20 astuces de sécurité pour voyageur seul

20 astuces de sécurité pour voyageur seul

Quand ça fait un petit temps qu’on est sur la route à vagabonder, on prend beaucoup de choses pour acquis, surtout en ce qui a trait aux mesures de sécurité.

Par exemple, plusieurs comportements deviennent des automatismes. Dans mon cas, comme je m’endors toujours dès que je suis dans n’importe quel type de transport (même debout, dans un bus sur une route de montagne sinueuse, accotée sur une pôle!), je barre toujours le zip de mon sac et je passe mon bras ou ma jambe dans la ganse.

Je me rends compte de ces petites habitudes lorsque je suis avec des gens moins habitués à voyager. Justement, depuis quelque temps, plusieurs personnes nous font part de leurs inquiétudes de voyager seuls. Habituellement, la crainte nait de l’insécurité face à l’inconnu et, surtout, de la peur du danger qui nous entoure lorsqu’on sort de sa zone de confort. Ce qu’on oublie, c’est que ce danger existe partout, à la maison autant qu’à l’étranger. Sauf qu’en terrain connu, avec plus de repères, on ne réalise pas qu’on adopte quand même des mesures pour se garder en sécurité.

Je me suis donc penchée sur ces petites astuces que j’ai développées au fil du temps et qui me permettent de me sentir plus en confiance lorsque je suis en voyage.

Rochers - Astuces de sécurité en voyage - Nomad Junkies

Photo : @miketrotter4

20 astuces de sécurité pour voyageur seul

1- Porte ton sac de jour à l’avant, surtout dans les transports en commun, où tu deviendras la proie des pickpockets.

Si tu as un sac à main avec un zipper, garde ta main dessus en tout temps.

True story : quand j’étais à Lisbonne, j’attendais pour le tram et il y avait 1000 places libres autour de moi, mais il y a une petite fille qui est venue s’asseoir juste à côté de moi… Louche! C’est à ce moment que j’ai remarqué que mon sac était dézippé (Oh boy qu’elle l’avait remarqué la p’tite vite!).

Dès que j’ai refermé mon sac et que je l’ai mis plus près de mon corps, elle s’est levée et est partie à la recherche d’une nouvelle victime.

Dans le tram, la même petite a essayé de me bousculer pour tenter sa chance une deuxième fois, mais je l’avais à l’œil, la tannante!

Morale de l’histoire : sois attentif à ton environnement et à l’endroit où tu gardes ton argent.

2- Si tu traînes beaucoup d’argent liquide sur toi, ne le garde pas tout au même endroit.

Assure-toi de le diviser dans plusieurs pochettes et entre tes différents sacs. Garde-toi également une petite réserve extra, cachée juste au cas.

Idée de génie : cache-le avec tes tampons/serviettes sanitaires ou ta boîte de condoms, si tu es un gars. Honnêtement, personne ne va aller fouiller là!

3- Fais une photocopie et un scan de ton passeport, ainsi que de tes cartes de crédit.

Garde le tout sur un cloud comme Google Drive ou Dropbox, dans tes courriels ainsi que dans l’album photo de ton téléphone.

D’ailleurs, pourquoi pas ne pas également envoyer une copie à un parent ou un ami qui est ton contact d’urgence?

4- Dans tes contacts, inscris le nom de la personne à rejoindre en cas d’urgence comme suit : ICE – [Nom de la personne].

ICE c’est le standard international pour «In Case of Emergency». S’il t’arrive quoi que ce soit, ce sera plus simple de la contacter que si son nom est programmé comme «Carpet», si c’est ça le nom que tu donnes à ta sœur, mettons.

 5- Le truc de cacher son téléphone sous son oreiller, c’est passé!

Une personne peut si vite glisser sa main sous ta tête pendant que tu dors et pouf, disparu! Crois-moi, j’ai entendu toutes sortes d’histoires de gens à qui c’est arrivé dans une auberge de jeunesse!

