Photos de voyage et selfies : voyageur ou vantard?

Photos de voyage et selfies : voyageur ou vantard?

Aujourd’hui, c’est l’heure de se vider le cœur sur un phénomène qu’on a tous remarqué pendant nos voyages et qui concerne les photos qu’on prend tous (moi comprise).

Ce texte a été publié précédemment sur le blogue Marie-Sport l’agent de bord.

Par exemple, as-tu, toi aussi, déjà été choqué de voir autant de monde avec des selfie sticks partout, tout le temps, en voyage? Mon amie et moi on a trouvé ça un peu too much! C’est d’amener le selfie au next level que d’utiliser un bâton et c’est définitivement trop. Après la lecture d’un article sur le nouveau marketing basé sur le selfie stick, ça m’a frappé comme quand tu ouvres la porte du four lorsqu’il est à 425. Où est-ce qu’on s’en va? Voyage-t-on pour voyager ou voyage-t-on pour montrer qu’on voyage?

Photoception - Photos de voyage : voyageur ou vantard? - Nomad Junkies

Photo : @nomadic_sarah

As-tu déjà remarqué que le voyage est une tendance qui monte en flèche, que tous tes amis voyagent, que tes parents voyagent, que même ceux que tu aimes moins voyagent (ceux qu’on n’aime pas voir passer dans notre newsfeed)? Dans les dernières années, le nombre de photos de voyage a explosé sur les réseaux sociaux et c’est ce qui a amené, d’après moi, les autres à voyager aussi.

Je me compte aussi dans cette masse de gens qui voyagent beaucoup et qui publient beaucoup trop. C’est comme la course à celui qui voyage le plus, à celui qui a les plus belles photos de voyage, à celui qui aura le selfie le plus hot avec la tour Eiffel! Tout le monde veut voyager pour pouvoir mettre sa dernière destination en photo de profil. On est comme dans un cercle vicieux : on voyage parce qu’on voit les autres voyager et les autres nous voient donc ils voyagent et ainsi va la boucle!

Des photos qui nous isolent?

Cet article que j’ai lu m’a fait réaliser que nos téléphones intelligents nous poussent souvent à vivre les moments plus via l’objectif de notre iPhone qu’en vrai de vrai. Je n’ai jamais été une fan des selfies (on dirait toujours que j’ai un double menton!), mais des fois ça m’arrive de vouloir faire partie de mon propre album de voyage lorsque je voyage toute seule. C’est agréable de pouvoir me souvenir comment j’étais habillée/fatiguée à ce moment précis en haut de la montagne à Nice.

Le problème avec les selfie, c’est qu’on délaisse le fait de demander à de parfaits étrangers de l’aide et peut-être même faire une rencontre étonnante. Et le selfie stick rend ça encore pire! Parce qu’on va se le dire, avec un selfie, on ne voit pas beaucoup de background mais on voit beaucoup, beaucoup de doubles mentons! Avec le stick, on voit tout le décor et notre visage en plus petit. La révolution? Non, l’invention qui nous amène vers le chacun pour soi.

- Photos de voyage : voyageur ou vantard? - Nomad Junkies

Photo : @nomadicsafia

Comment conjuguer photos et voyage

Bon je mélange bien des choses : le selfie stick, le too many posts sur les réseaux sociaux et le phénomène social de regarder la vie des autres en ligne, mais tout ça pour te dire que de voyager ce n’est pas ça! Ce n’est pas absolument avoir la meilleure photo de voyage ou d’être la plus belle en bikini en prenant la pause pour ton newsfeed.

Voyager, c’est goûter, vivre, courir et profiter. J’ai entendu dire que notre capacité à se souvenir serait réduite de 50 % lorsqu’on regarde au travers de l’objectif d’une caméra. Alors, la prochaine fois que tu partiras en voyage, dépose l’appareil et respire l’air, sens la chaleur, regarde les couleurs… de tes propres yeux au lieu d’en être témoin à travers un objectif. Ça vaut bien plus cher que 20 photos de la même chose.

Selfie - Photos de voyage : voyageur ou vantard? - Nomad Junkies

Photo : @nomadicemilie

Je continuerai quand même à partager mes voyages avec mes abonnés sur les réseaux sociaux, mais avant de le faire, je prendrai un moment pour apprécier et, même si je ramène des photos pour montrer à ma sœur, il n’y a rien comme être là. Parce qu’à force de voyager, je réalise que ce n’est pas mon iPhone qui fait des photos médiocres, c’est la photo le problème, elle ne rend jamais justice à ce que je vois, ce que je sens et ressens à ce moment précis.

Avant de choisir ta prochaine destination, demande-toi si tu veux y aller pour toi ou juste parce que tu as vu quelque chose sur les réseaux sociaux. Ne tombe pas dans le piège!

Thailande - Photos de voyage : voyageur ou vantard? - Nomad Junkies

Et toi, es-tu comme moi victime du syndrome du selfie? Comment fais-tu pour profiter à la fois de ton voyage et de ton appareil photo?

Tu aimerais aussi : Dans ton backpack : appareil photo ou téléphone?

Ce texte a été publié précédemment sur le blogue Marie-Sport l’agent de bord.

The following two tabs change content below.
Il y a quelques années, j'ai fait du voyage mon emploi. Je suis agent de bord, je profite de mon emploi pour visiter de nouvelles destinations et faire des hôtels ma maison. J'utilise toutes mes journées de congé pour troquer la valise à roulette pour mon sac à dos et voyager à mes frais. Lorsque j'écris un article, je suis assurément à 35 000 pieds, assise dans un siège hublot.

Commentaires

Laisse un commentaire

Previous La vie est comme un aéroport
Next Top 10 des auberges de jeunesse de party en Europe

0 Comments

No Comments Yet!

You can be first to comment this post!

Leave a Reply