Bohol et Cebu : deux îles hors des sentiers battus aux Philippines

Bohol et Cebu : deux îles hors des sentiers battus aux Philippines

Quand tu penses à l’Asie du Sud-Est, la première destination qui te vient en tête n’est probablement pas les Philippines. Pourtant, ce serait une grave erreur de négliger cet archipel de plus de 7000 îles (dont pas loin de 5000 sont désertes!) qui a tout ce dont un backpacker peut rêver : des habitants sympathiques qui parlent très bien anglais, beaucoup de lieux historiques en raison des invasions successives, des paysages qui ne ressemblent à aucun autre sur la planète et des centaines de plages toutes plus incroyables les unes que les autres.

Les quelques voyageurs que j’ai croisés qui m’ont raconté leurs aventures aux Philippines m’ont surtout parlé de Boracay et de Palawan, deux des destinations les plus populaires auprès des touristes. Ces deux îles sont, avec raison, des aimants à voyageurs grâce à leurs plages de sable blanc paradisiaques. Mais si tu as envie de t’évader un peu et d’éviter les touristes, les Philippines ne manquent pas d’options!

Coucher de soleil - Bohol et Cebu : deux îles hors des sentiers battus aux Philippines - Nomad Junkies

Photo @nomadic_kp

Personnellement, je suis allé faire un tour dans le centre de l’archipel, dans la région des Visayas, pour visiter les îles de Bohol et de Cebu, qui commencent à se remettre d’un tremblement de terre de magnitude 7,2 qui a frappé en 2013. Les touristes sont ainsi un peu moins nombreux qu’avant et les habitants sont donc particulièrement contents d’accueillir de nouveaux voyageurs. Voici mes recommandations pour un voyage qui vaut le déplacement!

Pour en savoir plus sur ce magnifique pays, on te suggère le guide Lonely Planet Philippines.

Bohol

Avec une superficie de près de 5000 km2, Bohol a beaucoup à offrir. Je me suis pour ma part concentré sur le sud-ouest et le centre de l’île. Le meilleur moyen de se déplacer ici est de louer un scooter et de partir à la découverte des routes qui traversent l’île.

Conseil de nomade : suivre le code de la sécurité routière semble être plus une suggestion qu’une loi, pour les conducteurs philippins, sois prudent si tu prends la route et évite de conduire après avoir bu de l’alcool ou si tu es très fatigué!

Les Chocolate Hills

Tu ne peux pas venir à Bohol sans aller voir de tes propres yeux les Chocolate Hills, un ensemble de collines arrondies qui tirent leur nom de la couleur de l’herbe qui les recouvre, qui devient brunâtre lorsqu’elle sèche en été. C’est un paysage complètement fou qu’on dirait tiré d’une autre planète! Il existe différentes légendes locales pour expliquer leur formation… Je te laisse les découvrir par toi-même en discutant avec les locals!

Chocolate Hills - Bohol et Cebu : deux îles hors des sentiers battus aux Philippines - Nomad Junkies

Photo @nomadic_kp

Pour les observer, je te recommande de te rendre au village de Carmen, où tu pourras atteindre un point d’observation qui t’offrira une vue panoramique à 360 degrés sur les collines qui s’étendent littéralement à perte de vue. Une fois que tu auras une idée de ce qui t’attend, amuse-toi à les explorer de plus près en te promenant en scooter sur les petites routes de campagne qui les ceignent. Dépêche-toi d’aller y faire un tour, puisque les Philippines ont proposé leur inclusion dans la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO, ce qui devrait stimuler le tourisme dans la région.

Les tarsiers des Philippines

Parlant d’attractions uniques, tu devrais profiter de ton passage à Bohol pour aller visiter l’un des sanctuaires pour les tarsiers des Philippines, le plus petit primate connu au monde. Ce minuscule animal n’existe qu’à quelques très rares endroits aux Philippines (et nulle part ailleurs dans le monde) et sa survie est menacée par la déforestation, qui détruit son habitat naturel. Les sanctuaires sont des endroits idéaux pour les observer et en apprendre un peu plus sur les questions environnementales propres aux Philippines.

Sanctuaire tarsiers des Philippines - Bohol et Cebu : deux îles hors des sentiers battus aux Philippines - Nomad Junkies

Photo @nomadic_kp

Astuce de nomade : tâche d’arriver aux sanctuaires le plus tard possible (vérifie les heures d’ouverture avant de t’y rendre), puisque le tarsier est un animal nocturne. Tu auras peut-être la chance de les voir ouvrir leurs grands yeux!

Cebu

Après avoir passé quelques jours à Bohol, je te conseille de prendre un traversier à destination de l’île voisine de Cebu. C’est ici que l’explorateur Magellan est débarqué, en 1521, ce qui a initié une ère de colonisation espagnole dans la région. L’île a donc beaucoup à offrir d’un point de vue historique. C’est aussi une destination très prisée de ceux qui aiment la plongée sous-marine et, avec ses 514 kilomètres de côte, elle ne manque pas de plages où poser sa serviette de plage et regarder les vagues!

