50 façons alternatives de découvrir Copenhague

50 façons alternatives de découvrir Copenhague

Copenhague, c’est dans le top des 10 des villes les plus chères au monde. Ça veut pas dire pour autant que toutes les villes qui se trouvent dans ce palmarès ne valent pas la peine d’être visitées, surtout avec un budget de backpacker. Il faut juste apprendre à voyager intelligemment et chercher les façons alternatives de découvrir ces endroits, qui souvent renferment des secrets qui n’attendent qu’à être découverts.

Tu aimerais aussi : Le gros luxe à Singapour : 2 $ pour un restaurant du guide Michelin!

La première fois que j’ai visité Copenhague, je suis tombée dans les attrape-touristes et j’en suis repartie avec le sentiment «Been there, done that»… on passe au suivant! J’ai vu la petite sirène, j’ai payé 4 $ ma bouteille au 7-Eleven, j’ai vu la résidence de la reine. Je n’ai plus besoin d’y retourner.

Pourtant, trois mois plus tard, me revoilà à Copenhague pour y découvrir tout plein d’initiatives communautaires et de projets coopératifs qui représentent exactement l’image qu’on se fait des pays scandinaves avant-gardistes. Disons qu’on en a beaucoup à apprendre sur cette ville qui tente de devenir une des premières capitales mondiales carboneutre. C’est pas pour rien que Copenhague a remporté le Prix de Capitale verte de l’Europe en 2014.

Voici donc 50 façons alternatives (et budget-friendly) de découvrir Copenhague

  1. Commence par te trouver un local pour t’expliquer le concept de «hygge» et qui fait du Danemark un des pays avec les habitants les plus heureux au monde.

Quoi faire pour découvrir Copenhague sans trop avoir l’air touriste :

  1. Tu es accro d’histoire et tu veux tout connaître sur Copenhague? Joins-toi à la visite guidée gratuite de Sandemann’s Europe Tours à 11 h et 15 h. Bon, c’est sûr que quand tu te déplaces en groupe de 20 dans une ville, tu vas avoir le mot touriste étampé dans le front, mais comme première activité, ça te donne une bonne vue d’ensemble.
  2. Monte dans la tour du château de Christiansborg. C’est accessible gratuitement et c’est la plus haute tour de Copenhague, à 106 mètres de hauteur, pour une vue panoramique sur la ville
  3. Visite Christiania et «sors de la zone Euro». Quartier fondé par des hippies dans les années 70, quand des jeunes ont pris possession d’une ancienne base militaire, c’est maintenant une communauté organisée avec son propre système politique et ses propres règles.

Christinia - 50 façons alternatives de découvrir Copenhague - Nomad Junkies

  1. Perds-toi dans le quartier Nørrebro. Avec ses cafés, ses boutiques vintages et son ambiance chill, il n’y a aucun autre endroit que j’aime autant à Copenhague. Ça me rappelle le Mile-End, à Montréal.
  2. Télécharge l’application Like a local pour être encore plus à l’affût sur ce qui se donne.
  3. Des trampolines en pleine rue? Rends-toi à la promenade Havnegade et découvre cette oasis nouvellement réaménagée que les Danois prennent d’assaut dès le beau temps arrivé.
  4. Réjouis ton cœur d’enfant au magasin Lego.

Où faire saliver tes papilles gustatives :

  1. Oublie les restos et donne un break à ton portefeuille avec le street food sur Paper Island (Papirøen), un ancien entrepôt transformé en énorme food court avec un choix de nourriture provenant de partout dans le monde.
Bouffe - 50 façons alternatives de découvrir Copenhague - Nomad Junkies

