Le cauchemar que tu ne veux pas vivre en avion

Le cauchemar que tu ne veux pas vivre en avion

Quand tu as 10 ans, prendre l’avion, c’est très excitant! On te donne des crayons de couleur, tu peux dormir sur les genoux de ta mère, tu regardes des dessins animés et avant de pouvoir dire hourra, c’est l’heure de l’atterrissage! En tant qu’adulte, par contre, c’est toute une autre histoire! Tout d’un coup, le siège n’est plus si confortable et tu regrettes bien tes 10 ans…

Au cours de mon dernier vol, de Paris à Sydney, j’ai eu beaucoup, beaucoup, de temps pour penser à tous les petits détails qui font qu’un voyage en avion peut virer au cauchemar. Comme la douleur est encore meilleure lorsqu’elle est partagée, je vais te faire part de mes réflexions. Prêt pour le décollage?

Acte I : Le cauchemar commence

Ton cauchemar commence avant même que tu montes dans l’avion.

Aéroport - Le cauchemar que tu ne veux pas vivre en avion - Nomad Junkies

Photo : @nomadicsafia

Question de te mettre en contexte

Tu as mal dormi parce que tu as passé la nuit à stresser. Tu étais persuadé que :

  1. Ton alarme n’allait pas sonner.
  2. Tu avais oublié de mettre un élément essentiel dans ta valise.

Une fois arrivé à l’aéroport, déjà en sueur à force de trainer tes bagages, tu rêves déjà d’une douche… mais tu sais très bien que ce n’est pas près d’arriver! Tu mets donc ce rêve de côté.

Passage aux douanes

On te force à jeter ta bouteille d’eau et on te malaxe le fessier pour des raisons de sécurité. Arrivé à la porte d’embarquement, il ne te reste plus qu’à acheter une bouteille d’eau puisqu’on t’a forcé à jeter la tienne et que tout ça… c’est très frustrant! À coup sûr, tu vas payer ta bouteille d’eau le même prix que du whisky au Duty Free.

Avant d’embarquer, passage obligatoire par les toilettes de l’aéroport qui décident, sans que tu n’aies rien demandé, de faire fonctionner la chasse d’eau automatique alors que tu es encore bien trop près de la cuvette #toomuchtechnology.

Tout le monde aime avoir les fesses trempées avant de se taper un vol de 24 heures, c’est bien connu!

Tu aimerais aussi : 10 choses les plus stressantes en voyage (et comment les éviter)

Acte II : Au coeur du sujet

Vue de l'avion - Le cauchemar que tu ne veux pas vivre en avion - Nomad Junkies

Photo : @nomadicsafia

Tu es donc assis dans l’avion, prêt à ne rien faire pendant (ce qui va te sembler) une éternité. Tu as déjà faim alors qu’il n’est que 10 h du matin, puisque tu t’es levé à l’aurore pour arriver à l’aéroport à cause des fameuses 3 h d’avance.

Après avoir consulté le menu, tu as du mal à te décider entre le «riz au poulet» et les «pâtes à la sauce». L’un des choix les plus difficiles de ta journée! Rappelle-toi qu’au final, les deux plats auront probablement le même goût et le même aspect (pas de quoi mettre un #foodporn sur ta photo Instagram).

S’il y a bien quelque chose que j’ai appris ces dernières années en prenant l’avion, c’est de me passer de la nourriture servie en vol. Quand tu t’ennuies et que tu humes l’odeur attrayante des plats chauds, tu peux facilement être tenté. Qui ne s’est pas déjà laissé tenter par la part de pizza au fromage douteux au goût de carton ? On l’a tous regretté après coup.

Donc, retiens la leçon une bonne fois pour toutes : la nourriture d’avion sent meilleur qu’elle ne goûte! À moins de vouloir te sentir ballonné pendant plusieurs jours après le vol, évite ce poison!

Faque… je devrais manger quoi dans l’avion?

