5 raisons de visiter la Baie-James pour ta prochaine aventure

5 raisons de visiter la Baie-James pour ta prochaine aventure

La Baie-James! Quand tu dis à ton entourage que tu prépares ta prochaine aventure de plein air là-bas, plusieurs restent sceptiques. C’est vrai que lorsqu’on est sur la route depuis un temps on finit par oublier la beauté de notre propre pays. Peu importe qu’on en soit à notre 41ème pays visité ou notre 100ème, le premier pays sur cette liste sera toujours l’endroit où on est né, d’où l’on vient et dans notre cas c’est le Canada.

C’est ironique, parce que en voyage, après les formalités comme «c’est quoi ton nom, tu viens d’où et tu voyages depuis combien temps», c’est immanquable, comme tu viens du Canada, on te demande toujours si tu as visité l’Ouest ou si tu as déjà vu des ours polaires dans le Grand Nord.

Nord du Québec - 5 raisons de visiter la Baie-James pour ta prochaine aventure - Nomad Junkies

Photo : @lostbrainfoundisland

On va mettre les choses au clair : c’est pas qu’on n’aime pas notre propre pays, mais il faut comprendre qu’il y a comme un concept de distance et de grandeur qui se perd dans la traduction quand on parle du Canada. Très peu de gens ne réalisent pas qu’un billet pour l’Europe et parfois même l’Asie, si on se fie aux offres spectaculaires dénichées sur Yulair, est aussi dispendieux qu’un vol vers Vancouver.

On rêve des compagnies aériennes low-cost avec des vols à moins de 100 $ qui permettent de vagabonder d’un pays à l’autre en Europe ou en Asie. Ou même d’un train haute vitesse qui permet de faire 300 km en une heure… concept qui n’existe pas ici. Imagine! Conduire huit heures en Europe, c’est l’équivalent de faire la route entre Copenhague et Berlin, alors qu’au Québec, après 8 h, tu es rendu à Chibougamau… pas le même niveau d’exotisme ou de dépaysement, mettons!

Ça ne veut pas dire pour autant qu’il n’y a rien à faire ou à voir. Dans la dernière année, l’équipe de Nomad Junkies s’est rendue aux quatre coins du Québec et ça donne encore plus le goût de rester à la maison pour les prochaines vacances! C’est donc avec les mêmes papillons dans le ventre que lorsqu’on part pour une destination lointaine qu’on est partis explorer le Nord du Québec. Direction Eeyou Itschee Baie-James pour un épique roadtrip.

Pour tout savoir sur ce voyage unique : Roadtrip boréal : itinéraire 10 jours à la Baie-James

5 raisons pourquoi ta prochaine destination «aventure» devrait être la Baie-James

1. Les aurores boréales

Aurores - 5 raisons de visiter la Baie-James pour ta prochaine aventure - Nomad Junkies

Photo : @lostbrainfoundisland

Tu croiras jamais à quel point les aurores boréales sont spectaculaires dans le Nord du Québec! On pense souvent qu’on peut admirer ce phénomène naturel seulement en Islande ou même en Scandinavie. Tu seras agréablement surpris de savoir que dans la Belle Province, avec le magnifique paysage de la Baie James, il n’est pas rare d’y apercevoir des aurores boréales.

Aurores boréales - 5 raisons de visiter la Baie-James pour ta prochaine aventure - Nomad Junkies

Photo : @lostbrainfoundisland

Astuce de nomade : Il existe une application mobile, Aurora Forecast, pour connaître les probabilités d’aurores dans le ciel. Tu y trouveras une mine d’information pour ta chasse aux aurores boréales.

2. La culture

Culture - 5 raisons de visiter la Baie-James pour ta prochaine aventure - Nomad Junkies

Photo : @lostbrainfoundisland

La culture autochtone du Québec est beaucoup plus riche et intéressante que ce qu’on nous apprend dans nos cours d’histoire du secondaire. Bien souvent, on fait des détours pour aller par exemple dans les tribus de «Long Neck Karen» en Asie du Sud-Est ou dans l’Outback Australien avec les aborigènes pour apprécier la culture indigène. Pourtant, ce sont pas moins de neuf communautés autochtones issues des Premières Nations qui se trouvent dans cette région du Québec.

En passant un peu de temps avec eux, on fait un retour aux sources où la chasse, la pêche et la cueillette sont à l’honneur. La majorité de leurs traditions sont vieilles de plusieurs milliers d’années et c’est avec grande fierté qu’ils prennent le temps de les partager avec nous.

Camp Cri - 5 raisons de visiter la Baie-James pour ta prochaine aventure - Nomad Junkies

Photo : @lostbrainfoundisland

Astuce de nomade : Dans la communauté de Oujé-Bougoumou, on trouve l’Institut culturel cri Aanischaaukamikw. En plus d’en apprendre énormément sur la culture, il est possible de participer à des activités d’artisanat traditionnelles comme le perlage ou la fabrication d’un sling-shot.