Photo : @nomadicsafia

  1. Fais un pique-nique sur le bord de l’eau avec la bouffe achetée d’un des food trucks de Papirøen.
  2. Pour les foodies, il faut aller au Torvehallerne à côté de la station Nørreport. C’est un marché un peu plus fancy, donc il faut prévoir un budget un peu plus élevé. Sinon, gâte-toi avec les échantillons gratuits!
  3. Il est possible de VRAIMENT bien manger dans les 7-Eleven du Danemark, qui offrent une sélection de bouffe paléo et santé.
  4. Si tu te sens un peu jet-setter (ou si tu veux juste faire semblant de l’être et faire du people-watching), va manger dans le meatpacking district Kødbyen. Bonne bouffe, bon drinks, beau monde garanti!
Meatpacking District - 50 façons alternatives de découvrir Copenhague - Nomad Junkies

Photo : @nomadicsafia

  1. Oublie le Noma, réputé comme étant le meilleur restaurant au monde selon le guide Michelin; essaye les spin-offs d’anciens chefs du Noma comme le Bror, Manfreds, Baest et Hija de Sanchez pour une fraction du prix!
  2. Le Byhøst est une initiative locale qui est comme une ferme bio ouverte à tous. Tu peux donc aller cueillir des fruits et légumes gratuitement. Les locaux sont encouragés à mettre à jour la carte de la ville avec des nouveaux endroits publics où on peut trouver des fruits et légumes qui poussent en pleine nature.

Pour la débauche :

  1. Explore le street art au Candy Factory (Bolsjefabrikken). Basé dans un entrepôt désaffecté, cet endroit est maintenant géré par une équipe de bénévoles «militants» qui veulent redonner vie à cet endroit en encourageant les artistes émergents et les jeunes musiciens. Fais-toi des nouveaux amis danois les lundis soirs en t’initiant à des jeux de société (Ludomanic Monday) ou les samedis avec des concerts undeground.
Candy Factory - - 50 façons alternatives de découvrir Copenhague - Nomad Junkies

Photo : @mistermarsmadness

  1. Si t’es un amoureux de bière et que tu veux absolument visiter la brasserie Carlsberg, prévois environ 95 DKK pour le billet d’entrée. Sinon, rend-toi dans les épiceries comme Netto et Lidl pour acheter de la bière… vu que c’est légal de boire dans les endroits publics au Danemark!
  2. Sors au BumZen dans Nørrebro, une salle de spectacles gérée par un collectif de jeunes un peu en marge de la société pour des concerts undergrounds plus extrême gauche.
  3. Prends une pause café entouré de jeunes voyageurs et free-spirits au Café Mellemrummet, entièrement pris en charge par des bénévoles dans un esprit communautaire et où les profits sont remis à des organismes d’aide humanitaire.
  4. Réserve-toi une soirée low budget avec de la bière cheap du Café Retro, un organisme à but non lucratif qui présente des expositions et des concerts live.
  5. Marche sur Pusher Street à Christiania pour faire du «business illégal» comme Sans Pression. C’est le mythe de Copenhague, mais la réalité c’est que tu peux acheter du pot et du hash «légalement» en pleine ville! Attention, il est strictement interdit de prendre des photos à cet endroit. Après, tu peux chiller avec les habitués de la place à Nemoland, le beer garden situé juste à côté.
Pusher Street - 50 façons alternatives de découvrir Copenhague - Nomad Junkies

Photo : @mistermarsmadness

  1. Goûte à la bière de microbrasserie de Christiania tout en te baladant dans cette communauté atypique.

Où te reposer entre deux activités :

  1. Pour les options de logement, on apprend vite qu’à moins de faire du CouchSurfing, la meilleure façon d’économiser, c’est de rester dans une auberge de jeunesse. Le choix est simple: rends-toi au Downtown Copenhagen Hostel, qui fait partie de notre top des 10 des auberges de jeunesse de party en Europe et qui fait aussi partie du réseau Europe’s Famous Hostel. Avec des activités à chaque soir, un club dans le sous-sol et un bar toujours rempli, tu vas te faire du fun for sure! C’est aussi connu des locals que c’est au bar du Downtown Hostel que la bière est la moins chère en ville.
Downtown Copenhagen - 50 façons alternatives de découvrir Copenhague - Nomad Junkies

Photo : @mistermarsmadness

Où dépenser l’argent que tu n’as pas :

  1. Visite le marché aux puces Nørrebrogade, qui est ouvert tous les samedis. C’est la place pour dénicher des objets hipsters antiquités, bijoux vintage ou toute autre bébelle.
  2. Magasine à la boutique Prag, où tu peux faire toutes sortes de trouvailles. Économise 10 % si tu y vas le dimanche! Quand même cool pour une friperie!