Mon conseil : rentre ton téléphone dans la taie d’oreiller et tourne l’ouverture de la taie vers le mur, où c’est moins accessible.

6- Fais des recherches et lis les commentaires en ce qui concerne le quartier lorsque tu réserves ton auberge/hôtel pour t’assurer que c’est dans un coin pas trop chaud ou retiré de l’action.

Je dis pas que c’est toujours dangereux, mais pourquoi se mettre dans une situation comme ça si tu peux l’éviter? Dans ces moments là, sois pas trop cheap et paye le 5-10 $ de plus pour une chambre dans un endroit plus sécuritaire et pour avoir l’esprit en paix.

True story : quand j’étais au Vietnam, j’ai réservé une chambre en m’assurant sur la carte que c’était bien situé. Quelle a été ma surprise quand j’ai vu que je devais traverser une zone en construction et un champ pour me rendre à mon hôtel. Disons que, le soir venu, j’ai demandé à mes deux amis de m’accompagner jusqu’à chez moi et que, le lendemain, j’ai changé d’hôtel. Je le feelais pas et, s’il y a une chose que j’écoute dans la vie, c’est mon instinct.

Trouve les meilleurs deals pour ton hébergement sur Hostelworld | Booking.com | Agoda

7- Cela s’applique également si tu fais du couchsurfing : tu devrais toujours lire les commentaires et écouter ton instinct (même chose pour Airbnb).

Dans la rubrique «tout peut arriver» : quand j’étais à Amsterdam, j’ai rencontré un Américain qui CA-PO-TAIT parce que la fille chez qui il restait (en couchsurfing), l’avait embarré chez elle pour toute la journée! Bref, c’est pas parce que t’es un gars que t’es à l’abri…

8- Lorsque tu es en transit, ne laisse JAMAIS tes objets de valeur dans le sac que tu mets en soute.

Ce conseil est bon pour la soute dans l’avion, le compartiment à bagages sous l’autobus, le rack pour les valises dans le train et même le coffre du taxi. Met le tout dans ton sac de jour que tu gardes précieusement avec toi.

9- Utilise le coffre de sécurité ou le casier qui est mis à ta disposition à ton hôtel ou dans ton dortoir.

Dans le cas où il n’y en a pas, demande à la réception s’ils ont un coffre de sécurité où ils peuvent garder ton cell/laptop/caméra et compagnie. Des fois, c’est tellement sécuritaire que tu oublies ta caméra là quand tu check out…

Petite astuce : avant d’embarrer tous tes objets de valeur dans le coffre, essaye de le fermer avec rien à l’intérieur pour voir si la combinaison fonctionne correctement. Tu ne voudrais pas que ce dernier soit barré avec TOUTES tes affaires ainsi que ton passeport, surtout s’il est défectueux et qu’il ne s’ouvre même pas avec la clé passe-partout! #truestory

10- Choisis ton moment de la journée pour retirer de l’argent à un guichet automatique et, dans le meilleur des mondes, fais le à un endroit où il y a quand même un peu de circulation.

Si tu ne te sens pas à l’aise de faire une transaction ou si quelqu’un semble rôder trop près de toi, annule la transaction et cherche un autre guichet. Idéalement, arrange-toi pour ne pas garder un gros montant d’argent avec toi. Garde le minimum d’argent de poche et laisse le reste en sécurité.

Plage - Astuces de sécurité en voyage - Nomad Junkies

Photo : @part.time_nomadz

11- Ne laisse pas tes objets personnels sur la plage sans surveillance.

Ceci s’applique encore plus le soir venu, quand tu es un peu éméché et que tu t’aventures dans l’eau pour un bain de minuit!

Dis-toi qu’il y a quelqu’un, quelque part, qui sait que tu viens de laisser tes choses sans surveillance et qu’elles ne seront probablement plus là à ton retour.

