La pureté de la beauté hivernale de l’Abitibi-Témiscamingue

La pureté de la beauté hivernale de l’Abitibi-Témiscamingue

Quand on est arrivées en Abitibi-Témiscamingue, je me pouvais plus. Je n’avais pas assez de deux yeux pour capter toute cette beauté, pour assimiler ce que je voyais. J’ai vu l’hiver, pour vrai, pour la première fois.

Dans la grande ville, on ne le voit pas. On voit seulement de la neige brune, de la slush, de la pollution et des piétons tomber sur une couche de glace noire. Mais dans cette région éloignée du nord-ouest du Québec, on voit de la neige blanche (oui, j’te jure que ça existe!), des arbres, que dis-je, des forêts (!) enneigées. On y voit la beauté pure de l’hiver. On y entend le silence de la nature.

Tu auras droit à quoi en visitant ce coin de notre Belle Province?

Primo, des lacs, des rivières, des lacs, des rivières et… des lacs et des rivières! Il y a en 22 000 à travers la région. C’est pratiquement un cours d’eau par habitant (haha!). J’aurais pu rester assise sur le bord de chaque lac, les fesses bien calées dans la neige et passer des heures à les regarder tellement y sont beaux (en tous cas, ceux qu’on a vus!).

Deuxio, c’est la dualité entre le beau et le laid qui rend la région belle. Il y existe un contraste frappant et on l’a vu de nos propres yeux en passant par la ville de Témiscamingue. Les habitants du coin affectionnent la nature et en sont amoureux, mais leurs principales sources d’économies sont l’industrie forestière et minière. Imagine le portrait : tu roules sur une route qui borde des lacs, de la forêt à n’en plus finir et des paysages de fou que mère Nature t’a concocté. Pis là, tu tournes le coin et t’aperçois une immense usine dont la fumée remplit le ciel. Ouin, contraste, tu dis! MAIS ce qui est bien, c’est qu’ils se donnent le choix. Plusieurs organismes sont en discussion pour voir ce qui peut être fait pour diminuer les impacts environnementaux et écologiques. À suivre!

Tertio, t’auras droit à une nature plus que magnifique. À des frissons qui te traverseront l’échine tellement tu seras subjugué par la beauté des lieux. J’te jure, rouler en hiver en Abitibi-Témiscamingue t’apporte un état d’apaisement et de sérénité des plus fous. La lumière, la neige, le soleil qui se couche sur les champs et les arbres… Ayoye! Ça faisait longtemps que je n’avais pas vécu un sentiment pareil. Pis quand, en plus, t’écoutes de la musique qui te transporte (Sigùr Ros dans mon cas)… Wow! Je n’ai juste plus de mots pour décrire ce que je vivais. Tu devras expérimenter pour me comprendre 😉

Et tout ça, c’est juste quand tu conduis. Imagine quand tu vas te promener en raquettes en forêt. Fais juste essayer d’imaginer ce que tu dois ressentir. Damn!

Notre phrase fétiche du séjour était : «WOW c’est telleeeement beau!» On le disait 10 fois par jour, no joke.

Quarto, tu pourras t’adonner à des activités de plein air plus le fun les unes que les autres. T’amuser dans la neige sera ta priorité et t’en raffoleras, crois-moi! Que ce soit en glissade sur tubes, en faisant de la voltige sur cheval, en raquette, au Refuge Pageau,  en Fatbike ou en chiens de traîneaux, tu redemandera encore et encore d’aller jouer dans la neige pis tu dormiras comme un bébé la nuit venue.

La beauté sous toutes ses formes

Aller en Abitibi l’hiver, c’est se laisser envahir par les arbres enneigés, par les paysages à couper le souffle, par le soleil qui se reflète sur la neige, par les gens siii gentils et attentionnés de ce coin de pays. Pas besoin de te dire qu’on étouffait en revenant à Montréal. 😉

Ce qui est aussi beau, c’est l’entraide et la prédominance du local dans la région. Les commerces s’entraident énormément, s’échangent des ressources, vendent et distribuent les produits des autres, etc. Partout où tu iras, tu auras la chance de goûter et voir des produits locaux et tu en raffoleras (parce que je te garantis que la meilleure bouffe se trouve au Québec, hehe!).

Fatbike Val Dor Nomad Junkies

Si tu vis dans une grande ville, tu es probablement comme moi et tu dois faire au moins 30 minutes d’auto pour te rendre dans la nature. Ce qui est vraiment super en Abitibi-Témiscamingue, c’est que tu seras au centre d’une ville et tu n’auras que 5 minutes à faire en auto pour trouver une activité extra géniale à faire. Quand nature et proximité sont mêlées, on est au summum du bonheur!

Astuce de nomade

Comment se dépayser tout en restant au Québec? Si tu passes par l’Abitibi-Témiscamingue, va faire un tour chez les Algonquins! Des partenariats sont en train de se développer pour mettre en valeur leur culture. On a tellement à apprendre de leur histoire et leurs traditions. On a aussi surtout à apprendre de ce qu’ils ont vécu à travers la colonisation qui, soit dit en passant, se déroule encore aujourd’hui. Ils ont vécu, et vivent encore, des horreurs de racisme et il faut mettre un terme à ça. Voyager, à l’étranger ou à la maison, est synonyme d’en apprendre plus sur l’autre, sur celui chez qui on va. Eh bien, les Algonquins sont chez eux sur ces terres et on se doit d’être curieux et de vouloir s’éduquer.

En bref, l’Abitibi-Témiscamingue, c’est apaisant, ressourçant, reposant et tout ce que tu voudras. Tu en reviendras légère, tellement ton séjour déplumera tous tes soucis du quotidien. Laisse-toi enivrer par la si belle énergie des habitants et par la beauté majestueuse des paysages.

Monter dans le nord du Québec, c’est se rapprocher des étoiles. Quand est-ce que tu y vas?

 

Merci à Tourisme Abitibi-Témiscamingue pour cette destination dotée d’une beauté hivernale folle!

Pour planifier ton exploration de la régionconsulte :

 

 

The following two tabs change content below.

Sarah Cohen

Ambassadrice-Rédactrice at Nomad Junkies
Je veux découvrir le monde parce que je suis accro au mode de vie nomade ! Passionnée de plongée sous-marine et de danse, j'ai un "let's get lost" tatoué dans le front. Joins-toi aux Nomad Junkies sur Facebook, Twitter et Instagram

Commentaires

Laisse un commentaire

Previous Récit de nomade : Motorcycle Diary au Vietnam
Next Roadtrip d'hiver en Abitibi-Témiscamingue

0 Comments

No Comments Yet!

You can be first to comment this post!

Leave a Reply