Cuba : Un paradis inexploré pour les backpackers

Cuba : Un paradis inexploré pour les backpackers

Si tu es un vrai nomade et que tu n’as pas encore visité la superbe île de Cuba, alors je te la conseille comme prochaine destination! Très touristique à Varadero, c’est en t’éloignant un peu que tu vas vraiment vivre le cuban way of life et découvrir un pays magnifique! Nourriture, paysages, visites, rencontres, soleil et plages, Cuba ne pourra pas te décevoir.

C’est pourquoi j’ai décidé de te lister les huit choses que tu dois absolument faire si tu es un backpacker à Cuba : peu importe la durée de ton voyage, ces 8 choses-là sont incontournables!

Cover photo Cuba - Cuba : Un paradis inexploré pour les backpackers - Nomad Junkies

TOP 8 POUR LE BACKPACKER À CUBA

1- Loger chez l’habitant, dans une casa particular

J’ai adoré loger chez l’habitant à Cuba : c’est vraiment le meilleur moyen de découvrir la culture! Les casas particulares sont vraiment très répandues à Cuba et ne coûtent vraiment pas cher : il faut compter environ 20 CUC (environ 27 $) par nuit pour une chambre double et tu auras un vrai contact avec les locaux.

Cuisine casa - Cuba : Un paradis inexploré pour les backpackers - Nomad Junkies

C’est aussi un super moyen de découvrir la nourriture cubaine : pour 5 CUC (6,5 $), tu auras droit à un déjeuner de roi avec des tortillas, du jus frais, du fromage, des fruits… Et on te proposera sûrement le souper à 10 CUC (13 $), où tu mangeras des plats typiques de Cuba.

Déjeuner - Cuba : Un paradis inexploré pour les backpackers - Nomad Junkies

Photo : @mytravelproject

Loger dans une casa particular, c’est aussi un bon plan pour demander des bonnes adresses un peu moins touristiques et ne pas se faire arnaquer (surtout si tu veux acheter des cigares cubains, on pourra toujours te renseigner)! L’avantage de loger chez l’habitant à Cuba, c’est que tu trouveras toujours une chambre libre : il suffit de trouver le panneau blanc et bleu au dessus des maisons, de frapper à la porte et de demander une chambre de casa particular!

Si tu as plutôt le goût de réserver ta chambre dans une casa en avance, alors je te conseille ce site : www.mycasaparticular.com.

Et sinon, voilà deux bonnes adresses de casas particulares si tu pars à Cuba :

  • LA HAVANE : Casa Cary y Lazaro, 403 Calle San Rafael, Centro Habana, Cuba.
  • VIÑALES : Villa El Isleño, km 25, Viñales, Cuba.

2- Partager un taxi avec d’autres backpackers

Ce conseil semble un peu évident quand on veut économiser en voyage… Mais si tu es un backpacker à Cuba, tu te rendras bien vite compte de tous les avantages de ce mode de transport!

Taxi groupe - Cuba : Un paradis inexploré pour les backpackers - Nomad Junkies

Photo : @mytravelproject

Déjà, tu vas rencontrer d’autres voyageurs et, comme Cuba est encore relativement protégée du tourisme (mis à part à Varadero), c’est vraiment un super moyen de connaître de nouvelles personnes.

Ensuite, tu vas passer moins de temps sur la route : à Cuba, le service de bus (la compagnie d’autobus Viazúl) est une bonne compagnie, mais le temps de trajet est souvent multiplié par deux. Quand on n’a pas beaucoup de temps sur place, c’est dommage! En partageant un taxi, je suis allée de la Havane à Viñales en 1 h 30, au lieu de 3 h en moyenne avec le bus Viazúl (et en plus, il y a souvent une file d’attente de trois heures à la gare routière pour prendre son billet, donc tu ne seras même pas sûr d’avoir une place dans le bus que tu voudrais!).