Astuce: utilise une bouteille ou un tube de crème solaire vide si tu tiens vraiment à amener des sous et autres objets avec toi à la plage. Tu auras peut-être un peu de bricolage à faire, mais c’est bien moins risqué de se faire voler sa crème solaire qu’un portefeuille.

On te suggère :

12- Investis pour de l’espace sur un cloud comme Google Drive ou Dropbox Pro pour faire une sauvegarde régulière de tes documents et photos pendant que tu es sur la route.

Truc de nomade digitale: il existe une application pour iPhone qui s’appelle «IF» et qui transfère automatiquement toutes les photos de ton iPhone ou iPad (à confirmer si ça se fait avec Android aussi?) vers un dossier prédéfini sur Dropbox. Donc tu n’as même pas besoin de te soucier de savoir si tes photos sont backées ou pas.

13- Garde-toi un peu d’argent de côté (genre 50-100 $ USD)

Tu seras content la journée où tu voudras payer un peu plus pour prendre un taxi au lieu de marcher, parce que tu n’es pas à l’aise dans le coin où tu es, pour prendre une chambre qui coûte un peu plus, mais qui n’est pas dans le quartier crade de la ville ou pour le hostel qui offre le transfert de l’aéroport quand tu atterris tard le soir.

D’ailleurs, la fois où tu auras oublié que tu dois payer 35 $ USD pour le visa (payable uniquement en $ USD) qui te permet d’entrer dans le pays, tu me remercieras d’avoir caché un p’tit bill de 50 $ USD dans ton porte-documents.

14- Envoie ton itinéraire et tes réservations à ton contact d’urgence.

C’est une habitude qu’on devrait tous prendre, même quand on ne voyage pas seul. Quand tu reçois ta confirmation de vol/train/bus/hôtel, forward donc ça à ta mère ou ta meilleure amie.

Et quand tu arrives à destination, n’oublie pas d’envoyer un petit signal de fumée. Pis tsé, je parle pas d’envoyer un courriel à tous! Juste un message à ton chum dans le genre «coucou chéri, j’ai atterri en un morceau à l’aéroport de Kuala Lumpur. Je t’écris quand j’arrive à mon auberge de jeunesse».

15- Pour être encore plus safe, sans être parano bien sûr, c’est pas une mauvaise idée de faire un petit «what’s up» aux gens de la réception

Tu sais, juste un «hey guys, je m’en vais faire un trek dans la jungle aujourd’hui, fak si je reviens pas…» Anyway, tu vois le genre!

Millième true story: quand j’étais en Australie, je me suis réveillée un matin en me disant que j’allais faire du trekking seule (j’étais un peu bored, mes colocs travaillaient et j’avais congé ce jour-là). Rendue là-bas, j’ai comme freaké un peu en voyant des tonnes de toiles d’araignées qui faisaient la largeur au complet du sentier et des araignées grosses comme ma main… Et là mon imagination s’est mise en branle : si j’me fais piquer et que je meurs (vu que toutes les bibittes en Australie sont venimeuses), ben personne va le savoir, parce que je l’aurai dit à personne! Donc je suis revenue… bredouille!

16- J’ai pas besoin de te dire que plus tu portes de «bling», plus tu vas attirer l’attention sur toi.

Garde ça pour tes soirées de girls. Si tu tiens vraiment à conserver ton look de princesse, mets des bijoux cheaps que tu auras achetés au dernier marché de nuit que tu as visité.

17- Demande à la réception de ton hôtel/auberge de jeunesse pour une carte d’affaires ainsi qu’une map de l’endroit où tu te trouves.

Demande à ce qu’ils te montrent où se situe l’hôtel sur la carte pour mieux te situer. Garde la carte d’affaires précieusement sur toi au cas où tu te perdrais.

