Épisode 3 : au Vietnam – Génération Nomade

Épisode 3 : au Vietnam – Génération Nomade

 

Eb, animatrice et réalisatrice-conceptrice de la websérie Génération Nomade : «On vient tout juste d’arriver à Hanoi au Vietnam après 27 heures de vol et là je suis super excitée parce qu’on s’en va rencontrer notre prochaine nomade. Après avoir passé deux semaines avec des gars, je vais enfin passer une semaine avec une nomade fille et j’ai trop hâte. Donc ça va être un  #pyjamaparty!

J’ai eu vraiment du plaisir à faire du camping et dormir dans des auberges de jeunesse depuis les deux dernières semaines, mais j’avoue que dormir dans un beau grand lit confortable, ce n’est pas de refus. Merci Trivago!»

Une carrière de voyage, pourquoi pas?

  • MINH : Je m’appelle Minh Vy, j’ai 25 ans et je suis accompagnatrice de voyage pour Voyage Grand V.
  • EB : Toi, tu es un guide de voyage… C’est quoi le mode de vie qui est associé à ton choix de carrière pour l’instant?
  • MINH : En fait, carrière pour moi c’est un gros mot, parce que je ne me considère pas du tout comme une femme carrière. Je suis plus une fille qui va aller avec le feeling du moment, du présent. Donc, si en ce moment j’ai envie de voyager, je vais voyager et je vais m’arranger pour que le reste des autres aspects de ma vie suivent.Pour ce qui est de mes voyages personnels, moi ce que je fais c’est que j’ajoute un voyage personnel à un voyage Grand V. C’est-à-dire que disons je pars en Indonésie accompagner un voyage, je vais m’organiser pour partir avant et faire un autre pays ou bien faire un autre pays après l’Indonésie pour moi-même.Ça, c’est mes voyages personnels et pour ce qui est du travail et bien, j’ai un patron qui est très gentil avec moi. Ça fait 5 ans que je travaille dans la même compagnie et qu’à chaque fois que je lui demande de partir en voyage, il m’accorde mes vacances et quand je reviens j’ai une job.

C’est quoi l’expérience Voyage Grand V? À quoi on peut s’attendre à un voyage avec eux?

  • MINH : Beaucoup d’aventures, beaucoup de fous rires avec moi. C’est vraiment sortir de sa zone de confort, rencontrer des nouvelles personnes, se tisser des liens avec ces gens-là justement. C’est vraiment une petite ambiance familiale. Comme je t’ai dit, ce n’est pas plus que 10 personnes, alors on est là pour avoir du fun.

Famille Voyage Grand V - Episode 3 au Vietnam Génération Nomade - Nomade Junkies

Young, Wild and Free au Vietnam

Eb : «Quoi de mieux pour tisser des liens bien serrés avec de nouvelles personnes qu’en faisant une folie qui restera à jamais gravée? Donc là, on a décidé sur un coup de tête, au jour 1 du voyage, d’aller se faire tatouer! Pour Minh, c’est quelque chose qu’elle fait à tous les voyages… comme un rituel.

Je suis allé en premier puisque je sais exactement ce que je veux : «GN», pour Génération Nomade. Je commence à être un peu plus nerveuse, mais je suis confiante de mon choix, je ne peux pas me tromper, c’est mon bébé. Génération Nomade tatoué sur le cœur!

Pour Minh, il faut aller écouter la chanson Alive d’Empire of the Sun, à 2 minutes 5 secondes… Ça représente son état d’âme du moment.»

Tattoo - Episode 3 au Vietnam Génération Nomade - Nomade Junkies

Une nomade allergique à la routine

EB : «Je suis maintenant Minh et son groupe en croisière dans la magnifique baie d’Along au nord-est du Vietnam. Quelques heures après notre départ, nous nous arrêtons afin de visiter une grotte cachée entre les montagnes d’Along Bay et explorer les alentours.»

Qu’est-ce que la routine représente pour toi?

  • MINH : Je suis quelqu’un qui a besoin de changement dans la vie. J’ai besoin d’avoir l’impression de vivre, pas juste d’exister. Alors une routine, me réveiller à 8h le matin, aller travailler, rentrer chez moi à 5h, souper, dormir… qu’est-ce qu’il y a d’excitant là-dedans? Qu’est-ce que je vais raconter à mes enfants si j’en ai? Ah, je me suis levé à 9h, je suis allé travailler… Non! Je suis allée voyager, j’ai fait ça, j’ai rencontré ça, j’ai vu ça! C’est bien plus intéressant et tu as bien plus d’histoires à dire. Une routine pour moi, c’est juste plate.
  • EB : Pas question qu’on s’ennuie une seule seconde dans notre cas. On décide maintenant de faire du kayak avant de nous enfoncer dans la jungle des montagnes vietnamiennes.

Halong Bay - Episode 3 au Vietnam Génération Nomade - Nomade Junkies

Est-ce que le Vietnam c’est une de tes tops destinations?

  • Minh : Ouais!

Est-ce que c’est parce que tu viens d’ici?

