Amitiés instantanées : le paradoxe du voyage

Amitiés instantanées : le paradoxe du voyage

Ahhh la nostalgie postvoyage. Finie les aventures de voyage pour quelque temps. La réalité frappe de plein fouet et on retombe rapidement dans le quotidien de la sédentarité malgré notre résistance à celui-ci.

Mais les souvenirs des beaux paysages, des aventures, des expériences vécues, bref tout ce qui nous a sortis de notre comfort zone, subsistent dans notre esprit. Il reste aussi les gens, les locals, tous ceux issus de ces belles cultures qui nous poussent à nous remettre en question. Cette fois-ci, toutefois, je veux rendre hommage à un autre type de personnes qu’on rencontre sur la route : les voyageurs qui nous ont transporté ailleurs simplement en croisant notre chemin.

Tsé, toutes ces personnes qui, comme toi, ont un mode de vie nomade, ces explorateurs de la Terre et ces globetrotteurs venus des quatre coins du monde?

Thaïlande nomades - Ces nomades qui te transportent ailleurs - Nomad Junkies

Des nomades qui passent, des souvenirs qui restent

Moi, j’aime bien ça parler aux gens en voyage; ça fait grandir. Il suffit d’initier la conversation dans un resto, un train, un hostel et bang : ces rencontres éphémères deviennent pendant un moment en totale symbiose avec ta vie. Tu partages les mêmes buts au présent. C’est comme si la vie avait décidé de synchroniser la tienne avec la leur, comme si elle avait décidé qu’il fallait que vous vous rencontriez. La destinée des nomades.

Ils deviennent pendant un moment tes best buddies. Ces gens enrichissent ta vie et te font découvrir leur culture, qu’ils ont quittée eux aussi. Ils te font voyager dans leur pays natal gratuitement par le biais de leurs nombreuses histoires. Tu ne les reverras peut-être jamais, mais ils seront les seuls à vraiment comprendre ce que tu as vécu pendant cet épisode spécial de ta vie.

Ces nomades qui te transportent ailleurs restent à jamais des gens qui, l’instant d’un moment magique, ont eu une grande influence dans ta vie. Ils continuent d’exister à travers les quelques likes et commentaires sur ton Facebook. Je me demande encore quelles étaient les chances qu’on les rencontre parmi plus de sept milliards d’humains.

Ce que tu devrais retenir de tout ça, c’est qu’on a tout à gagner à s’ouvrir aux nomades comme nous. Ça nous fait découvrir les cultures du monde pour pas trop cher et, en bonus, on finit par avoir plein de places où aller dormir gratos partout sur la planète!

Tu aimerais aussi : Voyager : un état d’esprit

La fonceuse, Thaïlande

Thaïlande La fonçeuse - Ces nomades qui te transportent ailleurs - Nomad Junkies

Arrivées à Pai, il y a eu Kelsey, une backpackeuse solo de Calgary! On s’est tout de suite parlé comme si c’était naturel. Deux Canadiennes; une anglo et une franco qui vivent selon les mêmes convictions et qui ont plein de points communs. Elle m’a inspiré, m’a fait croire que c’était possible d’avoir les couilles de quitter le Canada seule. Un cours de yoga et un accident de scooter plus tard, nos vies se séparaient.

Les Néerlandais (ils sont partout!)

1- Les pareils, Sri Lanka

Sri Lanka Les pareils - Ces nomades qui te transportent ailleurs - Nomad Junkies

En arrivant dans un hostel à Polonnâruvâ, on rencontre Eric et Selma. Un jeune couple de Néerlandais au départ d’une nouvelle aventure. Ils nous donnent quelques tips de dernière minute, comme quoi visiter dans cette ville. Deux jours plus tard, dans une guest house à Sigirîya, qui est-ce qui se trouve dans la chambre à coté…? Eric et Selma! Sur la route, leur vie était presque en tout point identique à la nôtre. Nous étions deux couples de jeunes mariés avec la vie devant nous qui partagions riz et currys.

2- L’aventurière, Indonésie

Indonésie L'aventurière - Ces nomades qui te transportent ailleurs - Nomad Junkies

Sur la route vers Bali, une autre voyageuse solitaire venant des Pays-Bas (évidemment!) a croisé mon chemin. Ann, une trippeuse et une sportive de 22 ans qui me rappelait pas mal moi à la même époque.  On a eu beaucoup trop de fun ensemble! Tellement attachante avec son accent unique, elle m’a prouvé que les Québécois et les Néerlandais ne sont pas si différents.