Tu trippes sur l’art et le design :

  1. Visite le Designmuseum Danmark, qui est gratuit pour les étudiants et moins de 26 ans tous les jours et gratuit pour tous les visiteurs les dimanches. Le café dans le jardin est un petit endroit secret pour profiter des chauds rayons du soleil.
  2. La David Collection présente une exposition super intéressante sur l’art islamique. Bonus : l’entrée est gratuite et, en plus, tu as un guide audio sans frais.
  3. Le musée de la sculpture Thorvaldsen est gratuit les mercredis et si tu y vas avant 16 h. Tu peux même faire la visite avec le guide audio gratos.
  4. Le Statends Museum for Kunst offre une rotation de différentes expositions, mais l’exposition permanente est gratuite. C’est le musée principal de Copenhague.
  5. Construit en 1897 par le fondateur de Carlsberg, le Glyptoteket est un musée où tu peux trouver toutes sortes de statues en marbre, mais c’est surtout pour le bâtiment et le jardin intérieur que tu veux te rendre là.
  6. Pour des expositions wild et non conventionnelles, le Warehouse9 c’est l’endroit à visiter. C’est un mix d’art contemporain, de musique et de soirée-poésie qui repousse les limites de l’acceptable et de la provocation.
  7. La galerie d’art contemporain V1, dans le Meatpacking district, est un beau mélange de media mix qui inclut l’art visuel, l’audiovisuel et les sculptures. Après, tu es dans le coin idéal pour l’apéro!
  8. Le Louisiana Museum of Modern Art, une galerie à aire ouverte située à 40 km de Copenhague, est direct sur la côte du Danemark. Beau temps, mauvais temps, ça vaut la peine de se prélasser dans les jardins pour visiter les différentes expositions.

T’as besoin d’espaces verts pour te dégourdir les jambes :

  1. Fais comme les locaux et découvre la ville à vélo. Demande à ton auberge de jeunesse pour avoir le meilleur deal.
Vélo - 50 façons alternatives de découvrir Copenhague - Nomad Junkies

Photo : @nomadicsafia

  1. Dyrehaven est un immense parc situé  à environ 10 km de Copenhague avec plus de 2000 chevreuils en liberté.
  2. Si tu entres au Dyrehaven par l’entrée Klompeberg, tu peux profiter de la plage accessible à tous durant la saison estivale.
  3. Laisse tomber le Parc Tivoli, à côté de la station centrale. C’est au Bakken, le parc d’attraction le plus vieux au monde (plus de 400 ans, donc ça n’a rien à voir avec le Monstre, à La Ronde) que tu dois aller. L’entrée est gratuite, donc on peut se balader pour y voir les plus vieux manèges et, si l’envie te prend d’en essayer, peut-être trouveras-tu quelques krones dans le fond de tes poches pour satisfaire ta soif d’adrénaline.
  4. Promène-toi au jardin botanique, près de la station Nørreport. Il est possible d’y visiter différentes serres renfermant pas moins de 13 000 espèces végétales.
  5. Les jardins du château de Rosenborg (Kongens Have) sont une autre petit paradis vert. Le parc, les jardins et les lacs entourant le château sont gratuits, mais il faut prévoir 60 DKK (étudiant) ou 90 DKK pour visiter le château
  6.  Situé un peu à l’extérieur de la ville, le Frilandsmuseet est un musée gratuit à aire ouverte, en plein cœur de la campagne danoise.
  7. Longe le bord de l’eau dans Christiania et promène-toi dans le bois pour une immersion totale dans cette culture alternative.
  8. Visiter un cimetière n’aura jamais été aussi excitant! L’Assistens Kirkegård est un immense parc où l’on retrouve la tombe de Hans Christian Andersen (connu pour avoir écrit La Petite Sirène), mais c’est aussi l’endroit par excellence pour chiller entre amis.
  9. Autrefois un lieu contaminé par des déchets toxiques, le BaNanna Park est maintenant un parc où tu peux même faire de l’escalade sur un mur extérieur.

