Portrait de nomade : 7 questions à Cassie de Sister Srey Café

Portrait de nomade : 7 questions à Cassie de Sister Srey Café

Au beau milieu de la charmante ville de Siem Reap au Cambodge, l’hôte des majestueux temples d’Angkor Wat, on y retrouve un café tout aussi extraordinaire, le Sister Srey Café.

Ouvert par les sœurs australiennes Cassie et Lauren, le Sister Srey capte l’attention non seulement avec ses gâteries et sucreries, mais surtout avec sa cause sociale. Plutôt que de simplement ouvrir un café, les sœurs ont voulu s’impliquer dans la communauté de la ville qui les avait tant charmées.

Staff - Portrait de nomade : 7 questions à Cassie de Sister Srey Café - Nomad Junkies

Photo : Sister Srey Café

Voici quelques exemples de leur implication:

  • Le Café Sister Srey remet 20 % de tous ses profits à des causes locales;
  • En plus d’être impliquées dans de nombreuses OBNL à Siem Reap, les sœurs ont créé leur propre organisation, Hearts to Harmony, qui aide à soutenir les familles locales dans les domaines de la santé et de l’éducation;
  • Ils financent les coûts reliés à l’éducation de tous leurs employés;
  • Le café offre des breuvages frais et une grande sélection de repas et de pâtisseries végétaliennes et sans gluten.
Salade - Portrait de nomade : 7 questions à Cassie de Sister Srey Café - Nomad Junkies

Photo : Sister Srey Café

Bref, les deux jeunes sœurs ont un impact immense sur la communauté et servent d’inspiration pour tous ceux qui aspirent au mode de vie nomade et qui souhaitent s’installer à l’étranger. Il était primordial d’en apprendre plus. Heureusement, Cassie était disponible pour quelques questions.

Que fais-tu dans la vie pour voyager autant?

Ma sœur et moi étions des coiffeuses. On n’avait aucun problème à s’aligner de longues heures et d’économiser pour de futurs voyages. Notre passion du voyage rendait les journées supplémentaires de travail faciles.

Qu’est-ce qui t’a poussé à adopter un style de vie nomade?

On a été très choyées d’être nées dans une famille pour qui le voyage était d’une grande importance. Dès l’âge de 4 ans, nous avions déjà nos passeports et nous voyagions en Asie chaque année. Notre passion du voyage a débuté tôt et elle reste forte aujourd’hui.

Comment est-ce que ton entourage perçoit ton mode de vie?

Chaque fois que je retourne à la maison pour visiter la famille, je reçois toujours la même question : «Tu vis en Asie. Comment ça tu n’es pas plus bronzée?»

La majorité du monde croit que je passe mes journées à me faire griller sur le bord de la piscine. Je travaille et je travaille beaucoup! Ma sœur et moi avons un café, une ONBL et nous tentons de maintenir une vie sociale. Faire de la piscine est au bas de la liste!

Café - Portrait de nomade : 7 questions à Cassie de Sister Srey Café - Nomad Junkies

Photo : Sister Srey Café

Quels pays as-tu visités à ce jour et quel est ton coup de cœur?

J’ai visité l’Indonésie, la Nouvelle-Zélande, la Norvège, la Suisse, l’Angleterre, la France, l’Italie, l’Espagne, la Grèce, la Malaysie, le Vietnam, le Cambodge, la Thaïlande, la Turquie, l’Irelande, l’Écosse, la Pologne, l’Allemagne, les Pays-Bas et le Laos.

Sans aucun doute, le Cambodge est mon pays favori (et c’est pour ça que j’y vis). Mais je dois avouer que secrètement la Norvège a aussi une grande place dans mon cœur.

Cambodge - Portrait de nomade : 7 questions à Cassie de Sister Srey Café - Nomad Junkies

Photo : Sister Srey Café

Quelle est ta devise dans la vie?

Laisse des étincelles partout où tu vas!

Quels conseils donnerais-tu à ceux qui aimeraient voyager à long terme?

Sauvegarde tout ce que tu peux sur ton disque dur! Le nombre de fois où j’ai perdu mes photos à cause d’un problème avec mon iPhone ou ma caméra me brise le cœur. C’est toujours les photos que je perds qui me manquent le plus. Sauvegarde-les en ligne si tu peux.

Soeurs - Portrait de nomade : 7 questions à Cassie de Sister Srey Café - Nomad Junkies

Photo : Sister Srey Café

Sinon, apprécie le moment présent! Tu ne te feras pas de nouveaux souvenirs et de nouveaux amis si tu prends le temps de rafraîchir ton Facebook dans un bar à Mykonos.

Finalement, qu’est-ce qu’on peut te souhaiter pour la suite?

Notre rêve c’est qu’un jour notre café soit à 100 % la propriété des locaux. On aimerait beaucoup qu’un de nos employés prenne la relève du café pour ensuite entrainer la prochaine génération.

Barista - Portrait de nomade : 7 questions à Cassie de Sister Srey Café - Nomad Junkies

Photo : Sister Srey Café

Pour en apprendre plus, rends-toi sur le site web de Sister Srey Café et rejoins-les sur Instagram ou  Facebook.

Tu aimerais aussi :

The following two tabs change content below.

Nicholas Dion

Fondateur et blogueur at Andy+
Je suis plus énervé par l’idée d’un café exotique que d’un bon vin et je suis le meilleur public pour les jeux de mots poches. Le voyage, à mon avis, c’est le chemin le plus pertinent pour poursuivre son éducation.

Commentaires

Laisse un commentaire

Previous Quoi faire quand ta tête te crie sans arrêt : pars en voyage!
Next Katmandou à l’Everest : 21 jours de trek par l’ancienne route

0 Comments

No Comments Yet!

You can be first to comment this post!

Leave a Reply