3- L’érudit, Inde

Inde L'érudit - Ces nomades qui te transportent ailleurs - Nomad Junkies

En escale à New Delhi, on se commande un McVégé (pas de bœuf en Inde) et on rencontre Michael, un autre Néerlandais! Lui, c’est une star de l’opéra dans son pays. Clairement un des crayons les plus aiguisés de sa boîte; un exemple de réussite, quoi. Disons que dans le quotidien d’une vie rangée, on n’aurait probablement pas eu le réflexe de l’aborder. Joie immense après trois escales: on découvre une salle de bain cachée, douche incluse. Sans demander la permission, on décide tous de se laver illégalement et, évidemment, on se fait prendre avant qu’il ait eu le temps de passer sous la douche à son tour! Résultat : 50 $ pour une douche de cinq secondes. Qui aurait cru qu’une star de l’opéra serait prête à risquer une amende pour une douche? Ça m’a fait comprendre qu’être épanouie, c’est plus que fitter dans le moule de la société. Lui aussi avait besoin de voyager et de laisser sa trace sur Terre, même si ça signifiait risquer la prison pour être propre!

La clique de sportifs, Sri Lanka

Sri Lanka Les sportifs - Ces nomades qui te transportent ailleurs - Nomad Junkies

Dans le train pour se rendre à Ella, on rencontre une gang de boys : quatre Français qui s’en allaient hiker. Des jeunes loups qu’on recroisait à chaque étape de notre voyage. Toujours en chest, ils revenaient d’une course de 20 km dans les montagnes. À l’aéroport de New Delhi, layover de 13 heures inclus, qui est-ce qu’on croise, coincés à l’aéroport, après l’annulation de leur vol? Cette même belle gang de frenchies. Cinq, six bouteilles achetées au duty free plus tard, on chante des tounes françaises dans leur chambre d’hôtel tout en profitant de la vie. Clairement, ils l’apprécient.

Tu aimerais aussi : Tinder : 5 types de gars que tu rencontres

Les inspirants, Guatemala

Guatemala Les inspirants - Ces nomades qui te transportent ailleurs - Nomad Junkies

El Paredon : spot de surf intense et un break impossible à passer. Je remarque une fille un peu tomboy qui a l’air pas mal douée.  Ma stratégie : l’aborder pour qu’elle m’aide. J’apprends que son nom est Stéphanie et qu’elle est propriétaire d’une surfhouse en Floride avec son copain. Ils sont venus profiter du swell guatémaltèque. J’écoute ses conseils religieusement et je la suis dans l’eau (j’ai peur !). 30 minutes et 10-15 flips tortue plus tard, j’ai passé le break! Après 4-5 bouillons, j’attrape une belle vague. En voyage, Stéphanie m’a fait comprendre l’importance du lâcher-prise… Et qu’ouvrir une surfhouse avec ton copain, c’est aussi possible!

Les Canadiens-français, partout

Nomades Les Québécois - Ces nomades qui te transportent ailleurs - Nomad Junkies

Il y a évidemment tous nos compatriotes, les chaleureux nomades québécois et canadiens-français. Luke, Alex, Sève de Sapin, Marie, Elan, Alix, Sophie. Ce qui est le fun avec eux, c’est que tu peux les revoir à ton retour… Ça te permet de revivre, le temps d’un ou deux soupers, ton fabuleux périple.

Qui sont les personnes qui ont changé ta vie en voyage? Raconte-nous tes histoires dans les commentaires!

Tu aimerais aussi : Ces personnes qui ont marqué mes voyages

The following two tabs change content below.
Exploratrice du monde, je suis accro au mode de vie nomade. Passionnée des cultures, du surf et des aventures, voyager fait partie de mon ADN. C'est l'équilibre entre mon travail dans le monde de la publicité et mon âme de bohème.

Commentaires

Laisse un commentaire

Previous Concours : gagne un forfait de 2 jours de rafting
Next Offre de stage en communication marketing

0 Comments

No Comments Yet!

You can be first to comment this post!

Leave a Reply