Poisson d’avril : les meilleurs «pranks» de backpackers

Poisson d’avril : les meilleurs «pranks» de backpackers

Avoue qu’on ne pense jamais (ou presque) à faire des pranks ou jouer des tours lorsqu’on est en voyage. Quand t’arrives dans une auberge de jeunesse, tu fais ce qu’on te demande, tu respectes les règles pis c’est ça. Boring? Oui, peut-être, mais moi j’suis comme ça! Pourtant, le voyage, c’est fait pour se «lâcher lousse», pour s’éclater, pour avoir des fous rires…

En ce 1er avril, on s’est dit qu’il faudrait bien sortir son petit côté tannant (à la limite, effronté!) au moins une fois dans son voyage. Juste pour le fun! Cette année, peu importe où tu te trouves pour célébrer le poisson d’avril, on te met au défi de préparer une joke épique pour tes colocs de dortoirs, tes amis backpackers ou même ta famille à la maison.

En manque d’idées? On s’est inspiré de la gang du blogue The Backslackers et on t’a concocté 10 pranks malades pour du plaisir garanti!

Note : On n’est pas responsable des déceptions causées par ces manigances! À essayer à tes risques et périls! Hihihi!

10 «pranks» de backpackers à faire en voyage

1. Mets un condom faussement utilisé dans le lit de ton ami

Qui n’a jamais été dégoûté à l’idée qu’un autre voyageur se fasse une partie de jambes en l’air dans ton lit? Ark! Alors le truc facile pour piéger tes amis, c’est simplement d’ouvrir le sachet d’une capote et d’y insérer un liquide (eau ou lait) et de le déposer sous l’oreiller ou dans les draps. Réaction assurée! Hahaha!

2. Affiche des faux événements dans ton hostel

Invente des promotions et crée des faux parties offerts par l’auberge de jeunesse. Tu veux des idées :

  • Un gros Keg Party dans la chambre 403.
  • Des consommations gratuites pour ceux qui arrivent déguisés au bar ce soir.
  • Le service de lavage de vêtement est à moitié prix pour toute la semaine.
  • Un cours de Kama Sutra dans le jardin à minuit.

3. Fais semblant que tu viens d’un autre pays

Quand on voyage, on développe différents aspects de notre personnalité, c’est inévitable! Profites-en pour te créer une nouvelle identité de temps à autre. Prends un accent weird qui ne fit pas du tout avec ta physionomie et fais accroire aux gens que tu viens de l’Inde ou de la Finlande. Allez, sors l’acteur en toi, le spotlight est sur toi!

4. Prends contrôle de la réception

Embarre la réceptionniste dans la salle à côté et prend tout le pouvoir du comptoir d’accueil. Envoie les gens dans la direction contraire de ce qu’ils cherchent, dis-leur qu’ils sont en retard pour le check-out et demande-leur de l’argent extra pour ça. Tu pourras payer ta prochaine ride de tuk-tuk avec ces p’tits dollars-là. Mouahaha!

5. Cache tout le stock des autres personnes dans ton dortoir

Demande quelques sacs de poubelles à la réception. Prends tout ce que tu trouves dans ton dortoir. Mets tout ça dans les sacs et range le tout dans la salle de consigne à bagages. Je te jure que quand tes compagnons de chambre vont revenir de leur soirée, ils vont capoter un tantinet! Laisse-les se casser la tête pour savoir ce qui est arrivé avant de partir à rire et de leur dire que leurs effets personnels sont en sécurité. Demande-toi pas où sont tes affaires si jamais tu ne les retrouves pas le lendemain!
(Psssst, mets le staff au courant pour qu’ils ne jettent pas les sacs de vidanges… quand même!)

6. Fais croire à tes parents que tu es en danger

Celle-là est intense à un autre niveau: fais ta propre version du film «L’enlèvement». Appelle tes parents à la maison. Prends une voix paniquée. Dis-leur que tu t’es fait kidnapper. Ajoute que tu sais pas t’es où et que tu es en grand danger! Crie le plus fort et aigu que tu peux, pis raccroche.
Quelques jours plus tard, quand tu te rends compte que tu ne les as jamais rappelés pour leur dire que c’était une blague, le prank sera encore plus drôle. Pour toi. Pas pour eux. Oups
(Fais juste ça si tes parents ne sont pas trop parents-poules, sinon tu risques d’avoir Interpol à tes trousses dans l’heure suivante.)

