La théorie des 26 objets inutiles dans ton sac à dos

La théorie des 26 objets inutiles dans ton sac à dos

On a tous été un jour un novice du voyage, un p’tit nouveau traveler en sac à dos! Que tu sois voyageur passionné depuis 15 jours, 3 mois ou même 10 ans, on a TOUS fait l’erreur au moins une fois de surcharger son sac à dos. Il existe une théorie qui dit qu’une personne met en général dans son bagage 26 affaires inutiles. Parmi elles, bien évidemment, toujours quelques vêtements en trop, parce qu’on-ne-sait-jamais-au-cas-où. Mais les véritables choses inutiles, tu y as pensé?

Vérification de la théorie maintenant avec mon expérience personnelle. Et ensuite, on essaiera de trouver des solutions pour avoir le moins de choses inutiles possibles…

Après plusieurs réflexions, je n’ai pas trouvé 26 affaires inutiles différentes dans mon sac à dos, car souvent les vêtements en surplus reviennent. Mais, j’ai quand même trouvé quelques perles :

Mais pourquoi t’as pris ça?

Soyons rationnels! En ce qui concerne les pastilles désinfectantes et l’aspivenin, c’est bien d’être prévoyant, mais pas parano. Quand tu sais que tu pars dans une grande ville, même en Asie du Sud-Est, tu trouveras toujours des bouteilles d’eau scellées et on croise rarement des serpents en pleine rue.

Pour le sifflet : j’en ai toujours un sur moi, parce qu’en cas de mauvaise situation, un bon coup de sifflet alerte tout le monde. Mais encore une fois, on suit la théorie du «on ne sait jamais»… À toi de juger si ce sifflet est vraiment nécessaire ou s’il va juste servir à décorer l’intérieur de ton sac.

En ce qui concerne le sac de couchage, simple erreur de jugement de ma part. Je partais dans un pays chaud (Cuba) où mon itinéraire était tracé d’avance. Évidemment, le sac de couchage était peu adapté à la température et bien inutile… Dommage, un kilo en plus sur mon dos.

Le guide de voyage : c’est, je pense, celui qui me surprend le plus. En fait, j’avais récolté tellement d’infos auprès des locaux que je ne m’en suis quasiment pas servie. Le laisser à la maison après l’avoir consulté n’aurait rien changé!

Comment éviter de se charger comme un sherpa

Sixtine - La théorie des 26 objets inutiles dans ton sac à dos - Nomad Junkies

@mytravelproject

Même après deux ans en tant que voyageuse passionnée, je continue d’emporter des affaires que j’aurais pu, au final, laisser chez moi. L’erreur est humaine!

Pour ça, il faut juste adopter quelques réflexes de base.

Vêtements

En fonction du nombre de jours + 1. Donc si tu pars sept jours, prévois une tenue par jour + une tenue en plus. Cela nous donne sept hauts + deux pantalons/shorts + une tenue qu’on met dans son bagage cabine si la compagnie aérienne a eu l’honneur de perdre notre sac à dos. Compte ensuite un ou deux chandails (tu ne les salis pas si vite que ça, si?), un coupe-vent et le tour est joué. Au moins, tu peux être sûr de ne pas trop packer!

Chaussures

Peu importe la destination, deux paires suffisent : une paire fermée de type espadrilles/rando et une paire ouverte, comme des gougounes (tongs)! Si tu pars en Alaska, adapte-toi, par contre; les sandales ne sont peut être pas une bonne idée là-bas…

Trousse de toilette

Équivaut un peu à l’heure du jugement dernier pour une fille… Le problème, c’est qu’il n’y a pas de recette magique pour cette étape. À toi de connaitre tes besoins et de prévoir en conséquence (mais juste pour information, cette énième crème pour les cheveux n’est peut-être pas nécessaire).