Enfin, tu vas avoir l’occasion de faire un trajet dans une vieille voiture américaine, réparée de partout, typique de Cuba! Si tu veux être dépaysé, je te le conseille vraiment!

Taxi - Cuba : Un paradis inexploré pour les backpackers - Nomad Junkies

Photo : @mytravelproject

Pour partager un taxi avec d’autres voyageurs, je te conseille d’aller devant la gare routière de la ville que tu visites. Tu trouveras toujours des taxis en quête de clients et des voyageurs à la recherche d’économies!

Fun fact : pour accueillir plus de gens dans leurs taxis, certains cubains aménagent leur voiture en «soudant» la partie avant d’une voiture avec la partie arrière d’une voiture plus grande. Tu peux donc te retrouver dans une voiture typique de Cuba avec au moins huit places à l’arrière!

3- Te couper totalement des réseaux sociaux

À Cuba, avoir accès à internet, c’est à peu près impossible : tu peux toujours essayer de payer 5 CUC pour 1 h d’internet, mais ça mettra beaucoup de temps à charger et tu vas juste perdre ton argent. Alors profites-en pour te déconnecter du reste du monde et ne plus te servir de sites et d’applis pour vivre ton voyage!

Tu verras, tu iras beaucoup plus facilement vers les locaux et tu vas beaucoup plus apprécier les paysages que tu vas découvrir. Et dans le fond, tu visiteras beaucoup plus de choses, parce que tu les découvriras par toi-même et pas à travers des sites! Les blogues de voyage c’est bien, mais à Cuba, se fondre totalement dans la vie locale sera le meilleur moyen pour toi d’apprécier ton expérience sur l’île!

4- Essayer de payer en moneda nacional

Cuba est un pays qui fonctionne avec deux monnaies : le peso cubain convertible (CUC) et la moneda nacional (MN). Le CUC est la «monnaie des touristes»: dans tous les lieux touristiques et même dans les restaurants, les prix sont affichés dans cette monnaie.

Peso cubain - Cuba : Un paradis inexploré pour les backpackers - Nomad Junkies

Photo : @mytravelproject

La moneda nacional est la monnaie des locaux : il faut savoir qu’un CUC équivaut à 25 MN et qu’un cubain gagne en moyenne 25 CUC par mois (quand une chambre double dans une casa coûte 20 CUC, on comprend pourquoi les casas particulares fleurissent de partout!). Si tu arrives à avoir de la moneda nacional (en général, si tu prends le bus local à la Havane), alors tu pourras manger pour bien moins cher (pour 1 CUC environ), et du coup découvrir encore une fois les endroits réservés aux locaux!

Ensuite, il ne faut pas se mentir : réussir à avoir de la moneda nacional, c’est compliqué. Les Cubains préfèrent forcément que les touristes payent en CUC, car cela leur rapporte davantage. Mais rien n’est impossible!

5- Visiter une finca de tabac

Qui dit Cuba dit cigare cubain! Si tu arrives à aller dans la vallée de Viñales, qui est la vallée des plantations de tabac, n’hésite pas à demander aux locaux où tu peux visiter une finca. Tu pourras peut-être même voir comment on fabrique un cigare et admirer les plantations de tabac qui s’étendent à perte de vue!

Parfois, certaines casas particulares à Viñales ont leur propre finca: ça ne coûte rien de demander!

D’ailleurs, si tu veux voir comment on fabrique un cigare cubain, je t’invite à regarder ma vidéo juste ici:

6- Voir la diversité de la Havane sur le Malecón

Quand j’étais à la Havane, j’ai adoré me perdre dans les rues. Mais si tu veux découvrir les différents quartiers, rien ne vaut une balade sur le Malecón! Cette promenade au bord de la mer te permettra déjà d’avoir une superbe vue et surtout de voir les différents quartiers avec différentes architectures les uns à côté des autres : on passe de bâtiments très modernes d’inspiration communiste à des petites ruelles ou encore à des jardins luxuriants.

