique et le désert du Sahara du Cameroun à l’Espagne, en passant par le Nigéria, Niger, Algérie et Maroc. Sur la piste du célèbre Rallye Paris-Dakar, c’est en moto et en voiture en toute autonomie que j’ai parcouru ce trajet. À mon retour, j’ai su que plus rien ne serait pareil. Mon regard sur la vie et le monde avait complètement changé!

Moto - Portrait de nomade : 7 questions à Charles de Village Monde - Nomad Junkies

Être nomade pour moi c’est avant tout un art de vivre. C’est une attirance pour l’inconnu, la différence, l’aventure, les déserts, les endroits éloignés, la mer, la banquise… Assez étonnamment, c’est souvent dans les zones les plus isolées du monde que l’on mesure mieux l’équilibre fragile entre l’humain et notre planète, si belle, mais si vulnérable!

Désert solitude - Portrait de nomade : 7 questions à Charles de Village Monde - Nomad Junkies

On sait vraiment qu’on est atteint de nomadisme lorsqu’à chaque retour, seule l’idée d’un autre projet de voyage nous permet de faire face à la routine.

Comment fais-tu pour voyager autant?

Au début, je travaillais fort pour pouvoir voyager. Puis, avide de liberté, j’ai monté mon entreprise et j’ai alors beaucoup voyagé pour le boulot. Comme le dit le blues du businessman, je visitais tous les hôtels Hilton de la terre, dans toutes les métropoles : Paris, New York, Chicago, Shanghaï, Tokyo, Stuttgart, Bangkok, Delhi…

Tour du monde voile - Portrait de nomade : 7 questions à Charles de Village Monde - Nomad Junkies

Fin 2013, j’ai vendu mon business en pleine croissance alors que je traversais l’océan Indien pendant un tour du monde à la voile. C’est à ce moment que j’ai lancé Village Monde.

Depuis, ma vie est un voyage! Village Monde, c’est une exploration en terres inconnues et solidaires, hors des sentiers battus et du tourisme industrialisé. C’est aussi un voyage, une source de vie et de partages, dans des zones reculées où le voyageur devient un vecteur de changement et de retombées positives pour ces communautés isolées du monde.

Comment ton entourage perçoit-il ton mode de vie?

Entrepreneur, explorateur et marin, je suis également père de famille, mari, frère, cousin, fils, neveu, ami, confident! Malgré mon mode de vie nomade, mon entourage a toujours été au centre de ma vie. Vagabonder c’est une histoire de départs, d’absences, mais aussi de retrouvailles.

Désert - Portrait de nomade : 7 questions à Charles de Village Monde - Nomad Junkies

Après avoir traversé plusieurs océans, je peux affirmer que dès que je pars en mer je pense en permanence à tous ceux qui sont restés à terre. Par contre, dès que je suis de retour sur la terre ferme, une seule pensée me travaille : celle de retourner en mer! En mer comme en voyage, un éloignement c’est ce qui nous rapproche en fin de compte.

C’est un peu cela mon histoire. J’ai maintenant une vie qui s’alimente aussi d’amis et de rencontres extraordinaires partout dans le monde!

Qu’est-ce qui t’a poussé à te lancer dans le tourisme écoresponsable?

Tout a commencé lors d’un tour du monde à la voile, quand j’ai mis pied à terre pour la première fois à Madagascar après la traversée de l’océan Indien. Ce pays a transformé mon regard sur la vie et sur le voyage.

Capitaine - Portrait de nomade : 7 questions à Charles de Village Monde - Nomad Junkies

Madagascar est un des pays les plus pauvres sur la planète, mais on y trouve un peuple riche en humanité qui nous accueille chaleureusement pour partager avec nous des paysages exceptionnels et paradisiaques. Voyager en bateau nous permet d’explorer des endroits isolés, hors des zones touristiques. Nous découvrons des villages où nous sommes reçus de manière unique par des habitants prêts à tout donner même s’ils n’ont pas grand-chose! On rejoint également des communautés où la vie reste très précaire et très dépendante de l’environnement.

