Dormir dans les arbres en pleine jungle au Laos

Dormir dans les arbres en pleine jungle au Laos

Cover photo - VESTA Dormir jungle au Laos - Nomad Junkies

crédit photo: VESTA

Collaboration spéciale

«”Lentement le matin, doucement l’après-midi et pas trop vite le soir”, telle est  la séduisante philosophie de vie caractéristique du Laos…

Cheveux aux vents, nous entamons la traversée du verdoyant plateau des Boloven à moto, entre petits villages aux toits de chaume et cascades majestueuses. Ces routes nous entrainent au cœur de la jungle pour une aventure forte en sensations.

Nous troquons alors notre équipement de motard contre baudriers et mousquetons et nous nous préparons à découvrir une initiative de tourisme responsable des plus atypiques : l’aventure Tree Top Explorer peut commencer», racontent Anne-Maryse, Enora et Perrine dans leur guide Autrement l’Asie.

Le guide Autrement l’Asie c’est une initiative de VESTA. VESTA ça veut aussi dire Voyage éthique et solidaire en terre asiatique. C’est comme une version cute du Lonely Planet avant que ça devienne populaire. C’est un répertoire de plus de 60 adresses pour partir hors des sentiers battus à la découverte du continent.

Pourquoi est-ce que j’ai décidé de te parler d’elles aujourd’hui? Je vais te le dire: à toutes les fois que je vois passer des photos de gens qui rident un éléphant, qui se collent contre un tigre géant ou qui nagent avec les dauphins, c’est pareil comme quand je dors dans une auberge de jeunesse pis que mon voisin de lit grince des dents! Je t’entends déjà dire : «check l’autre qui fait sa voyageuse snob pis qui veut pas faire les attraits touristiques typiques!» En fait, c’est tout le contraire.

Quand je suis arrivée en Thaïlande la première fois, c’est clair que c’était number ONE sur ma bucket list de faire une randonnée sur un éléphant. Sérieux, c’est comme le rêve! Tu reviens à la maison pis tu montres ça à ta mère, c’est sûr qu’elle pense que tu es la prochaine Indiana Jones.

Sauf que tu commences à faire tes recherches pis là, ça t’ouvre les yeux… Les éléphants sont entraînés alors qu’ils sont tout bébés (et pas de la façon la plus douce!), les tigres sont buzzés ben raide! On dirait que ça me tente moins d’encourager ça. J’ai toujours été plus du genre à vouloir contribuer à l’économie locale, au développement des coopératives… Mais la question est toujours, comment tu fais pour trouver ça?

Les filles de VESTA m’ont partagé quelques-unes de leurs aventures pendant lesquelles elles ont parcouru l’Asie pendant 7 mois dans le but de trouver des structures touristiques engagées et des entrepreneurs audacieux.

Voici un extrait de leur guide Voyager autrement, qui raconte leurs séjours dans l’un de ces établissements atypiques. Durant trois jours, elles ont logé dans un treehouse au sommet des arbres dans la jungle du sud du Laos, suspendues à des tyroliennes et survolant la canopée pareil comme Tarzan et Jane.

Séjour au sommet des arbres dans la jungle laotienne

Un minuscule village suspendu à la cime des arbres 

Emplacement - Dormir jungle Laos - Nomad Junkies

crédit photo : VESTA

Amoureux de nature, d’aventures et de sensations fortes : cet endroit est fait pour toi! Conçu par l’agence laotienne Green Discovery,  Tree Top Explorer est un minuscule village suspendu à la cime des arbres dans la verdoyante province de Champassak. Cette région du sud du Laos, réputée pour la qualité de ses plans de café abrite également d’innombrables cascades et forêts primaires aux richesses exceptionnelles. C’est alors dans un souci de diversification des activités touristiques du pays et de revalorisation du parc national de Dong Hua Sao que Green Discovery a eu la brillante idée de concevoir un circuit des plus inhabituels à la découverte de la canopée. 

Un important réseau de tyroliennes traverse ainsi la végétation à une centaine de mètres du sol, jusqu’à desservir un ensemble de cabanes en bois suspendues dans les arbres. Véritable refuge au cœur de la jungle, les installations de Tree Top Explorer ne défigurent en rien la beauté des paysages et garantissent aux voyageurs une aventure à la fois fascinante et hilarante. Dans des conditions optimales de sécurité, tu peux te laisser glisser le long des câbles, survolant cascades et gorges profondes, en admirant la pureté de la nature alentour… Montée d’adrénaline garantie!

Un établissement brillamment pensé sur le plan écologique 

Le camp de Tree Top est exclusivement fourni en électricité par un système de générateur alimenté par les puissantes cascades voisines, tandis que les eaux usées sont filtrées et nettoyées dans des citernes avant d’être reversées dans la nature. Les cabanes ont quant à elles été construites dans le plus grand respect des arbres, à partir de matériel professionnel adapté, sans leur infliger la moindre taille ou coupe pouvant perturber leur croissance.

