Konnichiwa Osaka!

Konnichiwa Osaka!

Je t’ai déjà raconté mon expérience géniale de Couchsurfing au Japon, donc tu sais à quel point j’aime ce pays. Pour plusieurs voyageurs qui entament leur périple en Asie, le Japon est souvent la porte d’entrée pour cette grande aventure. 

Comme c’est hyper moderne et industrialisé, le choc culturel est peu ressenti. Cependant, le Japon reste un pays culturellement riche au niveau historique et en découvertes culinaires en plus d’être rempli de gens trop attachants. 

C’est sans hésitation que je recommande de prendre quelques jours sur son itinéraire pour visiter cette ville qui me fait étrangement penser à Montréal par son énergie électrisante et son ambiance éclectique.

À savoir :

  • Osaka est la troisième plus grande ville du Japon avec 17 millions d’habitants;
  • Les habitants d’Osaka ont leur propre dialecte (un peu comme les différents accents du Québec);
  • Le Japon possède des toilettes trop high-tech avec des sièges chauffants, des sons pour masquer les bruits de pets et des petits jets pour se garder propre propre! Et les panneaux pour les toilettes sont mourants!
  • Le Shinkansen est un réseau de trains hyper-rapides qui traverse tout le pays (Osaka – Tokyo en environ 3 h pour une distance de plus de 600 km).

Astuces de nomades :

  • Prendre le train de l’aéroport de Kansai pour se rendre au centre-ville (Station Tennoji sur JR West’s Kansai Airport Line) et qui coûte 1060 ¥ (11,25 $ CAD ou 7,75 ). ATTENTION: porter attention aux messages dans le train, car il se peut que le train se sépare en deux pour aller faire tchou-tchou dans des directions différentes;
  • Acheter la passe de métro Unlimited Kintetsu Rail Pass si tu prévois aller à Kyoto et Nara. Le prix de la passe est de 3800 ¥ (40,25 $ CAD ou 27,75 ) comparativement à 1000 ou 2000 ¥ (soit 10,60 à 21,20 $ CAD ou 7,30 à 14,60 ) pour un aller-simple à l’une de ces destinations;
  • Manger dans les 7-Eleven, Watson’s, Family Mart et épiceries, qui ont une excellente sélection de collations ou repas pas très chers;
  • Rester chez des locaux par le biais de CouchSurfing ou aller à des Meetups pour la chance de découvrir une toute autre facette de la ville. Les habitants d’Osaka sont de loin les gens les plus sympathiques que j’ai rencontrés en Asie jusqu’ici.

À voir :

Château d’Osaka

Château d'Osaka - Konnichiwa Japon - Nomad Junkies

Situé sur un terrain d’un km2, le château d’Osaka est entouré d’un fossé et le jardin est l’endroit idéal pour un petit jogging de fin de journée. La vue du château illuminé le soir est féérique. Par contre, si tu souhaites absolument visiter l’intérieur pendant le jour, prévoir 600 ¥ (6,35 $ CAD ou 4,40 ) pour le billet d’entrée.

Shinsekai

Tour Tsutenkaku - Konnichiwa Japon - Nomad Junkies

Tu pourras y voir la tour Tsūtenkaku, qui est le symbole du quartier et qui apparemment sert aussi de baromètre avec ses différentes couleurs, et le Red light district d’Osaka.

Kyoto

Kyoto - Konnichiwa Japon - Nomad Junkies

Situé à 30 minutes d’Osaka, on y trouve le Sanctuaire de Fushimi Inari taisha. C’est à cet endroit que plusieurs scènes du film Mémoires d’une geisha ont été filmées.

Nara

Nara - Konnichiwa Japon - Nomad Junkies

À environ 40 minutes d’Osaka, on retrouve l’ancienne capitale du Japon, Nara. Même pas 5 minutes de marche après être sorti du métro, on se fait approcher par des chevreuils qui se promènent tranquillement entre les touristes. Il y a plusieurs temples et parcs à visiter, dont l’une des plus hautes pagodes du Japon. C’est donc une bonne escapade d’une journée pour sortir de la ville.

Fish Market

Fish Market - Konnichiwa Japon - Nomad Junkies

À essayer: du poisson frais d’un des petits restaurants près du Fish market pour des sushis et sashimis qui fondent dans la bouche (et surtout pour la chance de rencontrer des pêcheurs et autres employés dérivant de l’industrie de la pêche qui viennent de terminer leur quart de travail et qui t’offrent de la bière et du saké à 10 heures du matin!!!!)

Temple Shitennōji

Temple Shitennoji - Konnichiwa Japon - Nomad Junkies

C’est le plus ancien temple bouddhiste du Japon.

À manger et à boire : 

Dans sa série No Reservations, Anthony Bourdain décrit Osaka comme étant la Mecque des foodies. J’ai donc laissé carte blanche à notre hôte de CouchSurfing pour commander ce qu’il voulait afin de nous faire découvrir toutes sortes de spécialités locales.

Tu resteras probablement surpris par la reproduction en plastique des plats offerts dans la devanture des restaurants. En fait, c’est un bon guide pour commander sans l’aide de ton interprète japonais. T’inquiète, la vraie version est 1000 fois meilleure au goût!

Plastic Food - Konnichiwa Japon - Nomad Junkies

Tout foodie qui se respecte se doit d’essayer :

  • Menu varié dans un restaurant de type izakaya (pubs japonais où on se partage pleins de plats entre amis avec une bonne bière locale);
  • Takoyaki : pieuvre dans une boulette de pâte frite et servie avec une sauce brune et du poisson effiloché;
  • Saké : et en profiter pour démontrer l’art du saké bomb, qui semble-t-il, est une pratique uniquement nord-américaine!
  • Sushi : on peut en trouver dans tous les dépanneurs et épiceries (offert à un prix ridiculement bas, parfait pour les backpackers);
  • Ramen: et je ne parle pas des nouilles en sachet;
  • Hotpot : point bonus si c’est fait maison par des nouveaux amis japonais;
  • Crème glacée au thé vert.

Sushi - Konnichiwa Japon - Nomad Junkies

Mots pratiques :

Bonjour : konnichiwa;

Au revoir : sayōnara;

Merci : arigatō;

Pardon : gomen;

Santé! (en trinquant) : kanpai.

Pour en savoir plus :

The following two tabs change content below.

Safia Dodard

Co-fondatrice et rédactrice at Nomad Junkies
Je voyage parce que je suis accro au mode de vie nomade . J'ai quitté mon emploi en agence de pub pour explorer le monde, d'abord en backpack et maintenant avec le cirque. Rejoins notre communauté de nomades sur Facebook, Twitter et Instagram.

Commentaires

Laisse un commentaire

Previous Portrait de nomade : Julie Reneleau, de notaire à voyageuse
Next Les villes les plus chères au monde

3 Comments

  1. Natacha
    August 26, 13:53 Reply
    Bonjour! Juste un petit plus sur la nourriture à Osaka :) Dans les grands magasins chics (Hankyu, Daimaru...) à l'étage -1 il ya de quoi tomber par terre en nourriture. Que des plats traiteur (-1) mais vraiment tout ce qu'on peut imaginer de l'entrée au dessert et pour pas cher. Et ça ne leur pose aucun problème si vous voulez juste une pièce ou 100g, ce qui permet de goûter de tout!

Leave a Reply