High-tech

Là aussi, sujet de débat! Ordinateur ou non? Caméra, appareil photo, GoPro? Voici quelques pistes :

  • Ordinateur : si ton laptop pèse plus de 1,8 kg, laisse tomber. Prends-en un plus léger avec un disque dur externe pour stocker tes données au besoin.
  • Caméra de type GoPro : pourquoi? Parce qu’une GoPro c’est plus petit qu’un téléphone portable, plus léger et submersible grâce au caisson étanche. On peut filmer, faire des photos (y compris en mode rafale), et on dispose d’un grand angle.
  • Caméra/appareil photo : L’appareil photo professionnel est tentant, c’est sûr… Mais trop lourd! Alors, petite astuce de nomade ici : pense à acheter un objectif pour téléphone portable. La qualité des photos sera bien meilleure (il ne faut pas s’attendre non plus à une qualité reflex, mais ça reste du bon boulot!)

Tu aimerais aussi : Quels sont les ordinateurs conçus pour les nomades?

Objectif qui s’attache sur une téléphone intelligent

Pour une version cheap à quelques dollars, il existe un objectif fisheye idéal pour améliorer les photos que tu prends avec ton téléphone.

La version de luxe par Sony, plus chère (et plus lourde), est l’objectif pour téléphone DSC-QX10.


Tu aimerais aussi : Dans ton backpack : appareil photo ou téléphone?

Trucs et astuces pour remplir ton backpack

  1. Quand est venue l’heure de préparer ton sac à dos, fais deux piles : celle des essentiels (tu en auras automatiquement besoin, comme une paire de bas/chaussettes ou une brosse à dents), et celle des faculatifs (un ordinateur, c’est facultatif). Quand tu auras enfin trié, prends sur toi et trie la pile des facultatifs afin de la réduire.
  2. Fixe-toi une limite de poids à ne pas dépasser en fonction de la capacité de ton sac à dos : considère que la limite haute correspond au double divisé par 10 de la contenance. Exemple : pour un sac à dos contenance 50 L, ne prévoyez pas plus de 10 kilos, pour un 60 L 12 kilos, etc. Et si tu fais moins, c’est encore mieux! Prépare ton sac, pèse le, et si la limite n’est pas dépassée, c’est tout bon! ☺
  3. Arrête de prendre certaines affaires en double! La crème solaire, le guide de voyage ou le couteau suisse, tu trouveras tout ce qu’il te faut sur place si besoin.
  4. Enfin, fais preuve de bon sens. La théorie du «au cas où» ne s’applique pas sur un chandail polaire si tu pars dans un pays où il fait 35 degrés.

Tu aimerais aussi : 100 items pour sac à dos de voyage [tour du monde]

Alors, où en est la théorie des 26 affaires inutiles, maintenant? Combien pèse ton backpack? ☺

The following two tabs change content below.
J'aime le monde, plus particulièrement l'Asie, et j'aime le partager! Me perdre dans une ville ou partir pour un trek en pleine nature, le voyage est un virus! Tu peux me retrouver sur mon blog, Youtube, Facebook, Twitter et Instagram

Commentaires

Laisse un commentaire

Previous Portrait de nomade : Raphaël, globetrotteur en fauteuil roulant
Next Mon expérience dépaysante au Nunavik