Des noix, de la salade, des trucs sains, quoi! Tu rendras service à ton corps qui encaissera bien mieux le décalage horaire. Bon, bien sûr, si tu vas en Australie, assure-toi de manger toutes tes noix avant d’atterrir, sinon tu risques de te retrouver en quarantaine. Les Australiens ne déconnent pas avec la préservation de la faune et de la flore!

Ceci dit, te gaver d’aliments sains ne sera pas suffisant pour affronter le cauchemar de l’avion.

Chaque vol apporte son lot de défis

On a tous vécu ce moment où :

  • Tu réalises que l’avion n’a pas de télés individuelles et tu penses sérieusement à sortir en courant et à annuler ton voyage;
  • La chasse d’eau est tellement puissante et bruyante que tu redoutes le moment où il va falloir appuyer sur le bouton!;
  • Tu réalises que tu n’aurais pas dû choisir Malaysia Airlines pour économiser 50 dollars. Les turbulences te font capoter!;
  • L’hôtesse te renverse du jus de tomate dessus juste après le décollage (fuck, si au moins t’aimais le jus de tomate…);
  • Tu te réveilles de ce que tu pensais être un long et profond sommeil puis tu te rends compte que tu as juste fermé les yeux quelques minutes et qu’il te reste encore 12 heures de trajet…

Tous ces petits moments s’accumulent et te donnent envie de sauter de l’avion en plein vol. Comme cette solution n’est pas très raisonnable, tu essayes de relativiser : «autrefois, ça prenait des mois en bateau pour aller de France en Australie! J’ai quand même de la chance…» Peu importe ce que tu peux te dire pour te rassurer, t’es juste fucking tanné de ce vol qui est juste fucking trop long!

Acte III : Voir la lumière au bout du tunnel

Impossible de trouver le sommeil, tu as des cernes jusqu’au genou et tu n’es plus certain de ton prénom, mais… tu l’as fait! L’avion vient d’atterrir, l’impatience et l’envie de crier «Laissez moi sortir!» t’envahissent. Tu sais que ce cauchemar touche à sa fin!

Piste - Le cauchemar que tu ne veux pas vivre en avion - Nomad Junkies

Photo : @nomadicsafia

Tu as l’impression d’être un héros (et un zombie…). Tu viens d’arriver en terre inconnue et tu es prêt à te lancer dans de nouvelles aventures, mais d’abord, pour recharger tes batteries, il va falloir faire une nuit de 15 heures parce que ces cernes n’agrémentent pas ton teint.

Quand tu donnes ton passeport aux officiers des douanes, tu te sens tellement fatigué que tu hésites à leur sortir la réplique culte de Game of Thrones «A girl has no name…», mais tu réalises vite que tu pourrais t’attirer des ennuis donc tu gardes ta langue dans ta poche.

Enfin, tu sors de l’aéroport. Tu te sens trop mal, mais tellement bien (oui, l’effet du voyage en avion est paradoxal). Tu vas pouvoir découvrir un nouveau pays et une nouvelle culture, et là, tu comprends qu’il était nécessaire de vivre ce petit cauchemar pour accéder à une grande expérience!

Et toi, quelle est ta meilleure/pire expérience en avion?

Pssssst! Pour dénicher les meilleurs prix pour ton billet d’avion, rends-toi sur Kiwi, Momondo ou sur Flighthub!
The following two tabs change content below.
Toujours en quête de nouvelles aventures, je voyage pour découvrir de nouveaux modes de vie et de pensée. J'aime aussi prendre le pouls d’une ville, apprendre à l’aimer et la laisser m’adopter pour plusieurs mois ou plusieurs années. Je suis actuellement expatriée à Sydney.

Commentaires

Laisse un commentaire

Previous Mon copain m’a laissée parce que j’aimais voyager

0 Comments

No Comments Yet!

You can be first to comment this post!

Leave a Reply