Le monument à Magellan

Pour t’imprégner de l’histoire significative de la région, rends-toi à la petite île de Mactan, accessible par un pont, légèrement au large de Cebu. C’est ici qu’on suppose qu’aurait eu lieu la bataille qui a opposé les forces de Magellan à celles du roi local Lapu-Lapu, qui refusait de se convertir au catholicisme. Au cours de cette bataille, l’armée du roi philippin est parvenue à repousser l’attaque des forces menées par Magellan et à tuer l’explorateur européen.

Lapu-Lapu - Bohol et Cebu : deux îles hors des sentiers battus aux Philippines - Nomad Junkies

Photo @nomadic_kp

Tout près du monument à Magellan se trouve une statue de Lapu-Lapu (sur la photo), un héros national pour les Philippins et tout particulièrement pour les habitants de Mactan et de Cebu.

La plongée sous-marine et le snorkeling

Il y a probablement une clause quelque part dans les lois internationales qui dit que c’est un crime contre l’humanité de se rendre aux Philippines et de ne pas en profiter pour y plonger. Sérieusement, je n’ai jamais vu d’eau aussi turquoise ailleurs dans ma vie! Mes amis et moi on regardait la mer et on avait l’impression de voir en Photoshop!

Plongée sous-marine, scuba diving, snorkeling - Bohol et Cebu : deux îles hors des sentiers battus aux Philippines - Nomad Junkies

Photo @nomadic_kp

Et une fois que tu vogues sur l’eau, tu te rends compte que l’eau est incroyablement claire. On voyait le fond à des dizaines de mètres de profondeur! Et on ne voyait pas que le fond; à ma première sortie en snorkeling, j’ai nagé avec des tortues de mer, des poissons-clowns et des chirurgiens bleus (comme Nemo et Doris dans Trouver Nemo)! Si tu as ta certification PADI ou SSI (ou si tu souhaites l’obtenir), sache que les eaux des Philippines sont aussi un véritable paradis pour les plongeurs qui préfèrent les profondeurs. Tu serais fou de manquer ça!

Trouve ici les recommandations d’autres voyageurs sur les meilleurs écoles de plongées dans la région des Visayas.

Le lechón

Gourmand comme je suis, je ne pouvais pas finir mon tour des Philippines sans aller goûter au fameux lechón (coin supérieur droit dans la photo ci-dessous) du restaurant Zubuchon. Le lechón (un méchoui de cochon de lait rôti sur charbon de bois), c’est comme la poutine pour les Philippins; c’est un plat national hyper populaire dont tout les Philippins me parlaient lorsque je leur demandais de me recommander un repas. J’ai mangé du lechón à presque tous les jours quand j’étais aux Philippines (et j’ai donc dangereusement fait augmenter mon taux de cholestérol), mais je n’en ai pas goûté qui avait autant de goût qu’au Zubuchon.

Zubuchon, Lechon, Fish skin tacos, Dinaguan - Bohol et Cebu : deux îles hors des sentiers battus aux Philippines - Nomad Junkies

Merci à mon ami Ajay Sood, du blogue Travelure, pour avoir passé le repas à faire des aller-retours aux cuisines pour prendre les plats en photo!

Tant qu’à être là, tu pourrais en profiter pour goûter à d’autres plats philippins. Mes amis et moi, on s’est gâtés avec une panoplie de plats locaux, comme des fish skin tacos (coin inférieur gauche sur la photo) ou du dinuguan (coin inférieur droit sur la photo), un ragoût au sang de porc qui m’a particulièrement surpris! Je te comprendrais d’avoir des doutes, mais je te jure que c’était bon! J’en ai même repris!

Bref, si tu as envie de faire différent de tous tes amis qui se prennent en photo à Bangkok ou à Bali, pense à aller faire un tour aux Philippines à ton prochain voyage en Asie! À mon avis, tu ne le regretteras pas!

Merci à Tourism Promotions Board Philippines pour cette aventure!

Tu aimerais aussi : Siargao : une île méconnue à découvrir aux Philippines

The following two tabs change content below.

Karl-Philip Vallée

Collaborateur at Nomad Junkies
Je suis un curieux de nature, complètement fasciné par l'inconnu. Cette quête de nouvelles découvertes m'a d'abord mené vers le journalisme, avant que celui-ci me fasse découvrir Nomad Junkies. Aujourd'hui, je m'apprête à faire le saut vers le mode de vie nomade, une philosophie qui me sied à ravir!

Commentaires

Laisse un commentaire

Previous Le voyage pour changer le monde... et soi-même!
Next Top 10 des articles les plus populaires de 2016 sur Nomad Junkies

3 Comments

  1. Travelure
    December 30, 11:57 Reply
    While I can't read and understand French, I understand the trip and its excitement since I was with you! The post seems to be lovely!
    • Karl-Philip Vallée
      December 30, 12:10
      No need to read the post when you can live it! ;) Thanks again for the photos of Zubuchon!
  2. Lea et Mathieu
    March 07, 11:09 Reply
    Salut Karl-Philip, Petite question sur le côté "Sécurité" des Philippines. Nous suivons votre blog depuis un moment car en tour du monde et arrivons aux Philippines dans quelques jours mais nous nous posons beaucoup de questions du fait de l'actualité de pays. Alors nous prenons un peu de recul sur tout ce qu'on lit dans les médias mais quand même, entre attentats et surtout 7000 morts depuis juin 2016... Bref, pourrais-tu nous donner ton avis sur la question stp ? Merci par avance ! Lea & Mathieu

Leave a Reply