Malecon - Cuba : Un paradis inexploré pour les backpackers - Nomad Junkies

Photo : @mytravelproject

À la fin du Malecón, tu découvriras la Habana Vieja, qui est le vieux centre de la Havane. C’est le quartier que j’ai préféré et je te le conseille!

7- Faire un tour de cheval dans la campagne cubaine

Cheval - Cuba : Un paradis inexploré pour les backpackers - Nomad Junkies

Photo : @mytravelproject

Bon, vu comme ça, l’activité fait un peu touristique… Mais au final, quand je l’ai fait, j’ai trouvé que c’était un dépaysement TOTAL! J’ai eu l’occasion de faire deux heures de cheval dans le parc national de Viñales, seule avec un guide qui connaissait d’ailleurs vraiment bien sa région et qui m’a permis justement de voir comment se fabriquait un cigare cubain!

Cheval guide - Cuba : Un paradis inexploré pour les backpackers - Nomad Junkies

Photo : @mytravelproject

On sort des sentiers balisés du parc national et, si tu pars vers 16 h, tu reviendras au moment du coucher du soleil : bonheur garanti. Et pour 10 CUC, honnêtement, ça vaut vraiment le coup!

8- Découvrir l’histoire de Cuba par les peintures murales

Quand je suis sortie du bus en arrivant à la Havane, la première chose que j’ai vue, c’était une peinture murale : Che Guevara avec le slogan «Estudio, trabajo, fusil». De quoi se mettre directement dans le bain!

Street Art - Cuba : Un paradis inexploré pour les backpackers - Nomad Junkies

Photo : @mytravelproject

Si tu aimes te perdre dans les rues, alors tu pourras découvrir à la Havane des peintures murales qui vont te faire comprendre l’ampleur de la période de la révolution et de l’influence de Che Guevara. Pour moi, ça représente vraiment une grande partie de la culture cubaine et, honnêtement, ces peintures murales sont super belles!

Voilà les huit incontournables de mon voyage à Cuba qui m’ont permis de profiter un maximum de mon séjour!

Pour en savoir sur mon expérience à Cuba, n’hésite pas à consulter mon dossier sur My Travel Project

Et toi le nomade, as-tu déjà visité Cuba en backpack? Qu’attends-tu pour partir?

On te suggère :

The following two tabs change content below.
J'aime le monde, plus particulièrement l'Asie, et j'aime le partager! Me perdre dans une ville ou partir pour un trek en pleine nature, le voyage est un virus! Tu peux me retrouver sur mon blog, Youtube, Facebook, Twitter et Instagram

Commentaires

Laisse un commentaire

Previous Tinder en voyage : 5 types de gars que tu rencontres
Next Voyager : un état d’esprit

2 Comments

  1. gilles
    June 18, 11:35 Reply
    bonjour , je suis aller a cuba a quelque reprise . et j'y reste en moyenne 2 semaine , dans une casa particular . cette vie me plait bien . mais je conte y aller 1 mois cette année . vivre comme les cubains et dans leur monde de tous les jour est spécial . vivez ce trip une fois dans votre vie ,cest une sensation spécial . nous somme 8 chum qui fessons ce trip la a chaque année , et plusieurs de mes amis parte de 2 a 3 fois par année a coup de 1 mois a 6 semaines . j'ai un rêve cest de partir plusieurs mois a quelque année en voyage , pour découvrir le monde et laisser cette vie de stresse ici , loin de moi et vivre la liberté sans stresse et pleinement a sa juste valeur . le voyage nous permet de décrocher, et de voir que nous sommes rendu des machine robotisé de la société . cest malheureux a dire , mais nous devons entré dans le moule de la société . ce que je me refuse a faire , mais tellement difficile par fois . voyager me rend heureux et me rend libre de toute action . voyagé , voyagé et resté jeune les amis ! votre vie vous appartiens a vous, et a vous seule . merci a vous et bonne journée

Leave a Reply