Osheaga : un festival de voyage

Osheaga : un festival de voyage

Le voyage me manque comme t’as juste pas idée. Considérant que je suis prise à la maison depuis un an, et ce, encore pour une autre année (après tu vas arrêter de m’entendre chiâler, promis!), y’a fallu que je trouve des moyens de calmer mon envie de bougeotte et des trucs à faire qui comblent (un peu du moins) le wanderlust qui bouille en moi. Outre faire des petites escapades à gauche et à droite, d’écouter les conférenciers aux NomadTALKS et tenter de voir ma ville (Montréal) d’un point de vue étranger, j’ai découvert que le festival musique et arts Osheaga est l’événement de l’été paaaarfait pour faire ça! Pour vrai, je te jure, y’a pas mieux pour retrouver une vibe de voyage. C’est juste fou!

Peace girl - Osheaga, un festival de voyages - Nomad Junkies

Photo : @nomadic_sarah

Tsé, Osheaga, ce n’est pas juste un festival de musique qui te fait découvrir plein de nouveaux bands et te permet de voir les grands de ce monde. Pour moi, en fait, ce n’est pas un festival de musique. C’en est un de voyage. En tout cas, ce que j’en retiens, c’est que ça m’a fait voyager plus que juste écouter du bon beat.

Crowd contre-jour - Osheaga un festival de voyage - Nomad Junkies

Photo : @nomadic_sarah

Une des choses qui m’ont marquées, c’est un petit moment anodin, alors qu’on tapait du pied en regardant un band se déchaîner sur scène. Un dude m’a juste dit : «Hey ils sont vraiment bons!» Dis-moi, cher nomade, QUAND EST-CE QUE quelqu’un qui n’est pas en voyage te dit un truc random comme ça? Moi, ça m’était jamais arrivé! Y’a pas mal juste en voyage que des inconnus m’ont abordée pour me partager leur joie sur un lieu ou un événement. Ce petit moment, cette petite discussion, a transformé ma journée et m’a fait réaliser que je j’étais en voyage dans ma propre ville le temps d’une journée.

J’étais loin d’avoir tort!

Scéne - Osheaga un festival de voyage - Nomad Junkies

Photo : @nomadic_sarah

Osheaga et voyage = same same!

Step 1 pour retrouver la vibe du voyage : petit hint, arrive dès l’ouverture (vers 13 h), alors qu’il n’y a que peu très de monde sur le site. Ça te permettra de te mettre dans le bain en voyant des artistes un peu moins connus que ceux qui se produisent le soir et de faire des découvertes musicales folles. En tant que voyageurs dans l’cœur, on ne vit que pour les découvertes, so why not passer par des découvertes musicales, coconut! 😉

Faux gazon - Osheaga un festival de voyage - Nomad Junkies

Photo : @nomadic_sarah

Osheaga est un voyage en soi. Pendant un weekend complet, tu décroches, et ce, T.O.T.A.L.E.M.E.N.T. Fine, tu reviens coucher chez toi le soir, mais three days in a row, tu ne fais que te lever, prendre le métro (vas-y en vélo ou en Bixi pour éviter la horde de monde et l’attente, si tu es game de braver le pont Jacques-Cartier), tu écoutes de la bonne musique, tu découvres pleins de nouveaux artistes, tu chill avec ton monde, tu rencontres pleins de gens différents pis, bonus, tu passes la journée dehors. Ça ne te rappelle pas étrangement une journée en voyage ça? Quand le retour au travail se fait, le lundi, y’a de bonnes chances que tu aies oublié ton mot de passe pour allumer ton ordi!

Morph suit - Osheaga un festival de voyage - Nomad Junkies

Photo : @nomadic_sarah

Passer la journée dans une foule aussi éclectique que celle de ce festival, c’est comme l’occasion parfaite de faire du people watching. Pis ça aussi, c’est un voyage en soi. Que ce soit sur la plage bondée de Gili Trawajan ou Koh Phi Phi ou sur le faux gazon à Osheaga, c’est le same same feeling! J’ai passé un temps fou à regarder ces belles personnes. Tout le monde est relax, passe du bon temps, oublie sa vie de fou. Je n’ai jamais vu autant de sourires que cette journée-là!

Scéne après-midi - Osheaga un festival de voyage - Nomad Junkies

Photo : @nomadic_sarah

Y’a une vibe d’ouverture d’esprit qui flotte au-dessus du Parc Jean-Drapeau et c’est l’une des choses qui m’ont fait le plus tripper. Osheaga est hyper connu des Montréalais, mais aussi partout à travers le monde! Tu auras l’occasion de rencontrer du monde de partout à travers la planète. Prends deux secondes, ne sois pas gêné, va leur parler! Tu te sentiras dans un hostel, c’est garanti.

Crowd scène - Osheaga un festival de voyage - Nomad Junkies

Photo : @nomadic_sarah

On se revoit en 2017!

Nul besoin de te dire que j’avais juste envie d’enlever mes running shoes et de me promener pieds nus en arborant mes pantalons harem laotiens! 😉 Si tu es au Québec l’été prochain, que tu cherches une escapade et que tu trippes musique = Osheaga is the place to be!

Soir - Osheaga un festival de voyage - Nomad Junkies

Photo : nomadic_sarah

On s’y voit l’été prochain? 😀

The following two tabs change content below.

Sarah Cohen

Ambassadrice-Rédactrice at Nomad Junkies
Je veux découvrir le monde parce que je suis accro au mode de vie nomade ! Passionnée de plongée sous-marine et de danse, j'ai un "let's get lost" tatoué dans le front. Joins-toi aux Nomad Junkies sur Facebook, Twitter et Instagram

Commentaires

Laisse un commentaire

Previous Leuven : Débandade aux pays des Flamands
Next 5 fun facts sur le Cambodge

0 Comments

No Comments Yet!

You can be first to comment this post!

Leave a Reply