7 mythes de l’assurance voyage

7 mythes de l’assurance voyage

Assurance voyage, assurance voyage, dis-moi si tu dis vrai ou faux…

Tu es en plein dans la préparation de ton prochain voyage et tu te poses mille et une questions sur l’assurance que tout le monde te conseille de prendre? C’est normal, plusieurs mythes circulent à ce sujet. En voici sept qu’on a décidé de démystifier pour toi.

Mythe #1 : je suis invincible, rien ne m’est jamais arrivé et rien ne m’arrivera jamais, bon!

Je sais, je sais, c’est pas la première fois qu’on te le dit! Mais on se croit parfois [souvent] invincible, jusqu’à temps que boom! tu aies un accident de scooter qui t’oblige à te faire rapatrier d’urgence à la maison ou encore tu as une bad luck et tu te fais voler ton sac contenant tes cartes, ton passeport pis toute.

On va se le dire, ce n’est pas à chaque fois qu’on part en voyage qu’on rencontre un pépin, qu’on subit une malchance, mais LA fois où ça arrivera – et on ne sait jamais quand ça pourra arriver – tu seras couvert et quelqu’un, à l’autre bout de la planète, chez toi, te viendra en aide. Ouf!

Mythe #2: j’ai déjà des assurances avec ma carte de crédit, donc aucun besoin d’être couvert par une assurance voyage

Bon, certes, tu peux être couvert de l’autre côté du monde avec ta carte de crédit. Cependant, ce type d’assurance n’offre pas tout le temps une couverture complète (médicale, annulation, interruption et bagages) dans une belle formule «tout en un» et ne couvre pas non plus les voyages à long terme.

Prends simplement le temps de bien lire les clauses et spécificités de cette couverture-là. Ça te prendra peut-être une couverture additionnelle ou personnalisée, dépendant de ce que tu recherches et de tes besoins.

Mythe #3: oublie ça, ils ne me rembourseront jamais!

On peut parfois penser que c’est super difficile d’obtenir de l’assistance immédiate quand on est à des milliers de kilomètres de la maison ou encore que les assurances ne vont jamais nous rembourser les frais médicaux que notre accident a engendrés ou notre bagage qui a été volé. Heureusement, c’est bien un mythe, tout ça!

Signer pour une assurance voyage, c’est signer un contrat. On te recommande [encore!] de bien lire toutes les clauses du contrat, mais ce dernier reste un contrat. Toi ET la compagnie, vous vous engagez à respecter ces dites clauses. S’il est stipulé dans ton contrat qu’ils te rembourseront ou qu’ils te viendront en aide si X arrive, alors ils sont dans l’obligation de le faire, point. Rappelle-toi seulement de communiquer immédiatement avec eux s’il t’arrive un pépin pour qu’ils puissent te guider dans les démarches.

7 mythes assurance voyage nomad junkies

Mythe #4: ben là, je ne m’en vais pas faire du sport extrême, je n’en ai pas besoin!

Ce n’est pas parce que tu n’iras pas faire de la plongée, de l’escalade, du saut en parachute ou du bungee que rien ne peut t’arriver. De un, certains types d’assurances couvrent bien plus que les frais médicaux, ça couvre aussi le vol de biens précieux, les voyages annulés, le rapatriement et plus.

De deux, imagines que tu trouves un gars/une fille bien de ton goût, que tu passes la soirée dans ses bras et que tu attrapes la mononucléose (AKA la maladie du baiser). Bon, on pourrait appeler ça de «l’extreme flirting», mais reste que ça pourrait t’arriver et pourtant, tu n’as que passé la soirée dans un bar, parles-en à Safia haha! Bref, tu n’as pas besoin de te pitcher dans le vide pour avoir besoin d’une assurance voyage ;).

Mythe #5 : les frais médicaux sont bien moins chers ailleurs! Je devrais donc être capable de payer le tout sans problème.

Celui-ci est un des mythes les plus importants à démystifier, je crois! Je me suis aussi souvent dit que les frais médicaux sont moins chers ailleurs. Pourtant, ce n’est pas vrai dans certains pays! En plus, l’argent que tu mettras dans ces dits frais aurait pu être utilisé pour faire une activité hors du commun. Tu n’as pas économisé pour mettre tout ton argent dans les soins médicaux, si tu te retrouves dans cette situation-là.

Je crois que tu aimerais bien mieux investir 400 $ dans un camp de surf au Costa Rica que dans des x-rays et un plâtre si tu te casses un bras, on va se le dire! Vaut mieux payer quelques dollars de plus à chaque jour pour une assurance et que ce soit déjà prévu dans ton budget avant de partir que d’avoir à débourser un gros montant de manière imprévue!

Mythe #6 : c’est long et compliqué de souscrire à une assurance voyage, pas le temps pour ça!

Avec expérience, je peux te dire qu’à chaque fois où j’ai souscrit à une assurance, ça m’a pris littéralement 15 minutes. 10 minutes pour rechercher la compagnie d’assurance et la formule qui me convenait et cinq minutes pour souscrire et faire le paiement. No joke. Quitte à prendre un peu plus de temps pour bien lire et comprendre toutes les clauses, ça sera mieux que de se ramasser mal pris à l’autre bout de la planète! 

Mythe #7: c’est trop cher! Je ne mets pas mon argent là-dedans.

Je te l’accorde, tu ne veux pas mettre tout ton argent sur une assurance et tu mettrais bien une partie de ce montant dans ton premier cours de plongée ou dans un forfait pour hiker un volcan afin d’y regarder le lever de soleil. Sauf qu’une assurance peut te coûter aussi peu que 2 $ par jour et c’est le prix d’une seule bière à bien des endroits dans le monde.

Est-ce vraiment un gros investissement? Non, car si tu vois ça comme ça, tu n’as qu’à réduire ta consommation d’une bière par jour et pouf! tu pourras quand même te payer le trip de fou dont tu rêves depuis longtemps. En plus, tu n’auras pas à hypothéquer le reste de ton voyage.

Mythe bonus : c’est compliqué l’assurance voyage pour les Québécois!

Émilie t’as démystifié ça comme une championne. Y’a plus rien de compliqué si tu es du Québec!

Et en plus, tu peux obtenir jusqu’à 30 % de rabais ici!

7 mythes assurance voyage nomad junkies

N’hésite pas à nous faire part d’autres craintes ou question, on te référera à la bonne personne!

The following two tabs change content below.

Sarah Cohen

Ambassadrice-Rédactrice at Nomad Junkies
Je veux découvrir le monde parce que je suis accro au mode de vie nomade ! Passionnée de plongée sous-marine et de danse, j'ai un "let's get lost" tatoué dans le front. Joins-toi aux Nomad Junkies sur Facebook, Twitter et Instagram

Commentaires

Laisse un commentaire

Previous Portrait de nomade : 7 questions à Marie-Noël Blanchard
Next Chicago: une ville entre terre et mer!

1 Comment

Leave a Reply