Portrait de nomade : 7 questions à Sylvain de Suisse Moi

Portrait de nomade : 7 questions à Sylvain de Suisse Moi

Portrait de Nomade : suisse moi

Vlogueur-voyageur de Suisse Moi, Sylvain est un nomade, six mois en Suisse et six mois ailleurs. Il voyage une bonne partie de l’année et cela depuis maintenant dix ans.

Portrait de nomade : Sylvain de Suisse Moi

1. Que fais-tu dans la vie pour voyager tout le temps?

En fait, j’ai trouvé un bon plan, j’organise chaque été en Suisse des événements socioculturels à but non lucratif dans la ville où j’habite. J’organise trois événements et ça me dure tout l’été, du coup, il me reste chaque fois l’hiver pour voyager. Je refuse continuellement de travailler davantage pour conserver cette vie-là, pour continuer à voyager autant.

Portrait de Nomade : suisse moi

2. C’est quoi le concept de Suisse Moi?

Suisse Moi, c’est l’idée de proposer des reportages dont les internautes déterminent le contenu. Les internautes peuvent aussi voyager en direct avec moi en me proposant des rencontres, des itinéraires, des activités et des défis. Chaque jour, je publie des photos du voyage et chaque semaine, des vidéos. Les internautes ont donc la possibilité d’influencer l’aventure et de la faire évoluer.

3. Quel a été ton pire défi relevé avec Suisse Moi à ce jour?

Le pire défi réalisé à ce jour a été le «check-up vaudou au Togo». Un internaute m’avait mis au défi d’aller consulter un prêtre vaudou et c’est vrai que ça m’a fait très peur et ça me fait encore peur aujourd’hui. En fait, ce n’est pas fini, j’ai demandé des trucs et, si ça se réalise, je vais devoir y retourner pour faire des sacrifices… Une vache, un mouton, un pigeon, peut-être… Je ne sais pas, ce sont les esprits qui décideront, une fois que je serai de retour. Ç’a été vraiment mon pire défi, car ça me trotte encore dans la tête et ça me fait un peu peur.

4. Est-ce que n’importe qui peut influencer l’aventure de Suisse Moi?

Oui, n’importe qui peut influencer l’aventure. Par exemple, là, je suis au Mexique et je fais un roadtrip de trois mois de Tijuana à Cancún. Alors, si tu as des idées, tu peux me les proposer en allant sur ma page Facebook ou sur SuisseMoi.com . Sur Facebook, je donne aussi des possibilités aux internautes, des choix comme choisir entre trois villes, des choses comme ça, et après, ça crée mon voyage.

Portrait de Nomade : suisse moi

5. Quels sont tes prochains projets de voyage et de business?

Pour les voyages, je réfléchis avec Suisse Moi à aller plutôt dans des pays francophones pour me permettre de faire des entrevues avec des gens sur place et de toujours faire grandir ma communauté, autant avec les gens qui suivent mes aventures en Suisse, en France, au Québec et en Belgique, mais aussi dans les pays que je visite.

Par exemple, je suis allé au Togo et au Maroc, des pays francophones, et, du coup, les personnes que j’ai rencontrées en voyage peuvent aussi suivre mes vidéos; ils font maintenant partie de Suisse Moi, ils me proposent des choses pour la suite, alors je trouve ça trop génial. Après le Mexique, je pense maintenant à Madagascar, la Corse, l’île Maurice.

Pour le côté business, j’essaie de développer Suisse Moi pour que ça devienne vraiment des reportages, pour qu’un jour je voyage avec un caméraman et un monteur qui viennent avec moi et que le contenu soit complètement professionnel. Pour l’instant, je fais tout par moi-même de manière artisanale.

Portrait de nomade : Sylvain de Suisse Moi

6. Quels conseils donnerais-tu à ceux qui aimeraient partir en voyage pour une longue période?

Alors je vous conseille :

  • de vous lancer, de ne pas avoir peur, de vous renseigner sur un minimum de choses, comme la sécurité;
  • de ne pas faire confiance aux médias, sinon on ne va nulle part;
  • d’essayer de trouver des contacts qui sont sur place, notamment grâce au couchsurfing, qui est un projet génial qui vous permet d’être hébergé chez les locaux et, ainsi, d’obtenir des informations concrètes sur place;
  • de ne pas trop prévoir, je trouve que c’est bien d’avoir suffisamment de temps. Quand on fait un voyage de longue durée, souvent on va essayer de prévoir trop de pays et je pense que c’est une erreur, il faut plutôt un minimum de pays pour vraiment avoir le temps de les découvrir. On oublie que ce qui coûte très cher en voyage, ce sont les transports. Alors, si tu fais un voyage de longue durée et que tu n’as pas trop d’argent, essaie de pas trop bouger, tu vas pas mal économiser et en plus tu vas mieux connaitre une région, mieux connaitre les gens. En général, pour moi, les meilleurs endroits sont les endroits peu accessibles, loin des aéroports internationaux, donc ça peut prendre parfois jusqu’à deux semaines pour se rendre dans l’endroit qui est incroyable et préservé, où les gens sont contents de voir des touristes, et non pour voir des lieux construits pour les touristes; c’est vraiment toi qui t’adaptes à l’endroit… donc il faut du temps!

Portrait de Nomade : suisse moi

7. Finalement, qu’est-ce qu’on peut te souhaiter?

Quand on voyage une fois, c’est facile d’avoir cette énergie de découverte et de challenge. On peut donc me souhaiter de garder la flamme de la découverte, de l’ouverture d’esprit, de pouvoir se mettre dans une dynamique de rencontre, d’échange, de garder des étoiles dans les yeux, d’apprécier chaque moment. Quand tu habites à Londres et qu’il pleut tous les jours, c’est vachement facile de s’émerveiller simplement d’un soleil et d’une petite plage. [Rires] Mais quand tu vois six mois de plages pour année, la plage, il faut qu’elle soit vraiment belle pour que tu la trouves incroyable. Je veux donc garder cette étincelle, cette simplicité de chaque fois m’émerveiller.

Portrait de Nomade : suisse moi

À lire : les autres participations de Sylvain sur Nomad Junkies

Pour en savoir davantage sur Sylvain :

The following two tabs change content below.

Emilie Robichaud

Co-fondatrice et rédactrice at Nomad Junkies
Je suis accro au mode de vie nomade ! Depuis plus de 4 ans, j’ai quitté ma zone de confort pour voyager à temps plein. Mon tour du monde sans fin compte plus de 53 pays et ça continue! Le voyage, c'est un style de vie et un état d'esprit! Joins-toi aux accros sur Facebook, Twitter et Instagram

Commentaires

Laisse un commentaire

Previous Le cliché de «voyager pour trouver qui tu es vraiment»
Next Astuces de nomade : 5 trucs pour cuisiner dans une auberge de jeunesse

1 Comment

Leave a Reply