Par exemple, en Chine, c’est toujours pratique d’avoir l’adresse de l’hôtel en mandarin parce que PERSONNE parle anglais, donc c’est méga pratique si tu sors te balader.

18- Invente-toi un compagnon de voyage imaginaire.

Le mien il s’appelle «Victor»!  C’est pratique quand vient le temps de dire «on» au lieu de «je». Ça me permet d’éviter de laisser savoir que je suis seule.

Victor prend aussi souvent le blâme dans des situations embarrassantes. Par exemple, «c’est la faute à Victor, il m’a dit de le rejoindre ici ou de faire ça». C’est aussi un bon prétexte pour se débarrasser de quelqu’un : dis que Victor t’attend et que tu dois le rejoindre! Dans certaines destinations, le seul fait de porter une bague de mariage (mariée à Victor évidemment!) peut s’avérer bien utile.

19- Il existe aussi beaucoup d’items que tu peux te procurer pour être encore plus en sécurité.

Par exemple, tu peux faire comme Sarah et utiliser une pochette pour passeport pour le cou (plus difficile à voler que la pochette qui se porte à la taille). Pour des plus petits items comme ta carte de crédit, de l’argent ou ta carte/clé de chambre, tu peux te procurer une pochette pour soutien-gorge.

Il existe aussi un sac de jour résistant aux pickpockets avec des zips et pochettes camouflés.

Certaines personnes aiment la sécurité d’un doorstopper avec une alarme qui t’avertis si quelqu’un essaye d’entrer par effraction dans ta chambre.

Sur ma liste de Noël de cette année, j’ajoute assurément un coffre de sécurité portatif pour les quelques places qui n’ont ni casiers ni coffre de sécurité.

Finalement, certaines filles vont préférer avoir un sifflet sur elles pour garder les prédateurs (humains, animaux et zombies compris) à l’écart, etc.

On te suggère :

20- Si tu veux bien dormir sur tes deux oreilles, prends-toi une assurance voyage!

Ça va t’éviter bien des tracas et, surtout, bien du stress. En cas de vol, une fois le rapport de police rempli, tu n’auras qu’à les contacter pour faire ta réclamation. Pour nos besoin de nomades, on a déjà fait les recherches et c’est Escapade Assurance Voyage qui nous convient le mieux. D’ailleur, ils offrent également une protection pour les sports extrêmes! Bring it on le canyoning extrême au Vietnam ou le saut en parachute en Nouvelle-Zélande!

Lis aussi notre dossier complet sur l’assurance voyage :

Mon dernier conseil :

Écoute ton instinct! Notre sixième sens est beaucoup plus fort qu’on le pense.

Si tu le feel pas, écoute-toi.

Peut-être que j’ai raté des moments de fou parce que j’ai écouté mon gut feeling… Je sais que j’aurais probablement même pas apprécié le moment, parce que j’aurais été stressée et anxieuse.

Et toi, quels sont tes meilleurs conseils de sécurité lorsque tu voyages?

The following two tabs change content below.

Safia Dodard

Co-fondatrice et rédactrice at Nomad Junkies
Je voyage parce que je suis accro au mode de vie nomade . J'ai quitté mon emploi en agence de pub pour explorer le monde, d'abord en backpack et maintenant avec le cirque. Rejoins notre communauté de nomades sur Facebook, Twitter et Instagram.

Commentaires

Laisse un commentaire

Previous Ces personnes qui ont marqué mes voyages
Next Top 5 d'un roadtrip en Arizona!

3 Comments

  1. mes Souvenirs de Voyage
    January 01, 14:23 Reply
    Bravo pour ton article, plein de bons conseils pour voyager en toute sécurité ! Je suis d'accord avec toi, il faut se fier à son instinct !
    • Safia Dodard
      January 03, 22:24
      Merci pour les beaux mots, c'est très apprécié :)
  2. Elodie
    August 24, 06:37 Reply
    Article intéressant ! Merci beaucoup :)

Leave a Reply