Astuces de nomade pour billets d’avions pas chers

Astuces de nomade pour billets d’avions pas chers

Ah! Les heures passées devant son écran d’ordi à regarder défiler les offres pour des billets d’avion tout en rêvant à sa prochaine destination en se disant «un jour…»

On pense toujours que ce n’est pas accessible et que, encore une fois cette année, on va rester chez soi pendant ses vacances. Pourtant, au cours des années, j’ai développé des trucs qui permettent d’acheter des billets d’avions à petit prix et qui pourraient t’être utile, surtout pour cocher des endroits sur ta bucket list!

Sites de recherche :

Skyscanner recherche - Nomad Junkies Skyscanner résultats - Nomad Junkies

On l’aime pour quoi?

Sa fonction de recherche «Partout» qui nous permet de voir les destinations offrants les vols les moins chers à partir de notre point de départ. Quoi de mieux pour un nomade indécis qui est ouvert à tout?! Par exemple, quelqu’un qui voudrait partir du Canada ce jeudi pour un aller simple vers les îles Caïman pourrait le faire pour seulement 203 $ (WOOOOOW!)

Kayak recherche - Nomad Junkies

Kayak outil explore - Nomad Junkies

On l’aime pour quoi?

La possibilité de faire des recherches multi-destinations lorsqu’on visite plusieurs endroits au cours d’un même voyage. On l’aime aussi pour son calendrier «meilleurs prix» qui nous donne un aperçu des meilleures dates pour partir selon les prix. Kayak offre aussi une carte interactive qui aide à explorer les destinations en fonctions du prix, de la date de départ, de la température recherchée et des activités à faire… le tout de façon très visuelle!

Google Graphique - Nomad Junkies Google Destination - Nomad Junkies

On l’aime pour quoi?

On peut sélectionner un continent au complet comme destination et aussi choisir plusieurs aéroports à proximité. On aime aussi la fonction «graphique», qui permet d’avoir une meilleure représentation visuelle de la variation des prix selon la journée dans l’année. Ceci peut aider à planifier ses vacances plus à l’avance.

Cheapoair - Nomad Junkies

On l’aime pour quoi?

Pour des raisons émotives… c’est sur ce site que j’ai acheté mon premier billet d’avion en ligne, ce qui a déclenché mon besoin incessant de voyager! Mais aussi parce que c’est un site super simple et facile à utiliser. C’est une bonne base comparative et il nous indique le nombre de sièges restants au prix indiqué.

Code promo pour nomade : Économise jusqu’à 15 $ USD sur CheapOair avec le code promo WORLD15

ITA app - Nomad Junkies

On l’aime pour quoi?

Même si on ne peut pas booker son vol directement par l’application, c’est le meilleur endroit pour avoir les prix les plus bas et comparer entre les différents sites. C’est le système utilisé par les agences de voyage et les sites comme Kayak et Orbitz.

Priceline - Nomad Junkies

On l’aime pour quoi?

Pour le gambler en nous, on peut placer un bid pour un vol selon le prix qu’on choisi. Il est possible d’obtenir des prix hallucinants avec un peu de chance. ATTENTION : On n’a aucun contrôle sur la compagnie aérienne, le nombre d’escales et les heures de vol. D’ailleurs, aucun changement n’est possible une fois que le prix est accepté.

Autres astuces à considérer :

  • Ça vaut la peine de visiter en personne les agences de voyages situées dans les quartiers ethniques (ex. dans le Chinatown, la Petite Italie, …), car les grossistes font souvent affaires directement avec leur réseau proche plutôt que d’afficher sur le web;
  • Avant d’acheter un billet en ligne sur l’un des sites agrégateurs, il est bien important de valider sur le site web de la compagnie aérienne si le billet n’est pas offert pour moins cher;
  • C’est sûr que d’être flexible avec ses dates et sa destination peuvent aider à grandement réduire le coût de son billet d’avion;
  • Si c’est possible, regarder pour les aéroports proches pour le départ (par exemple Burlington ou Plattsburgh pour les gens de Montréal) ou les aéroports secondaires desservis par les compagnies low cost;
  • Parfois, certaines compagnies vont offrir des vols à prix réduits parce qu’il y a de très longues escales. Ça peut être une opportunité pour sortir de l’aéroport et visiter la ville en question. C’est de cette façon que j’ai pu passer 24 h à San Francisco, en route vers la Corée!
  • Il n’est pas nécessaire d’acheter son billet lors de la première visite. C’est une bonne idée de se créer des alertes sur les différents sites visités;
  • S’inscrire à des infolettres (Yulair et Airfare Watchdog, par exemple) qui sont des sources très précieuses d’aubaines sur les billets d’avion;
  • Étudiants : le site Travelcuts offre des prix réduits et des rabais sur les vols avec une preuve d’études!

D’autres sites ou trucs que tu veux partager?

The following two tabs change content below.

Safia Dodard

Co-fondatrice et rédactrice at Nomad Junkies
Je voyage parce que je suis accro au mode de vie nomade . J'ai quitté mon emploi en agence de pub pour explorer le monde, d'abord en backpack et maintenant avec le cirque. Rejoins notre communauté de nomades sur Facebook, Twitter et Instagram.

Commentaires

Laisse un commentaire

Previous Voyager pour échapper à la vraie vie (ou pour ne pas que la vie t’échappe?)
Next Fais-le par toi-même : L'ascension du plus haut mont d'Afrique du Nord

4 Comments

Leave a Reply