Pour une immersion totale et pour découvrir le mode de vie cri, il faut absolument visiter Anna et David du camp Nuuhchimi Wiinuu, où l’on peut notamment aider à poser un filet de pêche, manger de la bannique, récolter la mousse végétale, construire une pagaie ainsi qu’en apprendre davantage sur la construction d’habitations traditionnelles cries.

3. Un safari hors du commun

Grenouille - 5 raisons de visiter la Baie-James pour ta prochaine aventure - Nomad Junkies

Photo : @lostbrainfoundisland

Une fois passé le 49e parallèle, on entre dans un autre monde. La faune est des plus variées, alors pour rendre l’expérience encore plus drôle, on se fait un Big Five des espèces animales à voir. Il existe tellement d’animaux qu’on n’a pas la chance de voir, sauf en captivité, que c’est l’équivalent d’un safari en Tanzanie ou au Kenya, mais en version québécoise.

Oublie les lions, girafes, rhinocéros… Mais garde l’œil ouvert pour voir des orignaux, des caribous, des loups, des ours, des lynx ou même pour pêcher un doré! Tu gagnes des méchants points bonus si tu parviens à voir un carcajou!!

Safari - 5 raisons de visiter la Baie-James pour ta prochaine aventure - Nomad Junkies

Photo : @lostbrainfoundisland

Astuces de nomade : Il semblerait que dans un futur rapproché, il sera possible d’aller en bateau dans la Baie James pour voir les îles au large de Waskaganish, où se trouvent des ours polaires. Sinon, pour les aventuriers, il y a eu des observations d’ours bruns à proximité des dépotoirs en bordure de la route de la Baie-James.

4. Le paysage nordique

Foret - 5 raisons de visiter la Baie-James pour ta prochaine aventure - Nomad Junkies

Photo : @lostbrainfoundisland

Des forêts d’épinettes noires qui s’étendent à perte de vue, des rivières et des lacs littéralement partout, un écosystème qui change à mesure qu’on se dirige vers le nord; il n’y a pas de doute, on est loin de la ville!

Pour rendre le tout encore plus magique, plus on s’éloigne du 50e parallèle, plus le paysage fourni de la forêt boréale se transforme en taïga, avec un sol couvert de lichens, avant de devenir la toundra. C’est un peu comme marcher sur un tapis de neige un peu spongieux! Ça en prend pas gros pour s’émerveiller devant le lichen, qu’on pensait voir seulement dans la toundra en Alaska ou même au Yukon.

LIchen - 5 raisons de visiter la Baie-James pour ta prochaine aventure - Nomad Junkies

Photo : @lostbrainfoundisland

Attention : comme le lichen est une espèce qui prend énormément de temps à se développer, il faut essayer d’y faire attention et ne surtout pas l’arracher du sol.

5. La variété culinaire

Ragout - 5 raisons de visiter la Baie-James pour ta prochaine aventure - Nomad Junkies

Photo : @lostbrainfoundisland

Avec un réseau de transports plutôt limité, on peut dire que l’approvisionnement en nourriture peut devenir un peu plus compliqué. Pour les foodies, on passe de cantines dans une halte routière, à une cafétéria d’employés d’Hydro-Québec, à de la gastronomie locale. Aller sur Khao San Road ou dans un marché en Chine pour essayer des mets «gourmets» comme du scorpion ou des étoiles de mer c’est so 2008.

Ici, les familles autochtones nous ont accueilli avec du filet de doré, de la bannique, du ragoût d’orignal, des bleuets sauvages et des entrailles de poissons frites qu’on mange comme du popcorn!

Bleuets - 5 raisons de visiter la Baie-James pour ta prochaine aventure - Nomad Junkies

Photo : @lostbrainfoundisland

Astuce de nomade : Pour ajouter à l’expérience, quoi de mieux que de nettoyer soi-même le poisson fraîchement pêché! C’est un bon test pour sortir la ville de la fille!

Merci à Tourisme Eeyou Istchee Baie-James pour cette aventure nordique!

Alors, es-tu game de relever le beau défi de la Baie-James?

The following two tabs change content below.

Safia Dodard

Co-fondatrice et rédactrice at Nomad Junkies
Je voyage parce que je suis accro au mode de vie nomade . J'ai quitté mon emploi en agence de pub pour explorer le monde, d'abord en backpack et maintenant avec le cirque. Rejoins notre communauté de nomades sur Facebook, Twitter et Instagram.

Commentaires

Laisse un commentaire

Previous Les « locals » : la clé qu’il te manque pour vivre un pays
Next La Sardaigne : la cité perdue d'Atlantis

1 Comment

Leave a Reply