Graffiti : Top 99 des villes les plus instagrammées

Graffiti : Top 99 des villes les plus instagrammées

Avec la tendance mondiale grandissante du « Street Art », les rues de notre belle planète sont de plus en plus colorées grâce aux artistes de graffiti qui y laissent leurs marques! La gang montréalaise de Bombing Science, le plus grand magasin en ligne pour les fournitures de graffiti, a décidé de prendre le pouls des villes avec le plus de graffitis. Au lieu de choisir des villes au hasard, quoi de mieux que de tirer les données directement d’Instagram pour établir la liste des 99 métropoles les plus instagrammables selon le hashtag #graffiti 🎉.

Top 10 infographique - Graffiti : Top 99 des villes les plus instagrammées - Nomad Junkies

Voici le top 25 des villes à travers l’Amérique du Nord, l’Europe et l’Amérique latine.

Amérique du Nord

En Amérique du Nord, si on regroupe les villes canadiennes et américaines, il n’est pas surprenant que la ville de New York se classe au top du classement. On y retrouve Los Angeles en 6e position, Miami en 10e place, San Francisco au 14e rang, Chicago au 21e et Austin en 25e. Toronto remporte le top canadien en 12e position. Montréal est la seule autre ville canadienne dans le top 25.

Montreal - Graffiti : Top 99 des villes les plus instagrammées - Nomad Junkies

📍 Montréal, Canada @nomadicemilie

Europe

L’Europe domine le top 25 des endroits les plus instagrammables pour l’art de rue. L’Angleterre, l’Allemagne, l’Italie et l’Espagne ont chacune deux villes au palmarès. Londres vole la première place du top 25 et la 2e place du classement des 99 meilleures cités axées sur le graffiti. Paris est en 5e position, Barcelone en 8e, Reykjavik en 9e, Dusseldorf en 11e, Moscow en 15e, Madrid en 16e, Lisbonne en 17e, Milan en 19e et Amsterdam en 22e.

Berlin - Graffiti : Top 99 des villes les plus instagrammées - Nomad Junkies

📍Berlin, Allemagne @nomadicsafia

Amérique du Sud et Mexique

Si l’on regarde l’Amérique latine, on constate que Sao Paulo se classe en 4e position dans le top 10 des villes à l’honneur. Bogota (7e) est suivi par Rio de Janeiro (20e) et par Mexico City (23e) et Buenos Aires (24e).

Top 99 infographique - Graffiti : Top 99 des villes les plus instagrammées - Nomad Junkies

Pssst! Trouves-tu ta ville sur la liste?

Les villes et leur relation au graffiti

Partout dans le monde, il existe des exemples d’impacts bénéfiques de l’art urbain et de son influence positive sur le bien-être des habitants des zones urbaines. Qu’est-ce que ça signifie vraiment? En quoi exactement l’art a-t-il une influence positive sur le bien-être des villes?

Le graffiti en tant que forme d’art grand public émergent aide à améliorer et à revitaliser les zones défavorisées des villes qui autrement étaient considérées comme des zones mortes. Grâce à l’art de rue, les gens voyagent maintenant vers des villes qu’ils n’auraient peut-être pas envisagé si elles n’étaient pas considérées comme des destinations artistiques. Les artistes trouvent de nouveaux lieux et points de vente pour s’exprimer et gagner leur vie grâce à leur passion.

« Les résidents, les touristes et les boutiques haut de gamme côtoient le vandalisme des graffitis de manière relativement symbiotique et tendance. »
– Gregory Snyder, auteur de Graffiti Lives sur la scène graffiti de New York.

Christiana Danemark - Graffiti : Top 99 des villes les plus instagrammées - Nomad Junkies

📍 Copenhague, Danemark @nomadicsafia

Les espaces créatifs et le rôle des graffitis

En regardant de plus près, le graffiti urbain a un grand impact à travers les États-Unis et le Canada. Le National Endowment for the Arts a analysé certaines villes grâce à son programme Exploring Our Town. Ce qui ressort de leurs recherches, c’est que ce ne sont pas seulement les grandes villes qui entament une nouvelle phase de leur utilisation de l’espace public.

Plusieurs de ces projets qui comportaient un élément d’art de rue/graffiti se trouvaient dans des villes de petite et moyenne taille tels que Downtown Pathways à El Paso au Texas, Grant Street Global Voice à Buffalo, Revitalizating Station North à Baltimore et The Whittier Neighbourhood Mural Project à Sioux Falls, Dakota du Sud. Chacun de ces projets a eu un ensemble d’impacts positifs anticipés ainsi qu’inattendus.