Plage - Portrait de nomade : 7 questions à Charles de Village Monde - Nomad Junkies

L’idée de Village Monde a pris naissance lors de ce séjour à Madagascar, au moment de la vente de mon entreprise. C’est avant tout un projet pour favoriser un tourisme durable et écoresponsable. Cette nouvelle aventure est une source de vie et de création de richesse dans des zones éloignées, là où le voyageur en quête d’authenticité et de partage devient un vecteur positif de développement et de solidarité.

Quels pays as-tu visités à ce jour et quel est ton coup de cœur?

En voilier, en moto, à pied, en ski, en canot, en auto, en avion, dans ma vie de nomade, j’ai eu la chance de faire plusieurs tours du monde. Des océans, des déserts, des montagnes et des banquises, j’en ai traversé! Au total, j’ai dû explorer plus de 60 pays de l’Afrique, aux Amériques en passant par l’Asie.

J’ai visité le Maroc, l’Algérie, le Cameroun, le Nigéria, le Sénégal, le Madagascar, le Bénin, le Burkina Faso, l’Afrique du Sud, le Lesotho, la Namibie, la Libye, le Niger, le Nunavut, la France, les Pays-Bas, le Luxembourg, l’Allemagne, la Suisse, le Japon, la Chine, la Thaïlande, le Laos, le Cambodge, l’Indonésie, la Malaisie, Singapour, le Vietnam, l’Angleterre, la Belgique, la Finlande, la Suède, les États-Unis, le Canada, le Pérou, le Brésil, le Costa Rica, le Panama, les Caraïbes, la Polynésie, les Tonga, les Fidji, l’Australie, les îles de l’océan Indien, les Galápagos et bien plus!

Voilier - Portrait de nomade : 7 questions à Charles de Village Monde - Nomad Junkies

Madagascar aura toujours une place unique dans mon cœur, c’est un pays qui ne peut laisser indifférent. C’est un coup de cœur dont on ne revient pas indemne! Wow!

Comme beaucoup de nomades, j’ai souvent plusieurs coups de cœur, quel que soit le pays exploré. Je reste à tous coups émerveillé par la découverte de nouvelles communautés éloignées un peu partout dans le monde. Ultimement, ce sont tous des voyages qui vous transportent et vous transforment.

Quelle est ta devise dans la vie?

Les fous explorent les voies que les sages suivent ensuite.

Bateau - Portrait de nomade : 7 questions à Charles de Village Monde - Nomad Junkies

La vie c’est comme un voyage… Nous sommes juste de passage.

Village plage - Portrait de nomade : 7 questions à Charles de Village Monde - Nomad Junkies

J’aime explorer de nouveaux sentiers et laisser une trace positive en voyage comme dans la vie! C’est en voyageant que j’ai découvert les bases de la solidarité et du partage.

C’est un hasard si je suis né ici, c’est un hasard si tu es né là-bas…

Tout ça pour dire que nous sommes tous humains, de la même planète. Quand la vie a mal quelque part, je ne peux pas rester indifférent.

Que peut-on te souhaiter pour la suite?

  • Voyager!
  • Continuer d’explorer des terres inconnues et solidaires pour le succès du réseau Village Monde.
  • Soutenir une nouvelle tendance de voyage, faite de rencontres et de partage, en faveur des zones éloignées de la planète!

Trek - Portrait de nomade : 7 questions à Charles de Village Monde - Nomad Junkies

Pour en apprendre davantage sur l’exploration solidaire et pour toi aussi voyager différemment, rends-toi sur VillageMonde.com. Rejoins sa communauté sur Facebook, Twitter ainsi que sur Instagram.

Tu aimerais aussi : 

The following two tabs change content below.

Sarah Cohen

Ambassadrice-Rédactrice at Nomad Junkies
Je veux découvrir le monde parce que je suis accro au mode de vie nomade ! Passionnée de plongée sous-marine et de danse, j'ai un "let's get lost" tatoué dans le front. Joins-toi aux Nomad Junkies sur Facebook, Twitter et Instagram

Commentaires

Laisse un commentaire

Previous Poisson d'avril : les meilleurs «pranks» de backpackers
Next Voyager pour faire une différence

0 Comments

No Comments Yet!

You can be first to comment this post!

Leave a Reply