Expérience Salty Souls au El Salvador

Expérience Salty Souls au El Salvador

Un thé à la main et le pull de mon copain sur les épaules, je me dirige dans la cuisine pour entamer ma routine matinale : consulter mes courriels afin de planifier ma journée. Petite surprise ce matin, aucun signal Wi-Fi. J’en profite pour faire un ménage, jusqu’à ce que je tombe sur le dossier Salty Souls.

Voir toutes les photos de voyages que Dominique a capturé me rentre dans l’cœur. Un peu nostalgique, j’ouvre mon Word et je commence cet article. Pour toutes les Salty Souls en devenir ou les curieuses de ce monde, voici quelques lignes sur ce fameux voyage des âmes salées!

Le grand départ… pas très reposant!

Mon séjour a eu droit à un départ un mini peu bousculé. À 9 h, j’ai reçu un courriel qui confirmait mon vol de 10 h 55, alors que mon itinéraire virtuel affichait 11h55. Ma valise à moitié fermée, j’ai appelé un taxi et j’ai ditché la ride de mon copain. En chemin pour récupérer ma copine Sofia, j’ai pris conscience que j’avais oublié mon appareil photo, mes lunettes de vue et mon chargeur! GREAT!

Allo coco! J’ai oublié ma vie à la maison. Peux-tu me rejoindre à l’aéroport siou plait?

Vingt minutes plus tard, j’ai eu mon goodbye kiss, mes bidules et mon billet d’embarquement! L’aventure commençait, le soleil nous attendait et El Salvador n’était pas prêt pour nous. À bien y réfléchir, c’est nous qui n’étions pas prêtes pour la villa Salty Souls: une demeure nichée sur une falaise, donnant sur un océan regorgeant de possibilités.

Villa - Expérience Salty Souls

Villa - Experience Salty Souls - Nomad Junkies

Pas besoin de vous dire que la pergola s’est rapidement fait rebaptiser la maison des exclus et que Joël Legendre a pris des airs familiers.

Pergola - Expérience Salty Souls - Nomad Junkies

Le dévoilement de mon âme de surfeuse!

L’épopée ne faisait que commencer et une énergie incroyable survolait la villa. À la première aube, le «salty» de Salty Souls a pris tout son sens lorsque nous avons eu notre premier cours de surf avec Marie-Christine. Fonds de culotte sableux, boards cirées et armées de nos maillots June, nous étions pas pire pantoute à voir aller.

Surf Session - Expérience Salty Souls - Nomad Junkies

D’ailleurs, mention spéciale à Jessica Flynn et ses poses ahurissantes. Je lui accorde, nettement, un 10/10 pour tous les sourires qu’elle a mis sur nos visages cette journée-là ! Voici une de mes photos préférées :

Surfing girl - Experience Salty Souls - Nomad Junkies

Une bouffée de zen

Yoga - Expérience Salty Souls - Nomad Junkies

Après une couple de swells & de barrels (I wish!), nos petites épaules de surfeuses étaient soulagées par les cours de yin yoga. Les massages à la lavande d’Erika lors du shavasana étaient dignes d’un voyage astral. De loin, ce moment figure sur la liste de mes highlights Salty Souls, tout comme les promenades de pickup.

La chaleur des nuits salvadoriennes et le souffle de l’océan agité nous chatouillaient les sens, alors que notre vue était obnubilée par un ciel tapissé d’étoiles. L’ensemble de la troupe pourra confirmer que la magie était palpable lors de ces trajets nocturnes.

Sunset - Expérience Salty Souls - Nomad Junkies

Parmi toutes ces activités, n’oublions pas la fameuse visite aux chutes, dont la marche de dix minutes s’est transformée en casting pour Avatar. Décidément, cette expérience boueuse a réveillé l’enfant qui sommeillait en chacun de nous. Props à Arianne qui a fait le trajet barefoot.

Émotions fortes dans un décor dépaysant

Finalement, Salty Souls c’est exactement ça : se promener dans la bouette pieds nus et retrouver son petit côté espiègle qui peut se faire plutôt rare dans une routine de jeune adulte.

C’est dire OUI à des activités qui te propulsent hors de ta zone de confort – comme éprouver le vertige en escaladant un volcan, avaler l’équivalent d’une salière entre deux ou trois vagues, découvrir des plats yummy qui diffèrent de tes habitudes alimentaires ou monter sur un bar pour performer tes steppettes préfs’.

Zen - Expérience Salty Souls - Nomad Junkies

J’irais jusqu’à dire que Salty Souls est comparable à un camp pour jeunes femmes dynamiques et colorées, qui souhaitent apprendre à lâcher prise. Non seulement tu en reviens avec de nouvelles habitudes, comme de la méditation matinale ou une recette de chai-pudding-oh-so-delicious, mais tu as la chance d’y tisser des liens d’amitié authentiques et oh-combien-funky.

Cover photo - Expérience Salty Souls - Nomad Junkies

À lire aussi, l’entrevue avec Erika Drolet, la cofondatrice de Salty Souls.

Sur ce, longue vie à mes âmes salées. Si tu veux toi aussi te joindre à 10 filles pour 9 jours dans une villa au Salvador, regarde Salty Souls!

 

The following two tabs change content below.

Andy Dubois

Ayant quitté le nid familial pour la première fois à 14 ans, c’est l’Ouest canadien qui a donné les « travel bugs » à Andy. Voyageuse à l’âme rêveuse, cette bohème a toujours mille et un projets on the go. Son futur grand projet? Sillonner l'Amérique à bord de son Airstream 1985, avec son copain et leur Boston Terrier, tout en approfondissant son enseignement du yoga.

Commentaires

Laisse un commentaire

Previous Un livre qui ramène au voyage... et à soi-même
Next Doublement junkie : Comment le diabète m'a appris à voyager différemment

1 Comment

  1. Gaël
    February 24, 06:03 Reply
    Vous avez réussi à me convaincre de partir en vacances avec ces photos! C’est vrai, cet endroit est magnifique, ça donne envie d’y être.

Leave a Reply