  • MINH : Oui, mais aussi parce que les paysages sont incroyablement beaux et j’aime la vibe, l’énergie des endroits et je trouve que l’énergie du Vietnam, elle est très accueillante. La culture vietnamienne, on est des gens qui aiment beaucoup s’amuser et je ne sais pas c’est quoi le nom en français pour ça, mais en vietnamien c’est « ăn choi ». Mot pour mot, « ăn » c’est « manger » et « choi » c’est « jouer ». Ça veut dire s’asseoir, avoir de la bouffe, discuter, chiller toute la soirée en fait, avec une bière et de la bouffe.
  • EB : OK!
  • MINH : Ça, les Vietnamiens aiment beaucoup ça. Sinon, manger des soupes tonkinoises, c’est typiquement vietnamien. Et aussi une marque de politesse, mettons que tu m’achètes une bouteille d’eau, tu la donnes avec tes deux mains, tu la prends avec tes deux mains. Si tu prends juste avec une main, c’est impoli.
  • EB : Ah, OK!

Minh - Episode 3 au Vietnam Génération Nomade - Nomade Junkies

Voyager pour s’imprégner de la culture locale, mieux apprécier notre belle planète et s’ouvrir l’esprit

Eb : «Dernière journée avec le merveilleux groupe de Voyage Grand V et dernière journée pour moi au Vietnam, mais on finit cela en beauté en faisant un trek à Sa Pa à travers les différents villages.

Pour notre trek, on est accompagnés de ces quatre merveilleuses guides et c’est vraiment dans l’essence de Voyage Grand V, consommer locale. Elles, c’est leur gagne-pain et en plus elles nous donnent pleines de petites informations vraiment intéressantes durant le trek et nous on est contents parce qu’on fait rouler l’économie et elles sont super gentilles. Elles nous parlent de leur pays tout ça, donc c’est vraiment, vraiment le fun d’avoir nos petites guides avec nous pour le trek toute la journée.

Depuis le début du trek, les guides n’arrêtent pas de nous dire qu’elles vont nous montrer leur maison et là, ça fait plus de 6h qu’on est en trek, on vient enfin d’arriver dans leur village et là on est vraiment chanceux parce qu’on va avoir l’opportunité de visiter la maison d’une de nos guides.

Je vis carrément pour ce genre de moments qui resteront à jamais gravés dans ma mémoire. On dirait que le temps s’arrête le temps d’un instant, mon quotidien s’efface et tout ce qu’il reste est la douceur et la gentillesse de nos guides, leur sourire radieux et la beauté époustouflante des paysages qui nous entourent.»

Trek Sa Pa - Episode 3 au Vietnam Génération Nomade - Nomade Junkies

C’est quoi ta philosophie du voyage?

  • MINH : Tous les voyages de Voyage Grand V sont basés sur trois valeurs principales. La première c’est voyager sans traces, donc on ne laisse aucun déchet traîner par terre, on fait vraiment attention à l’environnement. Deuxième point : on consomme local, donc on mange de la bouffe qui est locale et non du McDonalds ou du Burger King, peu importe. Et puis, troisième c’est de garder l’esprit ouvert, s’adapter au mode de vie du pays qu’on visite et non imposer nos valeurs nord-américaines mettons.

Est-ce qu’il faut être absolument riche pour voyager?

  • MINH : Il y a plusieurs façons de voyager sans que ça coûte nécessairement des sous. Travailler en voyageant, dans le sens que tu te rends à une place et tu travailles pour une famille qui va t’héberger en même temps par exemple, tu travailles dans un restaurant ou peu importe.C’est sûr que tu peux trouver une façon de te faire de l’argent en voyageant. Il y a Couchsurfing, WWOOF et WorkAway. Couchsurfing, dans le fond, c’est quelqu’un qui va te prêter leur sofa pour une nuit ou deux, gratuitement. Sinon, WWOOF ou bien WorkAway, c’est l’échange de services, donc tu travailles dans une ferme en échange eux ils te logent gratuitement.

D’après toi, qu’est-ce qu’une personne qui ne voyage pas manque?

  • MINH : La beauté de ce que le monde a à nous offrir, une opportunité de se faire des nouveaux amis partout dans le monde, une ouverture d’esprit puis surtout, une façon d’apprendre à se connaître qui est beaucoup plus significative puisque tu es laissé à toi-même.

Entrevue - Episode 3 au Vietnam Génération Nomade - Nomade Junkies

Comment le mode de vie nomade t’a-t-il changé?

  • MINH : Voyager m’a fait beaucoup évoluer en tant que personne, j’ai appris dans le fond que je préférais mieux avoir la tête remplie de beaux souvenirs plutôt qu’une maison remplie de belles choses. J’aimais mieux avoir des histoires à raconter plutôt que des choses à montrer. J’ai appris qu’un moment, on ne peut pas vivre cela deux fois dans la vie, puis dans le fond j’ai compris l’importance d’apprécier le moment présent.

✩ Pour tous les autres épisodes de cette websérie ✩

Génération Nomade – présenté par :

 

The following two tabs change content below.

Safia Dodard

Co-fondatrice et rédactrice at Nomad Junkies
Je voyage parce que je suis accro au mode de vie nomade . J'ai quitté mon emploi en agence de pub pour explorer le monde, d'abord en backpack et maintenant avec le cirque. Rejoins notre communauté de nomades sur Facebook, Twitter et Instagram.

Commentaires

Laisse un commentaire

Previous Road trip à Hamburg pour apprendre à voyager comme un Kinoïte
Next Hoidarin : explorer les Alpes grâce à un métier hors de l'ordinaire

0 Comments

No Comments Yet!

You can be first to comment this post!

Leave a Reply