Les avantages d’avoir l’air d’un touriste quand tu voyages

Les avantages d’avoir l’air d’un touriste quand tu voyages

Pourquoi a-t-on toujours honte d’avoir l’air d’un touriste? On a beau se convaincre qu’on est des «voyageurs», ça reste que les locaux savent nous identifier et nous étiqueter de touriste. Même si on fait notre possible pour parler la langue du pays et s’habiller avec les couleurs et les textures de l’endroit, on est et on restera un touriste. D’ailleurs, on devrait s’assumer! Il y a plein de côtés positifs à avoir d’un touriste :

Les locaux te pardonnent plus facilement tes erreurs

Les gens sont beaucoup plus indulgents si ça parait que tu ne viens pas de la région. Alors, si tu as le malheur de ne pas te déchausser dans un temple bouddhiste, plus tu as l’air touriste, plus ça va t’aider à te faire pardonner tes faux pas.

Tu peux faire semblant de venir d’un autre pays

Tu te promènes dans les souks de Marrakesh et les vendeurs sont insistants; tu n’as qu’à prétendre que tu ne comprends pas le français, que tu es un touriste d’une autre nationalité. En voyage, tu es ce qu’il te plait.

Les avantages d'avoir l'air d'un touriste quand tu voyages

Les locaux sont plus enclins à s’arrêter et à t’aider

C’est certain que si tu es à un coin de rue avec une carte grande ouverte et un guide de voyage, les personnes autour seront généralement plus enclines à t’aider. Lorsqu’on était en backpack en Birmanie, on n’avait pas réservé d’hébergement et ceux des guides étaient toujours plein; à la tombée de la nuit, on attendait simplement avec nos sac à dos sur le dos pendant une quinzaine de minutes et comme par magie, un local nous approchait et disait «Room?». Les gens t’observent et auront quelque chose à t’offrir selon tes besoins.

D’autres voyageurs vont t’approcher

Dans les endroits moins touristiques, on ressort souvent du lot et ça permet de repérer d’autres voyageurs plus facilement. Il y a comme une règle non écrite qui veut qu’on s’entraide entre voyageurs, surtout dans des pays moins développés. C’est pratique d’échanger des conseils avec d’autres personnes dans la même situation que toi.

Tu peux être invité à des activités locales

Plus tu acceptes ton statut de touriste, plus tu acceptes d’être une curiosité locale. Et oui, les locaux peuvent être très curieux de tes origines et de ton histoire. Plutôt que d’avoir peur, sois en fier et tu pourras ainsi être ouvert à plein d’opportunités de te faire inviter à boire du thé, à manger, à dormir, à rencontrer les membres de la famille, à être pris en photo et même à assister à un mariage, qui sait? Après tout, voyager, c’est partager des moments. On voyage pour les rencontres et les expériences.

Cet article a été en partie inspiré et librement adapté de l’article en anglais d’Erica Ho de MapHappy.org

The following two tabs change content below.

Emilie Robichaud

Co-fondatrice et rédactrice at Nomad Junkies
Je suis accro au mode de vie nomade ! Depuis plus de 4 ans, j’ai quitté ma zone de confort pour voyager à temps plein. Mon tour du monde sans fin compte plus de 53 pays et ça continue! Le voyage, c'est un style de vie et un état d'esprit! Joins-toi aux accros sur Facebook, Twitter et Instagram

Commentaires

Laisse un commentaire

Previous 7 questions que les nomades détestent se faire poser en voyage
Next 10 choses les plus stressantes en voyage (et comment les éviter)

3 Comments

  1. Protilab
    August 31, 11:18 Reply
    J’ai vraiment aimé ton article ! merci

Leave a Reply