Ces projets ont notamment permis de rassembler les communautés, d’accroître le trafic piétonnier et d’encourager l’ouverture de nouveaux restaurants, de nouveaux magasins de vente au détail et de nouvelles infrastructures.

Au Canada

Il y a de nombreux exemples de collaborations canadiennes qui se forment autour de l’art de rue. À Toronto, le Graffiti Alley est un projet supporté par plusieurs organisations incluant le Laneways Project et le département de l’héritage de la ville de Toronto. Ce projet a notamment été impliqué dans la création de la plus longue série de photos Instagram au monde créée par le photographe torontois Justin Poulsen en collaboration avec Havas Worldwide Canada.

Du côté de Montréal, on pense au Tunnel du Rouen, l’un des plus grands murs légaux, où les artistes font continuellement évoluer le travail qui se fait à la fois sur le mur du tunnel et à proximité.

À Vancouver, un sous-produit du festival de peinture murale, des activités et des visites guidées à pied sont organisées en collaboration avec la zone d’amélioration commerciale de Mount Pleasant et le soutien des conseillers municipaux locaux.

D’autres villes canadiennes commencent à recréer et à ramener une culture du graffiti qui existait au milieu des années 2000, comme c’est le cas à London, en Ontario. Plus de 20 graffeurs locaux ont participé à un « Graffiti Wall Jam» mis en place par Mitch Taylor, propriétaire du magasin Leisure Surf et Social Club. Tous ces efforts contribuent à ce que plus de gens s’impliquent dans leurs communautés et dépensent plus d’argent dans leurs propres villes pour soutenir les économies locales.

Tu aimerais aussi : 15 oeuvres de street art pour découvrir Montréal

Marseille - Graffiti : Top 99 des villes les plus instagrammées - Nomad Junkies

📍Marseille, France @nomadicemilie

En Europe

Beaucoup de villes européennes sont en tête de liste des villes les plus axées sur l’art urbain, parmi elles se trouvent Lisbonne qui dispose d’un bureau officiel de gestion de l’art de la rue qui a permis de promouvoir l’écotourisme et les visites à pied. À Lisbonne, la région de Bairro Alto est l’un des endroits les plus populaires et mis en évidence par la Bohemian Trails en plus d’être recommandée par Steven P. Harrington et Jaime Rojo alias BrooklynStreet.com.

À Barcelone en Espagne, il y a des murs libres d’expression dans le quartier de Poblenou qui méritent vraiment le détour. Cette zone qui était autrefois industrielle est maintenant revitalisée et elle est devenue un lieu de visite incontournable de la ville.

La capitale culturelle européenne d’Aarhus (au Danemark), avec un groupe Facebook graffiti de plus de 15 000 personnes, est un autre bon exemple. D’autres villes européennes qui ont un intérêt pour le graffiti incluent Pigneto (Rome) et Berlin qui aura bientôt un musée consacré à ce type d’art avec l’ouverture du Urban Nation Museum For Urban Contemporary Art.

The Walled Off Hotel Palestine Bansksy - Graffiti : Top 99 des villes les plus instagrammées - Nomad Junkies

📍 Wall Off Hotel, Palestine @nomadicemilie

Plus que des graffitis

C’est fou de réaliser qu’il existe même de nos jours des hôtels consacrés aux graffitis, dont “The Walled Off Hotel” créé par Banksy dans la ville palestinienne de Bethléem en Cisjordanie. Il y a des installations de graffiti à Art Basel Miami et des festivals dans les pays que nous n’avions jamais vus auparavant comme l’Inde. La région de Delhi connue sous le nom de Lodhi Colony a été transformée en premier district artistique public de l’Inde. La 2e édition de St + art India se déroule d’octobre à décembre 2017.

Tous ces efforts contribuent à l’augmentation du pourcentage d’art dans les espaces publics. Ajoutant à cela, un nouveau livre sur l’art de la rue par Ed Bartlett publié au printemps 2017 par Lonely Planet. Il n’est pas surprenant que quelques uns des meilleurs pays habitables en 2017 soient dotés de communautés de graffitis prospères, y compris l’Allemagne, les Pays-Bas, l’Islande, les États-Unis, le Canada et le Royaume-Uni.

Kuala Lumpur - Graffiti : Top 99 des villes les plus instagrammées - Nomad Junkies

📍 Kuala Lumpur, Malaisie @nomadic_kp

Des festivals pour célébrer l’art de rue

En plus des villes qui ont le plus de hashtags #graffiti, il y a aussi des festivals autour de la thématique du graffiti qui méritent d’être soulignés. De nouveaux festivals surgissent à travers le monde et chacun apporte sa propre vision du graffiti ou du Street Art.