Pour en profiter sur l’eau ou dans l’eau:

Eau - 50 façons alternatives de découvrir Copenhague - Nomad Junkies

Photo : @nomadicsafia

  1. Tu ne peux pas aller à Copenhague sans faire un tour de bateau dans les canaux. Attention, il y a un bateau qui offre le tour pour une fraction du prix des autres compagnies, alors assure-toi de choisir Netto-Bådene pour la version économique (40 DKK pour un tour de 1 h).
  2. Avec les Goboat, sois le capitaine de ta propre aventure avec un de ces petits bateaux propulsés à l’énergie solaire et faits de matériaux recyclés. Ramasse une couple de personnes de l’auberge de jeunesse et amène-toi un pique-nique, bière et/ou vin et pars découvrir les canaux de Copenhague. Si tu veux prendre part activement à la communauté, il semblerait que si tu pêches des déchets et que tu les ramènes, on t’offrira une petite surprise!
  3. Si tu prends une passe de métro/bus d’une journée, tu peux aussi l’utiliser pour les autobus Movia (un bateau-taxi bleu et jaune qui te permettra d’admirer le port et les bâtisses qui longent le canal, comme la bibliothèque Black Diamond, les pavillons royaux et Christiania).
  4. Joins-toi aux locaux lors des chaudes journées d’été et va te faire bronzer sur les quais et pontons d’Islands Brygge. Tu peux même te baigner dans les bains publics pour te rafraîchir un peu. Pour les plus courageux, les bains sont également ouverts en hiver pour une trempette nordique!

Pour mettre de la musique dans ta vie :

  1. Va à l’opéra. D’abord, demande à un local qu’il t’explique l’histoire derrière la controverse qui entoure le design de l’endroit. L’architecte s’est un peu foutu de la gueule du gouvernement avec un élément de design qui fait un gros clin d’œil à Christiania. L’astuce pour l’opéra, c’est d’acheter un billet «debout» qui coûte environ le quart du prix et d’attendre après le premier acte pour se décrocher une place assise libre.
  2. Assiste à un concert estival gratuit à tous les mercredis dans des églises et autres endroits non-traditionnels.
  3. T’es un accro à la danse et tu te réincarnes en Shakira dès que tu entends un beat latin? Au parc Fælledpark, tu peux te joindre aux gens qui dansent la salsa et la rumba.
Nyhavn - 50 façons alternatives de découvrir Copenhague - Nomad Junkies

Photo : @nomadicsafia

Tu veux vivre l’expérience local-style et partir à la découverte de Copenhague, entre en contact avec mon ami Nicolaj pour qu’il t’arrange une visite personnalisée selon tes intérêts.

Et toi, as-tu d’autres astuces pour visiter Copenhague sans te ruiner?

Pour plus d’idées, procure-toi le Lonely Planet Danemark.

 

 

 

 

 

The following two tabs change content below.

Safia Dodard

Co-fondatrice et rédactrice at Nomad Junkies
Je voyage parce que je suis accro au mode de vie nomade . J'ai quitté mon emploi en agence de pub pour explorer le monde, d'abord en backpack et maintenant avec le cirque. Rejoins notre communauté de nomades sur Facebook, Twitter et Instagram.

Commentaires

Laisse un commentaire

Previous Bucketlist à New York : 15 incontournables pour pas cher
Next Burning Man : Dans un univers parallèle

0 Comments

No Comments Yet!

You can be first to comment this post!

Leave a Reply