Cascades - Dormir jungle Laos - Nomad Junkies

crédit photo: VESTA

Le site étant lui-même au cœur d’une nature exceptionnelle, il fait l’objet de nombreuses études scientifiques liées à la préservation de la faune et de la flore. Peut-être auras-tu ainsi la chance d’apercevoir un primate de la famille des gibbons dits «à crête», aujourd’hui menacés d’extinction. L’agence Green Discovery, en partenariat avec divers organismes dont le World Wildlife Fund et l’Union internationale pour la conservation de la nature Laos, est activement engagée en faveur de la protection de la biodiversité locale et plus particulièrement à l’intérieur du parc national de Dong Hua Sao.

Enfin, ses fondateurs peuvent se targuer d’avoir réussi à faire de l’ensemble des villageois de Ban Nongluang de véritables parties prenantes de ce projet écotouristique. Impliqués dans la gestion du lieu et l’accueil des visiteurs, ils bénéficient de retombées économiques substantielles ainsi que de formations et deviennent à leur tour les gardiens de cette forêt primaire.

Comment ça fonctionne? 

Les circuits proposés se font sur deux ou trois jours, au choix. Après un briefing sur les règles de sécurité à adopter, le groupe pénètre dans une végétation dense de plantations de café et d’arbustes tropicaux.

Survolant d’impressionnantes cascades hautes de près de 100 mètres, tu te laisses glisser le long des câbles tendus dans les airs, à la découverte de la canopée.

Après une nuit magique au sommet des arbres, quoi de mieux qu’un réveil avec les chants des oiseaux avant d’entamer une nouvelle journée d’activités placée sous le signe de la baignade, de la randonnée et de la via ferrata?

Nos coups de cœur

  • Difficile de ne pas succomber au cadre idyllique du lieu en pleine forêt tropicale;
  • Rien de tel que de passer la soirée au coin du feu à échanger avec notre guide sur la culture locale;
  • Nous avons particulièrement aimé le fait de devoir enfiler une dernière fois notre baudrier à la nuit tombée pour regagner notre chambre au sommet des arbres.
Team VESTA - Dormir dans la jungle au Laos - Nomad Junkies

crédit photo: VESTA

Tu l’auras compris, partir pour Tree Top Explorer, c’est renouer avec son âme d’enfant, passer une nuit ou deux au sommet de la canopée et découvrir la jungle laotienne de façon atypique…. une expérience hors du commun que tu ne seras pas prêt d’oublier!

On y va comment? 

Les départs pour Tree Top Explorer s’effectuent depuis les bureaux de l’agence Green Discovery, dans la ville de Pakse, où un véhicule t’emmène jusqu’au village de Ban Nongluang à quelques dizaines de kilomètres de là. Enfin, après récupération de votre matériel (baudriers, harnais, eau, nourriture, etc.) il y a une courte randonnée à travers la forêt tropicale pour atteindre la première tyrolienne d’une longue série.

On dort où?

Hébergement - VESTA dormir jungle Laos - Nomad Junkies

Un hébergement simple et accessible uniquement en tyrolienneComposé de six cabanes dans les arbres et d’un espace commun en contrebas, l’hébergement est assez simple tant pour des raisons de logistique que pour privilégier un contact maximal avec la nature environnante. Ainsi, chaque chambre, suspendue parfois à plus de 20 mètres, est équipée de lits avec moustiquaires et possède une salle de bain.

Astuces de nomade

Si l’aventure Tree Top Explorer est accessible à tous, de 8 à 88 ans, elle n’en reste pas moins une activité sportive qui demande un minimum de condition physique. Une partie du circuit peut être adaptée, cependant il faut être capable de marcher et grimper sur des sentiers parfois glissants et abrupts. Comme toute forêt tropicale digne de ce nom, Dong Hua Sao abrite de nombreuses sangsues qui prennent un malin plaisir à grimper sur les jambes des visiteurs. Pour y échapper, privilégiez des tenues longues et de bonnes chaussures de randonnée, mais, surtout, évitez la saison des pluies, de juin à septembre.

Voilà! Si, comme moi, tu es complètement charmé par l’idée de découvrir le monde tel un nomade aventurier, il est possible de se procurer le guide «Autrement l’Asie» afin de découvrir tout plein d’autres destinations et activités alternatives.

Et toi, as-tu d’autres circuits du genre à nous proposer? 

The following two tabs change content below.

Safia Dodard

Co-fondatrice et rédactrice at Nomad Junkies
Je voyage parce que je suis accro au mode de vie nomade . J'ai quitté mon emploi en agence de pub pour explorer le monde, d'abord en backpack et maintenant avec le cirque. Rejoins notre communauté de nomades sur Facebook, Twitter et Instagram.

Commentaires

Laisse un commentaire

Previous Portrait de nomade : 7 questions à Stephen Fabes qui parcourt le monde à vélo
Next Portrait de nomade : 7 questions à Erika Drolet

1 Comment

  1. katia
    January 27, 10:12 Reply
    Ca a l'air génial !! Quel dommage nous sommes passé par la région de Champassak il y a quelques semaines.... nous sommes maintenant à Vang Vieng. Savez vous s'il y a ce type de trip à faire dans le nord du Laos ? Merci

Leave a Reply