Sans ordre particulier, voici certains des meilleurs festivals : Upfest (Bristol), City Leaks (Cologne), Le Crystal Ship (Ostende), Bloop (Ibiza), Santurce es Ley (San Juan), Projet Mural (Richmond, USA ), Mural Festival et Under Pressure à Montréal, Mural Festival Vancouver, Art Basel Miami (hors-événements), Nuart Festival (Stavanger), Shinefestival (St-Petersburg, Floride) et WonderWalls (Adelaïde). Ils représentent ensemble plus d’un million de fans, une centaine d’artistes de graffiti ainsi que des retombées économiques atteignant plus de 5 millions de dollars.

Miami Art District - Graffiti : Top 99 des villes les plus instagrammées - Nomad Junkies

📍Miami, États-Unis @marieeve_vezina

Le festival qui se distingue le plus selon Bombing Science, c’est le POW! WOW!, une série de festivités initiées à Hawaï. Fondé par Jasper Wong, l’événement principal a lieu chaque février avec le soutien de l’Autorité du Tourisme d’Hawaii. Ce festival s’est transformé d’un simple spectacle en écoles d’art mural avec des possibilités éducatives, des expositions en galerie et, plus récemment, la collaboration avec SXSW créant des peintures murales autour d’Austin, au Texas. Dans le futur, le festival prévoit s’étendre à des villes et des pays tels que Taiwan, Long Beach, Israël, Singapour, la Jamaïque, Washington D.C., Guam, la Nouvelle-Zélande, l’Allemagne et plus loin encore.

Honk Kong - Graffiti : Top 99 des villes les plus instagrammées - Nomad Junkies

📍 Hong Kong @marieeve_vezina

La prochaine étape dans la montée du #graffiti est l’association de grandes marques aux festivals de ce genre, ce qui génèrerait des revenus et une visibilité pour les artistes. Alors que certains festivals ont pu rapporter des résultats de fréquentation et des revenus pour 2016, beaucoup d’entre eux commencent à mettre en place des outils de mesures ou n’ont tout simplement pas le temps ni les ressources nécessaires pour gérer les artistes, les fournisseurs, les commanditaires et le public. Beaucoup de ces festivals ont terminé leurs éditions de 2017 et planifient déjà leur prochaine édition en 2018.

Sarajevo Bosnie - Graffiti : Top 99 des villes les plus instagrammées - Nomad Junkies

📍 Piste olympique de bobsleigh de Sarajevo, Bosnie-Herzégovine @nomadicemilie

La méthodologie pour ce classement

Pour construire ce topo, l’équipe de Bombing Science a pris la décision de se concentrer sur le hashtag #graffiti et a déterminé qu’Instagram était la plate-forme de médias sociaux la plus appropriée compte tenu de l’attrait évident pour la photographie et les visuels. Instagram en tant que plate-forme compte maintenant plus de 700 millions d’utilisateurs actifs dans le monde et l’équipe de Bombing Science a donc décidé de créer son propre outil de collecte de données spécifiques au graffiti. Le critère était assez simple – les spécialistes en art de rue de Bombing Science ont décidé de capturer l’information sur ce hashtag selon les données géographiques obtenues pendant l’été 2017.

Cet article a été publié initialement en anglais sur Bombing Science par Peter J. Davison.

Et toi, dans quelle ville as-tu découvert les plus beaux graffitis?

On te suggère :
The following two tabs change content below.

Emilie Robichaud

Co-fondatrice et rédactrice at Nomad Junkies
Je suis accro au mode de vie nomade ! Depuis plus de 4 ans, j’ai quitté ma zone de confort pour voyager à temps plein. Mon tour du monde sans fin compte plus de 53 pays et ça continue! Le voyage, c'est un style de vie et un état d'esprit! Joins-toi aux accros sur Facebook, Twitter et Instagram

Commentaires

Laisse un commentaire

Previous Ma définition du voyage en 30 points
Next 10 raisons improbables pourquoi je veux retourner à Chicago

1 Comment

  1. Bora Bora
    November 19, 18:05 Reply
    Je ne vois pas Papeete dans le Top 99 ! Pourtant ici aussi, il y a pas mal de graffiti et un festival annuel, le Ono'u, organisé depuis plusieurs années contribue à enjoliver un peu la ville.

Leave a Reply