13 Comments

  1. Lucie
    March 20, 08:54 Reply
    Sympa l'idée de l'article ! Et trop drôle pour le sifflet, j'y avais jamais pensé mais c'est "rassurant" et petit donc pourquoi pas en fait ^^ Par contre pour les vêtements je trouve que le système marche bien pour un voyage d'une semaine. Dès qu'on dépasse les 7 jours, ça ne marche plus... J'ai voyagé en sac à dos 3 semaines l'été dernier et j'avais packé très serré pour pouvoir prendre ma tente dans un sac à dos 40L. J'avais établi la liste suivante qui m'a réellement semblé idéale : - 5 t-shirts + 5 culottes - 1 robe classe et 1 robe cool - 2 shorts 1 jupe - 1 pull - 1 gilet. - 1 basket 1 sandales On partait dans des pays chauds donc exit le pantalon. Pour avoir la classe en soirée j'avais ma robe, et pour faire du stop et visiter j'avais mes tenues à la cool. On faisait régulièrement des lessives à la main avec des huiles essentielles et du bicarbonate, et voilà ! Pour un voyage d'été en pays chaud ça marche bien.
    • Sixtine @My Travel Project
      March 20, 10:23
      Salut Lucie, en effet quand j'ai écris l'article j'ai pris l'exemple pour un voyage d'une semaine. Mais mis à part pour les sous-vêtements où forcément il faut adapter le nombre, ma liste change assez peu même si je pars plus longtemps: comme toi, je fais des lessives ! :) Et pour le sifflet c'est un objet bien pratique... Pour mon premier voyage au Vietnam je n'avais pas eu besoin de l'utiliser, mai sil m'a servi au Cambodge pour repousser les charmants individus qui te harcèlent pour te vendre de l'opium... Testé et approuvé :D
  2. […] quelques jours durant la semaine où j’y étais! Il faut seulement regarder la météo et prévoir l’essentiel dans notre backpack. Prévoyez aussi des blizzards l’hiver ou de la brume intense l’été : les activités […]
  3. Mat
    April 24, 04:11 Reply
    Le guide de voyage faut pas le laisser à la maison !!! Si c'est trop gros on peut trouver des versions en pdf ou epub mais pour un premier voyage je trouve que c'est pas se faciliter la tache que de partir sans, ça peut donner des infos pratiques (cartes), ou trouver des hotels si on est en galère...
    • Sixtine
      April 24, 04:26
      Salut Mat, Je ne dis pas qu'il faut laisser le guide de voyage à la maison: je suis moi-même la première à en prendre un, voire deux ! Mais il m'est déjà arrivé d'emporter un guide de voyage sans pour autant avoir à m'en servir. Alors bien sûr c'est pratique, mais comme tu le dis si bien la version papier peut se révéler "inutile", et rien ne vaut les conseils de voyageurs avisés, qu'on aura pris soin d'aller chercher sur les blogs de voyage (et noté bien consciencieusement dans un coin !) avant de partir ;)
  4. mes Souvenirs de Voyage
    December 18, 12:58 Reply
    Bravo pour l'article ! Je ne sais pas si j'ai systématiquement 26 affaires en plus, mais j'ai <a href="http://www.messouvenirsdevoyage.com/top-3-affaires-emmene-sers-jamais/" rel="nofollow">un top 3 bien précis</a> que j'emmène tout le temps !
  5. Christophe
    December 22, 07:45 Reply
    Le hérisson voyageur Slt, comme je suis un homme, j'ai pas un grand sac à main !!! donc, quand je pars en Asie (par exemple) mon sac complet ne dépasse pas 6,5kg... dont la moitié en informatique, câblage, etc... j'ai fais un article à ce sujet sur mon blog il y a quelques mois !
  6. Neil
    March 17, 13:35 Reply
    La première fois que je partais en voyage, c'était en Slovaquie avec 2 amis, en stop. nous avions un budget de 250€ chacun pour 1 moi. Nous étions en autonomie complète (nous dormions soit en tente, soit on demandais a des gens dans la rue de dormir chez eux). Mes deux amis avait complètement fait l'erreur des trucs inutiles avec des sac de.... 20 kg chacun. (on partais entre autre faire des randos dans les tatras donc mauvais idée). De mon coté je pouvais me vanter d'avoir un sac de moins de 10kg. Mon astuce... j'avais un sac de 30 litres. Il souffrait des coutures tellement il était plein. Aujourd'hui le sac est pour ainsi dire foutu avec les coutures qui ont dues êtres recousues au fil de pêche mais au moins j'ai appris tout de suite a optimiser mon sac.
    • Il faut toujours une première expérience pour bien apprendre à faire son sac à dos ! Personnellement ca a été de prendre une valise pour partir en Asie, alors que je changeais d'endroit tous les 3 jours... Là, j'ai dit stop ! :)
  7. Le temps de voyager
    April 11, 10:18 Reply
    Bien intéressant ton article. Je suis totalement du genre "au cas où" ! Ca me fait bien marrer. En plus, je suis photographe professionnelle et je ne me vois pas partir sans ma grosse caméra réflexe. Alors mon sac de camera est aussi lourd que mon sac de vêtement. Je suis vraiment nulle pour voyager léger. Heureusement je voyage seulement d'un hébergement a l'autre avec mon sac. J'essaierai de faire un effort lors de mon prochain voyage :P

Leave a Reply