7. Mets de la teinture dans les articles de toilette de tes p’tits amis de dortoir

Ça énerve quand ceux qui partagent ton dortoir laissent leurs trucs traîner partout, surtout dans la toilette. Pour leur jouer un tour et leur faire comprendre de ranger leurs affaires, insère de la teinture (non-permanente quand même, héhé!) dans leurs articles de toilette. Ajoute du vert dans leur shampooing, du noir dans leur dentifrice ou du rouge dans leur nettoyant pour la peau. T’inquiète, ça finira par disparaître… éventuellement.

8. Switch le contenu des chambres

Ça ne te tente pas de sortir? Pas de stress, amuse-toi tout en restant à ton auberge de jeunesse : mets-toi en équipe avec le staff et transférez tous les effets personnels d’une pièce à l’autre. En revenant, les autres backpackers penseront qu’ils se sont trompés de chambre et n’y comprendront rien de rien!

9. Prends… de fausses vacances

T’as envie d’avoir la paix et de rester chez vous à rien faire en bobettes pendant quelques jours? On comprend ça. Voici le plan parfait pour toi en quatre étapes faciles :

  1. Dis à ton entourage que tu pars en Thaïlande.
  2. Trouve des images de fou (plages, temples, jungles, etc.) sur Internet.
  3. «Photoshop-toi» sur la photo.
  4. Envoie-leur ton album de vacances.

Bonus : Pour rendre ça encore plus crédible, commande du thaï, achète une nappe de style asiatique dans le quartier chinois, prend le tout en photo et BAM! Ils croiront vraiment que t’es en train de manger un Pad thaï dans un resto authentique de Chiang Mai.

10. Fou le bordel et pousse-toi

Laisse plein de bouteilles de bière vides dans ta chambre. Inonde la toilette et la douche. Déchire tes draps et étale les plumes de ton oreiller sur le plancher. Mets du dentifrice partout sur les murs. Après avoir semé un chaos IN-CROY-ABLE, check out de ton auberge de jeunesse en riant dans ta barbe. Tu ne pourras pas voir la réaction du staff, mais ce sera sans aucun doute priceless. Il va sans dire que tu fais pas ça si t’as laissé ta carte de crédit lors du check-in!

Évidemment, aucun de ces trucs-là ne sont réels, mais ce sera hilarant de voir les gens déguisés au bar ou se pointer à un cours cocasse.

[adaptation libre, inspirée et bonifiée de l’article Backpacker Pranks to Pull in a Hostel de The Backslackers]

Et toi, tu as déjà fait un prank en voyage ou été victime d’un tour dans ce genre là?

The following two tabs change content below.

Sarah Cohen

Ambassadrice-Rédactrice at Nomad Junkies
Je veux découvrir le monde parce que je suis accro au mode de vie nomade ! Passionnée de plongée sous-marine et de danse, j'ai un "let's get lost" tatoué dans le front. Joins-toi aux Nomad Junkies sur Facebook, Twitter et Instagram

Commentaires

Laisse un commentaire

Previous Top 9 des attractions pour une virée épique dans le Sud-ouest américain
Next Portrait de nomade : 7 questions à Charles de Village Monde

2 Comments

  1. Mael - Traounomad
    April 01, 12:41 Reply
    La dernière blague me semble un peu limite mais je trouve l'idée et plusieurs blagues excellentes ;) Bravo pour l'idée
  2. ma
    April 02, 09:35 Reply
    La quasi totalité de ces idées sont complètement irrespectueuses... En quoi c'est drôle de faire galérer les autres, de leur faire peur pour rien ? "On n’est pas responsable des déceptions causées par ces manigances! À essayer à tes risques et périls! Hihihi!" Bah oui, ça va causer plus de problèmes que fous-rires !

Leave a Reply