Le trésor caché à côté de Baie-Saint-Paul

Le trésor caché à côté de Baie-Saint-Paul

Prêt pour un p’tit roadtrip de nomades? Parce qu’on s’ennuyait d’être dépaysés, on a décidé de partir à l’aventure pour un long weekend. On quitte Montréal, puis seulement 388 kilomètres plus tard, à seulement 30 minutes de Baie-Saint-Paul, on entre dans le parc national des Grands-Jardins! Le souffle coupé par l’immensité des montages, plus personne ne parle à bord de notre Honda HRV. On se croirait dans Jurassic Park, c’est wild!

À l’aventure au parc national des Grands-Jardins

On n’avait jamais entendu parler du parc national des Grands-Jardins. Pourtant, c’est vraiment un coup de cœur, un trésor caché qui mérite d’être partagé! Qui aurait cru qu’on avait au Québec un endroit aussi impressionnant que les falaises de Railay en Thailande?

Le garde forestier nous a expliqué que la région de Charlevoix a été frappée par une météorite de deux kilomètres de diamètre, il y a des millions d’années, ce qui formé ce spectacle naturel. La végétation est nordique; y’a même du lichen, ce qui est surprenant à cette latitude. C’est pas pour rien que ce parc national a le privilège d’être l’une des aires centrales de la réserve de la biosphère de Charlevoix, statut accordé par nulle autre que l’UNESCO. On se sent à l’autre bout du monde, entourés par les montagnes.

Glamping en tente Huttopia

On s’installe dans notre tente Huttopia. Tu connais le mot «glamping»? Attends, on t’explique : glamour + camping = glamping! En d’autres termes, c’est du camping prêt-à-camper. C’est l’invention du siècle pour faire aimer le camping en nature à tout le monde! Même ta meilleure amie pitoune avec son fer plat et son mascara va tripper!

On peut dormir confortablement quatre adultes dans deux compartiments séparés d’une toile sur de vrais matelas 39 pouces, le gros luxe! Et c’est full équipé avec tout le nécessaire pour les repas : poêle, vaisselle, batterie de cuisine, bac à vaisselle, chiffons tout usage. Écoute : y’a même une râpe à fromage, c’est pas du camping de pauvre!

Pis si t’es du genre frileux, y’a un chauffage d’appoint électrique (ou au gaz) qui permet de réchauffer légèrement la tente. En gros, tu dois simplement emmener ton sac de couchage ou des grosses couvertes, ta nourriture (le frigo est fourni) et tes vêtements. C’est l’idéal pour se rassembler entre amis et se raconter des histoires de voyage sur le bord du feu.

Sepaq - Parc national des Grands-Jardins - Nomad Junkies

Photo : @nomadicemilie

Via ferrata au Mont-du-lac-des-Cygnes

Après une bonne nuit de sommeil dans notre hébergement en nature, on se sent d’attaque pour relever un défi : gravir la paroi rocheuse du prestigieux Mont-du-lac-des-Cygnes en via ferrata.

La via ferrata, c’est surtout connu pour avoir été utilisé par l’armée italienne au début du XXe siècle afin de faire traverser les Alpes aux soldats et à l’équipement, grâce à des tiges de métal fixées aux parois rocheuses. C’est comme à mi-chemin entre la randonnée et l’escalade. Alors si t’as peur des hauteurs, c’est l’activité idéale pour sortir de ta zone de confort!

Après s’être équipés de façon appropriée, on a droit à un briefing de notre guide sur le déroulement de l’activité et sur les règles de sécurité. L’excitation est palpable.

On commence par une p’tite randonnée et un exercice sur un mur de pratique. Let’s go, on se lance ou, plutôt : on se clipse au fil de fer. Clipse, déclipse, clipse, déclipse… Gauche, droite… Main, pied… Ouf! Quand on regarde en bas, ça monte aussi vite que ton rythme cardiaque.

On utilise la stratégie de se raconter plein de jokes pour oublier qu’on est carrément attachés dans le vide à 900 mètres du sol!

Sepaq - Parc national des Grands-Jardins - Nomad Junkies

On tourne autour de la montage pour la première partie et chaque pause qu’on prend est un délice pour les yeux.

Après avoir clenché la dernière section verticale, où on se faisait fouetter la face par des vents de 50 kilomètres à l’heure, on arrive au sommet.

La vue est incroyable, ç’a valu la peine de vaincre la petite voix intérieure qui disait : «Pourquoi tu fais ça, t’as peur des hauteurs!»

Rendu au somment, on se regarde tous sans parler. On savoure le moment. Nos regards se croisent et signifient «C’est clair qu’on va tous se mériter une maudite bonne bière froide (ou dix) à la fin de la journée!»

Location de canots au lac Arthabaska

Le lendemain, on en profite pour visiter les «jardins d’eau» du lac Arthabaska, une autre section du parc national. En s’y rendant, on entre dans un autre univers, où une partie de la forêt a brûlé, il y a quelques années. Ça laisse une ambiance extraterrestre.

On loue un canot pour s’immiscer en nature sur une eau calme.

C’est clair que tu décroches de ton quotidien quand tu te retrouves à pagayer sur la rivière. Le parc national des Grands-Jardins, c’est vraiment une belle découverte, un terrain de jeu incroyable, un endroit de prédilection pour bien reconnecter avec la nature. Tsé, le feeling que t’as quand t’es comblé, quand tu sais que t’as fait les bons choix, quand t’es ressourcé?

On quitte le parc national des Grands-Jardins en se jurant de revenir. Pas besoin d’attendre l’été prochain, on peut y aller à l’année. On rembarque dans notre Honda HRV et on retourne vers la «gran’ville» en attendant la prochaine fois.

Dire qu’il m’aura fallu faire le tour du monde pendant trois ans pour réaliser qu’on a ici même au Québec des p’tits coins de paradis qui ne demandent qu’à être découverts!

Alors le nomade, si t’as besoin de décrocher, vas-y, explore les parcs nationaux, trouve tes repères, sois nomade chez toi!

 

The following two tabs change content below.

Emilie Robichaud

Co-fondatrice et rédactrice at Nomad Junkies
Je suis accro au mode de vie nomade ! Depuis plus de 4 ans, j’ai quitté ma zone de confort pour voyager à temps plein. Mon tour du monde sans fin compte plus de 53 pays et ça continue! Le voyage, c'est un style de vie et un état d'esprit! Joins-toi aux accros sur Facebook, Twitter et Instagram

Commentaires

Laisse un commentaire

Previous Escapade à Lille (ou comment prendre un break de Paris)
Next Leuven : Débandade aux pays des Flamands

1 Comment

  1. Karine Alarie
    September 19, 21:07 Reply
    C est où que l on peut voir les prix ou les forfaits?

Leave a Reply